Logo ETI Quitter la lecture facile
Les-imprimante-3D-au-coeur-des-operations-militaires

En ce moment

Les imprimantes 3D au coeur des opérations militaires

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

On le sait, l'impression 3D intéresse beaucoup l'armée américaine. Ce n'est pas un hasard si elle investit dans des centres de recherches dédiés au développement de cette technologie. Les avancées permettent à présent d'utiliser les imprimantes 3D sur le terrain.

L’impression 3D fait des prouesses dans tous les domaines : industrie, santé, cuisine… Celui de l’armée ne fait pas exception. Probablement influencés par la reproduction d’un pistolet constituée en grande partie de plastique par le jeune texan Cody Wilson, militant pour la libre circulation des armes à feu, les États-Unis ont bien compris l’importance et les avantages que représentent les imprimantes 3D.

Ainsi, le gouvernement américain annonçait un an plus tôt la création d’un institut d’impression 3D baptisé National Additive Manufacturing Innovation Institute  (NAMII) basé à Youngstown dans l’Ohio avec comme objectif définit de « transformer presque n’importe quel modèle numérique en un objet physique ». C’est que les États-Unis comptent bien réaliser de nombreux bénéfices en privilégiant ce procédé de fabrication aux procédés traditionnels; notamment d’un point de vue financier bien sûr mais également pour réaliser des économies d’énergie et gagner en productivité.

De fait, l’armée prévoit d’installer des imprimantes 3D dans toutes les bases principales dans les années à venir. Le centre de formation texan (Trainer Development Flight) en dispose déjà dans le but de remplacer des pièces d’avion défectueuses suite aux entraînements. Le principal intérêt est d’être autonome sur le terrain, et de ne pas faire appel à l’extérieur, démarche pouvant demander un certain temps.

Mais là ou l’apport de cette technologie est le plus frappant se situe réellement dans les perspectives nouvelles qu’elle offre. De nouvelles voies s’ouvrent en effet. Alors qu’il était autrefois impossible à imaginer, le transport de matériel par exemple ne sera peut-être plus nécessaire dans un avenir proche. Car munis seulement des matériaux requis et des plans d’impression adéquats, l’armée pourra fabriquer les équipements souhaités n’importe où et sans s’encombrer plus que ça. À cela s’ajoutent de meilleures performances concernant l’élaboration de prototypes d’objets destinés à l’usage de l’armée. Le relief propose une reproduction plus fidèle et détaillée.

Récemment, des étudiants de l’université de Virginie se sont illustrés en parvenant à recréer un drone par impression 3D et pilotable par smartphone. Dans le même ordre d’idées bien que pour une utilisation bien différente, l’élaboration de cartes en 3D apporte davantage d’éléments sur l’environnement et permet d’obtenir des informations précieuses et en peu de temps sur les terrains à parcourir. Cette technique fut utilisée lors du passage de l’ouragan katrina à la Nouvelle-Orléans. Elle a aidé les secours à mieux définir l’état des zones géographiques et ainsi mieux cibler leurs actions.

Par Sébastien Tribot

Et aussi dans les
ressources documentaires : Systèmes radars et applications

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !