Logo ETI Quitter la lecture facile

La première OLED flexible d’éclairage au monde

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Lors des salons Light+Building, à Francfort, et LightFair 2010, à Las Vegas, GE Lighting présentera en avant première des OLEDs flexibles ainsi que des prototypes de luminaires destinés à démontrer les avantages compétitifs attendus de la technologie film mince de Konica Minolta. Explications.

Depuis 2007, les chercheurs et les équipes de développement de produits de GE Lighting à Cleveland, en partenariat avec Konica Minolta Holdings, Inc., Konica Minolta Technology Center, Inc. et le Centre de recherches mondial de GE à Niskayuna (New York), travaillent ensemble sur la technologie des diodes électroluminescentes organiques (OLED). Le partenariat technologique de GE avec Konica Minolta a permis aux ingénieurs de GE de profiter de la technologie film mince de Konica Minolta qui joue un rôle important dans le développement d’OLEDs hautes performances.Konica Minolta a été la première société à développer des matières phosphorescentes bleues. En 2006, elle a combiné cette matière avec la conception de film à plusieurs couches et des technologies de design optiques pour développer des OLEDS blanches. L’expérience de Konica Minolta dans la fabrication de matériel photosensible et des revêtements, a permis le développement d’un procédé de revêtement hautement automatisé en rouleau utilisant des films considérés comme indispensables pour prolonger la durée de vie des systèmes d’éclairage OLED. Cette approche, semblable à l’impression d’un journal, est moins coûteuse que la méthode conventionnelle d’évaporation qui forme des couches une par une sur un substrat en verre (les quelques produits électroniques organiques disponibles sur le marché sont issus de procédés de traitement conventionnel par lot et à des coûts relativement élevés).

Les OLEDs, légères et peu énergivores
Konica Minolta voit l’éclairage par la technologie OLEDs comme l’une de ses nouvelles activités parmi les plus prometteuses. En conséquence de quoi il a commencé la construction d’une ligne pilote en novembre dernier, en vue d’une capacité de fabrication en série, qui sera complétée durant l’automne 2010. L’année prochaine, une usine utilisant le procédé de fabrication en rouleau permettra la production à haute cadence de systèmes très performants et à un moindre coût. Elle permettra à GE de commercialiser des panneaux de différentes tailles sur une base de 75 x 150 mm, ce qui devrait entraîner une explosion du marché des OLEDs qui sont à la fois sans mercure, légères, peu énergivores et fonctionnement avec un variateur. GE a travaillé avec certains concepteurs d’éclairage renommés, d’architectes et de graphistes, y compris Fisher & Kennedy, pour s’assurer que ses premières solutions OLED constituent une réelle solution d’éclairage. Selon Sheila Kennedy, Responsable de Kennedy & Violich Architecture, Ltd., « la technologie OLED présente un nouveau matériel d’éclairage qui fait appel à nos sens, notre créativité et notre environnement. Imaginez une source de lumière blanche, efficace sur le plan énergétique, qui peut être produite avec une faible empreinte carbone et qui peut être utilisée pliée dans des structures d éclairage légères ou intégrée dans les surfaces d une architecture».Marc CHABREUIL

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !