Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Logiciels d’évaluation du risque chimique : lequel choisir ?

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Interview [Clotilde Bierre]

Clotilde Bierre, chargée de mission HSE au Conseil Général d'Ile et Vilaine. Elle a été chargée de choisir et d'implanter un logiciel d'évaluation du risque chimique dans les 61 établissements relevant du Conseil Général. Elle nous explique pourquoi son choix s'est porté sur le logiciel Toxev.

Instantanés Techniques : Quelle a été votre démarche pour choisir un logiciel pour inventorier et évaluer le risque chimique au sein des établissements relevant de la responsabilité du Conseil Général d’Ile et Vilaine ?

Clotilde Bierre : Je me suis servi du comparatif fourni par l’INRS, qui comparait 17 produits. J’ai donc évalué via la critique de cette méthode les logiciels avec 3 critères principaux :

  • simplicité ;
  • facilité d’accès ;
  • le coût.

Le fait de pouvoir faire la formation en interne est également quelque chose de très important. Nous n’avions pas envie de devoir payer des prestateurs externes, mais plutôt d’avoir des ressources compétentes sur le logiciel en interne.

C’est sur le logiciel Toxev que s’est arrêté votre choix.

Certains logiciels sont plus intéressant visuellement c’est certain, mais Toxev reste le plus simple d’accès. Je m’y suis formée seule avec la notice fournie par le développeur de ce logiciel, Serge Brunel. C’est vraiment ce qui fait la différence pour moi en tout premier lieu.

Ques autres logiciels avez-vous testé ?

Clarisse est également un logiciel intéressant, mais sa limite est le nombre de produits. Toxev permet de gérer une véritable base de données, ce qui est un critère crucial pour nous étant donné le nombre de sites concernés au niveau du conseil général. Il y a aussi des logiciels payant, dont on ne peut pas se faire vraiment une idée.

Expliquez-nous quels sont les autres atouts plus techniques de Toxev ?

Toxev offre beaucoup de possibilités : la liste de salariés avec possibilité d’importer des listes de salariés, les fiches d’exposition, les mentions de prudence automatique… La saisie est simple, puisque la plupart du temps il ne s’agit que de cases à cocher. On peut aussi faire des copier coller entre les entités, ce qui est pratique.

Toxev permet également d’entrer la liste des substances, ce que j’ai pu faire au niveau du Conseil Général, en complétant la liste de 3 500 substances fournie par Serge Brunel.

Enfin, les listes de salariés sont bien faites. Une fois que vous avez toute la liste des salariés, on trouve un lien direct pour aller sur la fiche du salarié, et comme le but est d’avoir une base de donnée unique, cela permet de tout globaliser facilement.

Avez-vous listé des insuffisances ?

La seule chose que Toxev ne renseigne pas est le risque d’explosion. Il renseigne en fait uniquement l’indice d’inflammabilité. Mais j’imagine que Serge Brunel remédiera à cela dans les prochaines versions. Les limites du logiciel sont évidentes au niveau de la présentation, du design, mais le côté intuitif de Toxev fait oublier tout ça et reste le critère de sélection le plus pertinent.

Le travail de Serge Brunel sur le logiciel est également un facteur qui a eu son importance.

Oui c’est vrai. Le fait que Monsieur Brunel développe son logiciel permet de travailler de façon plus pertinente et de s’impliquer encore plus dans la compréhension et la réflexion autour des évolutions possibles de Toxev. Le fait de pouvoir échanger avec le créateur et le développeur du logiciel que l’on utilise est forcément un luxe !

 

 De plus, c’est un outil gratuit, jusqu’à cinquante produits, ce qui est très important également pour nous, et pour toutes les structures qui ont besoin de beaucoup de licences pour tous leurs postes. Aussi, la réactivité de Monsieur Brunel vis-à-vis des remarques ou des questions que je lui ai posées,grâce à l’option « support fonctionnel », permet de voir évoluer le logiciel.

 

Propose recueillis par Pierre Thouverez

 

NOUVEAU

logo-riskev

Découvrez RiskEV : le nouveau logiciel d’évaluation et de gestion des risques professionnels.

visuel_produit_riskev

  • Évaluation des risques et gestion des facteurs de pénibilité
  • Édition du document unique d’évaluation des risques et son Annexe pénibilité
  • Gestion du plan d’action
  • Traçabilité individuelle et collective des expositions

Téléchargez gratuitement la version d’essai.

 

 

[Article publié le 17 juin 2011]

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !