Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Le nucléaire entre en campagne électorale !

Posté le par La rédaction dans Énergie

La Société Française d'Energie Nucléaire (SFEN) publie son livre blanc pour les candidats à l'élection présidentielle. Objectif : essayer de redonner de l'avenir au nucléaire en France et en Europe.

Le SFEN souligne « la nécessité de donner une nouvelle ambition à la filière nucléaire française », une ambition qui ne peut pas être « la limitation de sa part dans le mix électrique ou de fermeture de réacteurs ». Tourné vers l’avenir, il veut que la France continue à être leader du nucléaire et soit le pays « où s’invente le nucléaire du futur ». Pour ne pas laisser cette place aux Etats-Unis et à la Chine. L’organisme demande ainsi à ce que la France relance la politique nucléaire à l’échelle européenne.

Garantir l’avenir du nucléaire

Pour relancer la machine nucléaire, le SFEN propose un  « choc de simplification » pour une chaîne de contrôle plus efficace. Il s’agirait de simplifier les complexités administratives en vue d’ « associer renforcement continu du niveau de sûreté, amélioration de la compétitivité et innovation ». Notamment en généralisant les outils numériques pour sortir du « tout papier », généralisé dans les procédures des centrales.

L’organisme n’accepte pas la réduction de la part du nucléaire proposée par la loi de transition énergétique. Il veut « piloter efficacement le mix énergétique bas carbone » et « relier les coûts d’une action avec les économies d’émissions de CO2 qu’elle engendre ». Car « substituer par principe les énergies renouvelables au nucléaire ne répond ni aux objectifs de réduction des émissions de CO2 , ni aux objectifs de compétitivité ». La fermeture de Fessenheim doit être stoppée et le renouvellement du parc anticipé d’ici 2030.

Mais surtout, le nucléaire devrait aussi êrte valorisé dans les nouvelles applications, aujourd’hui réservées aux énergies renouvelables. C’est notamment le cas de l’alimentation des réseaux de chaleur ou les applications de « power-to-gas » pour produire de l’hydrogène ou du méthane . Des réacteurs pourraient être intégralement dédiés à ces nouveaux usages.

Le nucléaire pour l’habitat et les transports

L’organisme propose une nouvelle ambition basée sur une nouvelle vague de substitution des énergies fossiles par de l’électricité bas carbone pour le transport et l’habitat. Il n’y va pas par 4 chemins et suggère de fixer un objectif de 45 % de véhicules électriques et hybrides rechargeables à l’horizon 2050. Il voit l’installation de 7 millions de points de recharges d’ici 2030 pour accompagner cette transition.

Pour favoriser l’électricité dans la future réglementation thermique 2018, il incite à inscrire la réduction des émissions de CO2 comme « objectif prioritaire », avec un plafonnement par m² et par an . Car la RT 2012 aurait eu un effet pervers. « La part des énergies fossiles (gaz naturel, GPL, fioul) n’a cessé de croître sur l’ensemble de la construction neuve passant de 25 % à 61 % entre 2008 et 2014 », assure l’organisme.

Rémunérer le nucléaire comme les renouvelables

Le SFEN souligne l’intérêt de toutes les énergies bas carbone pour limiter le réchauffement climatique. Il estime donc que les systèmes de rémunération doivent être communs entre le nucléaire et les renouvelables. L’idée : mettre en place des contrats similaires à celui proposé par les britanniques pour l’achat de l’électricité à Hinkley Point. Ces contrats garantiraient un prix de vente, sous la forme d’une prime versée entre le prix du marché de gros et le prix garanti. Ce nouveau mode de rémunération aurait pour but de faciliter le financement de l’investissement.

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !