Livres blancs en téléchargement gratuit

Pour accompagner vos abonnements aux ressources documentaires et services, les Éditions Techniques de l'Ingénieur vous offrent les dossiers spéciaux de la rédaction sur des sujets variés, à télécharger gratuitement.

Regards de dirigeants sur l'industrie française

Publié en juin 2020

La crise sanitaire que la France traverse depuis le mois de mars 2020 a mis le pays à l'arrêt. Le confinement de la population décrété par le président de la République, pour des raisons sanitaires, a des conséquences sur tous les secteurs d'activités : des mesures de chômage partiel ont été mises en place et le travail à distance s'est imposé comme une solution d'urgence, pour permettre aux entreprises de continuer tant bien que mal à fonctionner.

Le secteur industriel a été bien sûr touché, comme les autres, par ces bouleversements inédits et brutaux. Les secteurs de l'automobile et de l'aéronautique, par exemple, ont été impactés très durement par les effets du confinement : usage de la voiture extrêmement limité, suspension quasi totale du traffic aérien... la baisse de chiffre d'affaires pour les mois d'avril et de mai frôle les 80 % pour le secteur automobile : une baisse historique.

Le secteur industriel est interdépendant, et tous les fournisseurs des secteurs que nous venons d'évoquer ont été touchés, par rebond. Après une période incertaine, où les entreprises industrielles se sont évertuées à livrer les commandes effectuées avant le début de la crise, succède une nouvelle phase, dans laquelle nous sommes, et qui pourrait durer : celle de la crise de la demande. C'est LA grande inconnue des mois qui viennent. Quelle sera l'étendue de la crise financière et économique qui s'amorce ?

Les dirigeants d'entreprises industrielles interrogés pour ce dossier par la rédaction des Techniques de l'Ingénieur nous ont tous fait part des incertitudes qui entourent le contexte économique pour les mois à venir. Les entreprises, qui ont du s'adapter durant cette crise, ont retenu la leçon. Garder cette agilité, cette capacité à rebondir, à s'adapter à un contexte extrêmement changeant, avec des projections volatiles... ces capacités seront déterminantes dans les mois qui arrivent pour les entreprises.

Au-delà de la crise sanitaire que nous connaissons, il y a la problématique de la France et de son industrie. Le coronavirus a plus mis à nu la fragilité de l'industrie en général plutôt que des modèles industriels en particulier. Dans un monde hyper connecté, où chaque entreprise industrielle, pour être compétitive, doit conquérir des parts de marché en Asie, en Chine, en Europe, la fermeture des frontières s'est révélée être une catastrophe économique, logistique et organisationnelle.

Pour la France, le problème ne date pas du 16 mars 2020. Les lacunes en termes de compétitivité, de charges pour les entreprises, sont un boulet au pied de nos entreprises, rendant leur marge de manoeuvre très étroite.

La situation n'est pas simple. Parlons des masques. La France n'a pas été capable de produire et stocker suffisamment de masques pour prévenir la crise du Covid-19. On parle aujourd'hui de relocaliser en France cette production, pour être souverain sur cet aspect de la santé publique. Dans le même temps, une étude économique nous explique que la relocalisation de ce type de production à faible valeur ajoutée en France entraînerait une baisse de l'ordre de 16% du pouvoir d'achat. Que faire alors ?

La baisse des charges sur les outils de productions est évoquée comme un élément incontournable pour gagner en compétitivité. L'Union européenne aussi, face aux Etats-Unis et à l'Asie, qui se livrent une guerre économique sans fin.

Si tous les éléments que nous évoquons préexistaient à la crise du Covid-19, cette dernière les éclaire d'une lumière plus crue.

Les dirigeants d'entreprises que nous avons interrogés nous ont livré leurs incertitudes, mais également les raisons de croire à un possible redressement de l'industrie hexagonale.

Vous souhaitez partager ce livre blanc ?    Facebook Twitter Linkedin
Chargement

Merci de patienter ...