Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Un radar pour analyser le nuage de pollution au-dessus d’une ville

Posté le par La rédaction dans Environnement

[Trois questions à] Roland Leigh

Des scientifiques et des industriels ont inventé un instrument sophistiqué de mesure de la qualité de l'air pouvant servir de radar à pollution au-dessus des villes. Le Dr Roland Leigh, chercheur à l'Université de Leicester, nous explique son principe.

;Sur quelle technologie le radar à pollution s’appuie-t-il ?

CityScan utilise des spectromètres à imagerie novateurs et des détecteurs photosensibles rapides à transfert de charges (CDD) pour analyser la lumière du soleil avec un niveau de détails sans précédent. Le logiciel transformant en 3D les informations du spectre en concentrations de gaz possède un certain nombre de composants avec des algorithmes complexes développés à l’Université de Leicester. Ceux-ci distribuent correctement les concentrations en gaz en des endroits donnés. Le spectromètre à imagerie conçu par Surrey Satellite Technologies Ltd (branche innovante de l’Université du Surrey, spécialisée dans la conception et la fabrication de petits satellites), à la conception concentrique novatrice, était originellement destiné à l’industrie spatiale. Il est aujourd’hui intégré dans ce système opérationnel de surveillance de la qualité de l’air. Les systèmes de capteurs à haute vitesse utilisés dans cet instrument sont le fruit de dix années de recherche à l’Université de Leicester dans le domaine des capteurs électroniques au sol et dans l’espace.

Quels sont les avantages de CityScan sur les instruments de mesure de la qualité de l’air actuellement disponibles ?

Ces derniers mesurent la concentration en gaz tels que le NO2 en un point donné, généralement en aspirant de l’air dans un instrument. De telles techniques fournissent des informations précises en un point donné mais ne permettent pas d’obtenir une vision d’ensemble précise des concentrations variables en zones urbaines. On utilise généralement des modèles pour combler les trous entre les différents points de mesure dans la ville. CityScan sonde l’atmosphère au-dessus d’une localité et prend des mesures en chaque point, ce qui donne une mesure instantanée des concentrations de gaz comme le dioxyde d’azote. Ces relevés vont nous permettre de mesurer directement les émissions au-dessus de zones données, de suivre leur parcours à travers la ville et dans une certaine mesure, de suivre la trace des changements chimiques induits dans l’air.

Deux nouveaux instruments pour créer une carte en 3D des gaz atmosphériques sont actuellement développés à l’Université de Leicester. Dans quelle mesure ces nouveaux outils peuvent-ils contribuer à une politique de santé publique dans les villes ?

Ces deux instruments fourniront des informations sur les émissions, le trajet et la chimie des gaz qui affectent la qualité de l’air dans un environnement urbain. Pour les politiques, des cartes précises des émissions dans une ville sont un outil décisif primordial, de concert avec une compréhension de la façon dont ces gaz se comportent, poussés par les vents, d’un point de vue à la fois chimique et dynamique. Les mesures fournies par CityScan peuvent apporter de nombreuses informations supplémentaires pour aider les politiques à identifier et à classer par priorité les sources d’émissions pouvant avoir un impact sur la qualité de l’air et la santé des résidents en certains points de la ville. De telles informations sont capitales lorsqu’il s’agit de mettre en balance les bénéfices sociétaux de certains projets et les maux potentiels engendrés par la pollution produite.

En savoir plus

Roland Leigh est chercheur au sein du « Earth Observation Science Group » de l’Université de Leicester qui, avec Surrey Satellite Technology Ltd et EADS Astrium, est à l’origine de ScityScan.

 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !