Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Le maïs MON 810 sans risques ?

Posté le par Matthieu Combe dans Matériaux, Biotech & chimie

En 2016, 4 pays européens ont cultivé du maïs MON 810 de Monsanto. Dans un nouvel avis, l’Autorité européenne de sécurité des aliments(Efsa) se veut rassurante.

Le groupe de travail sur les OGM de l’Efsa a évalué le rapport annuel 2015 de Monsanto portant sur le suivi environnemental post-commercial du maïs MON 810. Son avis est publié le 8 mai 2017. Ce maïs sécrète la protéine Cry1Ab, une toxine insecticide, autrement appelée Bt. « Les données de surveillance [au Portugal et en Espagne fournies par Monsanto à l’EFSA] n’indiquent pas une diminution de la sensibilité des ravageurs du maïs à la protéine Cry1Ab durant la saison 2015 », conclut l’agence sanitaire européenne. Autrement dit, les insectes ne sont pas encore devenus résistants à cet OGM. Par ailleurs, aucun effet indésirable n’a été observé chez l’homme ou l’animal.

Au final, l’Efsa estime qu’il n’y a aucune preuve qui pourrait invalider les évaluations précédentes sur la sécurité du maïs MON 810.

Toutefois, le groupe de travail réitère ses recommandations précédentes pour améliorer la méthodologie. Elle considère que la sensibilité de détection pour surveiller la résistance des insectes est pour le moment insuffisante.

Le maïs MON810 en Europe et dans le monde

Dans l’Union Européenne, 4 pays ont cultivé le maïs génétiquement modifié de Monsanto en 2016. Pour un total de 136.363 hectares, en hausse de 17 % par rapport à 2015, selon l’ISAAA, un organisme international de promotion des OGM. En première position se trouve l’Espagne, avec 129.081 hectares. Puis le Portugal (7.069 hectares), la Slovaquie (138 hectares) et la République Tchèque (75 hectares). En 2016, la Roumanie a totalement arrêté la culture des OGM . Elle cultivait 770 hectares de MON810 en 2014, mais plus que 2,5 hectares en 2015. Mis à part l’Espagne où les surfaces continuent leur progression, les OGM enregistrent un recul dans les autres pays européens.

Le maïs est le deuxième OGM le plus cultivé au monde derrière le soja. En 2016, 26% du maïs cultivé dans le monde était transgénique. Cette même année, la surface mondiale des cultures d’OGM a atteint 185,1 millions d’hectare, en hausse de 3% par rapport à 2015. Sur 26 pays qui cultivent des OGM dans le monde, le top 5 sont les Etats-Unis, le Brésil, l’Argentine, le Canada et l’Inde. Aux Etats-Unis, en Argentine, au Brésil, au Canada, en Afrique du Sud et en Uruguay, plus de 90% du maïs cultivé est génétiquement modifié.

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe

Les derniers commentaires

  • Cette étude est une nouvelle preuve que les maïs MON 810 sont sans danger pour la santé des animaux et des humains. Dommage que l’EFSA ne parle pas des avantages de ce maïs MON 810: il contient beaucoup moins de mycotoxines que les maïs conventionnels, mycotoxines qui sont dangereuses pour la santé: cancérigènes.
    Vous auriez pu alors titrer: les maïs MON 810 sont meilleurs pour la santé que les maïs conventionnels


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !