Logo ETI Quitter la lecture facile

Un logiciel informatique pour anticiper les crimes

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

CRUSH, un logiciel d’analyse prédictive, a permis de faire baisser la criminalité de plus de 30 % à Memphis (États-Unis).

Etre au bon endroit au bon moment. Voilà comment les policiers de Memphis ont pu déjouer de nombreux délits et arrêter les coupables avant qu’ils ne commettent leurs crimes. Développé par IBM, le programme CRUSH (Criminal Reduction Utilising Statistical History) compile des années de données sur la criminalité de façon à déterminer où et quand un crime présente une forte probabilité d’être commis.

L’algorithme recoupe ainsi plusieurs critères comme l’heure, la date, l’endroit, le mode opératoire et peut ainsi modéliser le comportement des délinquants. Une fois ces données compilées, CRUSH indique aux policiers où patrouiller. Non pas que CRUSH puisse voir le futur, mais il peut calculer que statistiquement l’endroit X à l’instant t présente des risques.

« On peut construire un modèle de comportement avec plusieurs facteurs comme la période de l’année, s’il fait chaud et humide ou froid et neigeux, si c’est un jour de paye où les gens auront du liquide sur eux… Cela ne veut pas dire qu’un crime aura lieu à une heure et un lieu spécifiques, personne ne peut le prédire. Mais cela peut nous dire par exemple que l’on peut s’attendre à une vague de vols de voitures », précise à l’AFP Mark Cleverly, responsable de l’unité d’analyse prédictive de la criminalité à IBM. Et le succès est au rendez-vous.

À Memphis où le logiciel a été testé depuis 2008, la criminalité aurait diminué de près d’un tiers, les crimes violents ayant diminué de 15 %. À Los Angeles, CRUSH a été testé dans un quartier et a déjà permis d’abaisser la délinquance de 12 %. Nul doute que devant une telle efficacité, les polices du monde entier s’y intéressent, soucieuses d’optimiser leur présence sur le terrain.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

 

[Article publié le 10 août 2012]

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !