Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Le polymère « Terminator » se ressoude tout seul !

Posté le par Matthieu Combe dans Matériaux, Biotech & chimie

A l’instar du robot T-1000, interprété par Robert Patrick dans Terminator 2, des scientifiques espagnols du CIDETEC ont développé un nouveau polymère qui est capable de se ressouder, lorsqu’il est coupé ! Ils l’ont simplement nommé « polymère Terminator » en hommage au film…

Les scientifiques espagnols du CIDETEC ont réussi là où beaucoup ont échoué : ils sont parvenus à créer un polymère capable de se réparer seul, sans catalyseur et sans aucune intervention extérieure !Ils avaient déjà créé un matériau à base de silicone et de particules d’argent capable de se régénérer, mais il demandait une certaine pression pour ce faire. Trop onéreux, le procédé ne pouvait pas être utilisé dans des applications commerciales. Mais ce nouveau projet utilisant le polyuréthane, un polymère commun, change totalement la donne !

Lorsque leur polymère en question est coupé, il est capable de se ressouder de lui-même, en quelques heures dans une pièce à température normale.En deux heures, la soudure se fait à 97 % et il est possible d’étirer le morceau de polymère sans qu’il ne se déchire à l’endroit de la coupure qui n’existe plus. Leurs travaux sont publiés dans le journal Materials Horizons de la Royal Society of Chemistry.

« Le fait que des poly(urea-urethane)s avec une composition chimique et des propriétés mécaniques similaires soient déjà utilisés dans une large gamme de produits commerciaux rend ce polymère très attractif pour une mise en œuvre rapide et facile à destination d’applications industrielles concrètes. » expliquent les auteurs dans un communiqué. Les applications potentielles sont très prometteuses, puisque cette fois-ci, ce polymère peutêtre produit rapidement et en très grande quantité pour un prix dérisoire.

Le polymère Terminator permettrait d’obtenir des composés plastiques beaucoup plus robustes et durables, pour tous les objets du quotidien dans les voitures, les composants électriques ou dans les maisons. Il permettrait aussi de réparer les plastiques anciens par simple injection. On peut imaginer qu’il sera, par exemple, beaucoup plus facile de réparer de vieux pare-chocs de voiture à l’aide d’une simple injection de polymère !Les applications sont donc cette fois-ci, beaucoup plus louables que celles de Skynet dans Terminator. Ces robots tueurs seront donc plutôt pour un peu plus tard !

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Et aussi dans les
ressources documentaires : Systèmes radars et applications

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !