Logo ETI Quitter la lecture facile

Fraude à la CB : le cryptogramme devient dynamique

Posté le par Philippe RICHARD dans Informatique et Numérique

Malgré différents procédés de vérification, la carte bancaire est encore trop souvent piratée. Pour réduire les risques, la Société Générale propose une nouvelle carte dotée d’un cryptogramme visuel dynamique.

La dernière étude publiée cet été par l’observatoire de la sécurité des cartes de paiement a confirmé l’augmentation des fraudes à la carte bancaire : + 4,4 % en 2015, représentant 522,7 millions d’euros. Les séjours à l’étranger représentent la principale menace avec 57 % des fraudes commises pour un total de 297,9 millions d’euros.

Pas de quoi être rassuré et de nombreuses personnes le sont encore moins lorsqu’il s’agit de payer sur internet. 81 % des cyberacheteurs utilisent ce moyen de paiement, selon la Fevad. Mais, la moitié d’entre eux environ ressent de l’inquiétude en renseignant son numéro de carte sur un site marchand.

Pour les rassurer, la Société Générale a testé auprès de 500 personnes des cartes bancaires dotées d’un cryptogramme visuel dynamique. L’expérimentation ayant été concluante selon l’établissement, elles sont maintenant proposées à ses clients particuliers. Appelée « Motion code », cette solution a été développée par Oberthur Technologies. Poids lourds mondial des produits, solutions et services logiciels embarqués, OT a réussi à intégrer dans l’épaisseur de la carte un écran e-paper, une antenne NFC et une mini-pile (dont la durée de vie est supérieure à celle de la carte). Résultat, les 3 chiffres du cryptogramme imprimés au dos de la carte sont remplacés par ce petit écran affichant un nouveau code « dynamique » toutes les heures.

Selon Oberthur Technologie, « la solution est rassurante pour le client, puisqu’en cas de piratage des données de la carte bancaire, les 3 chiffres du cryptogramme deviennent rapidement obsolètes, empêchant les fraudeurs de réutiliser les données sur les sites de e-commerce. »

Cette solution est également simple puisqu’elle ne modifie en rien le parcours d’achat sur internet et elle est compatible avec tous les sites e-commerce du monde.

Cette offre vient en complément du Pass sécurité et de la e-carte bleue que proposent la Société Générale. Seul bémol, cette nouvelle solution implique une cotisation annuelle de 12 €, en plus de la cotisation de la carte Visa ou Premier. Or, la réglementation précise que la sécurisation des paiements est une obligation qui incombe aux banques…

Néanmoins, cette solution intéressante devrait être adoptée par d’autres banques. Le 16 novembre, Oberthur Technologies a en effet obtenu l’agrément du groupement des Cartes Bancaires (CB), qui regroupe près de 120 établissements prestataires de services de paiement, pour sa carte de paiement avec cryptogramme dynamique.

Philippe Richard

Pour aller plus loin

Posté le par Philippe RICHARD

Les derniers commentaires


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !