Logo ETI Quitter la lecture facile

Les grands groupes toujours aussi séduits par les ingénieurs

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Total, Huawei, Thales, Airbus… ces sociétés ne se contentent pas d’attendre que les ingénieurs viennent à elles. Très actifs, les grands groupes mettent sur pied de véritables opérations séduction dans le but de recruter les meilleurs ingénieurs.

Avec de nombreux jours de congés, plus de RTT qu’une PME, des salaires attractifs, des perspectives d’évolution en France et à l’international, des projets prestigieux et la sécurité de l’emploi, les grands groupes jouissent d’une excellente attractivité et trustent chaque année les premières places du classement des sociétés les plus convoitées par les étudiants. Elles pourraient donc en rester là et profiter de leur réputation pour appâter les ingénieurs. Au contraire ! Très friandes de ces profils, ces grands groupes n’hésitent pas à développer des partenariats et des plans marketing très efficaces.

Le premier endroit où trouver un ingénieur, c’est encore dans une école d’ingénieur. Mieux, en s’associant aux formateurs, les grands groupes peuvent commencer à façonner l’étudiant à la culture du groupe tout en ayant la garantie qu’il possède les connaissances théoriques et techniques dont il aura besoin s’il est recruté. C’est pourquoi beaucoup de grands groupes proposent des stages, l’idéal pour parfaire l’apprentissage et tester le futur ingénieur en situation réelle. Dans cet esprit, Vinci Park est partenaire de l’Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris et encadre des étudiants sur des projets de 6 mois menés sous le tutorat d’un employé du groupe.

Huawei, géant chinois des télécoms, a mis sur pied un programme baptisé Talents numériques. Il s’agit de faire venir sur son campus chinois des étudiants étrangers. Initialement lancé en 2011 au Royaume-Uni et en France, ce programme concerne désormais les étudiants du monde entier. C’est donc dans ce cadre que 15 français, sélectionnés suite à un concours,  ont pu découvrir au mois d’aout dernier la culture chinoise et les équipements derniers cris en termes de réseaux optique, 4G…

Grâce aux stages, au tutorat, en s’investissant dès l’enseignement prodigué dans les écoles ou encore grâce à des programmes découvertes, les grands groupes s’assurent l’embauche de forces humaines qui s’intégreront parfaitement en son sein, et qui sauront par leurs aptitudes techniques, managériales et stratégiques leur apporter une réelle valeur ajoutée.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !