Stéphane Signoret

Journaliste et auteur indépendant. Conseiller éditorial, rédacteur spécialisé (énergie), animateur de conférences

  • Quel avenir énergétique pour l’Afrique ? L’Agence internationale de l’énergie s’est penchée sur la question dans un rapport où elle recommande de forts investissements sur ce continent, en priorité pour donner accès à l’énergie aux Africains qui ne l’ont pas aujourd’hui, en se basant notamment sur les énergies renouvelables, mais aussi sur le gaz...

  • Article du magazine d'actualité
    Rafraîchir par les planchers, une bonne idée

    Parmi les solutions de confort, le plancher chauffant rafraîchissant s’avère être une bonne solution. En utilisant des basses températures, couplé à une pompe à chaleur ou du géocooling, il répond parfaitement aux obligations de la réglementation thermique dans les logements collectifs.

  • Article du magazine d'actualité
    La deuxième vie du bilan carbone

    Outil indispensable pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre, le bilan carbone doit néanmoins s’élargir pour s’assurer que les plans d’action visant une transition bas carbone sont bien à la hauteur des enjeux. L’association éponyme s’organise pour relever ce nouveau défi.

  • Article du magazine d'actualité
    Solde positif pour les énergies renouvelables

    L’argent public injecté dans les mécanismes de soutien aux énergies renouvelables dépend des prix de marché de gros de l’énergie. Vu les importantes hausses de ces derniers, spécialement pour l’électricité, les finances publiques vont recevoir près de 9 milliards d’euros en 2022-2023 des producteurs. Soit 20% de ce qu’ils ont reçu les 20 dernières années.

  • Article du magazine d'actualité
    Fissures : le parc nucléaire sous contraintes

    Déjà tenue par un agenda serré pour réaliser les visites décennales des centrales nucléaires en activité, EDF a mis à jour un problème de corrosion sous contraintes de certains circuits. La présence de petites fissures non négligeables a obligé l’électricien à arrêter plusieurs réacteurs. La résolution rapide du problème ne semble pas acquise.

  • A l’occasion des premières Rencontres de l’ingénierie maritime à Caen, Geoffroy Caude pointe les défis de transition auxquels les territoires portuaires et les activités maritimes et fluviales sont soumises. La décarbonation est au premier plan.

  • Une enquête sur les filières gaz et chaleur dans le cadre de la transition énergétique révèle un potentiel de création de 170 000 emplois d’ici 2030, dans un scénario volontariste « d’accélération verte ».

  • Article du magazine d'actualité
    « Nucléaire, stop ou encore ? »

    Le titre de ce livre traduit bien la sempiternelle question posée en France. Son auteur, Antoine de Ravignan, rédacteur en chef adjoint d’Alternatives économiques, fait là un important travail de pédagogie, à l’heure où le débat sur le nucléaire pourrait rebondir. Entretien.

  • Article du magazine d'actualité
    Comment stocker l’hydrogène sous terre

    Une économie de l’hydrogène ne pourra pas advenir sans stockage en quantité importante. Les cavités souterraines apparaissent comme une solution incontournable et commencent déjà à être testées. La France est bien positionnée sur le sujet.

  • Sur les rails depuis quelques années, la compensation carbone volontaire voit son marché soumis à une plus forte demande. Les entreprises souhaitant utiliser ce mécanisme doivent être vigilantes à choisir des projets de qualité.

  • Le Plan de résilience annoncé mi-mars par le Gouvernement inclut un renforcement du soutien à la chaleur renouvelable. Emmanuel Macron réélu, le quinquennat écologique qu’il a promis ira-t-il encore plus loin, comme le souhaitent les professionnels ?

  • À la suite de la publication de ses scénarios de transition énergétique, l’Ademe sort des « feuilletons » thématiques complémentaires. Celui sur le système électrique révèle plusieurs options et confirme que le choix des renouvelables n’est pas plus cher que le nucléaire.

  • Article du magazine d'actualité
    Le GIEC appelle à agir tout de suite

    L’analyse de plus de 18 000 articles scientifiques par les spécialistes du GIEC a conduit à leur dernier rapport sur l’atténuation du changement climatique. Plus aucune attente n’est possible, les énergies fossiles doivent être arrêtées très rapidement, les énergies renouvelables déployées encore plus vite. Surtout, le GIEC pointe encore plus qu’avant la complémentarité entre efficacité et sobriété.

  • En haut de tous les agendas énergétiques, l’hydrogène semble promis à un bel avenir. Mais la petite molécule a encore un long chemin à parcourir pour se verdir entièrement et voir se configurer de nouveaux usages pour elle.

  • À deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle, la ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher évoque les actions engagées pour relocaliser des activités industrielles et les décarboner. Deux priorités qui devraient être maintenues sur le long terme.

  • Les plus récentes données scientifiques compilées par le GIEC confirment le scénario catastrophe si rien n’est fait pour réduire le bouleversement climatique. Dans son dernier rapport, il pointe de nombreuses mesures d’adaptation, en particulier celles faisant appel aux écosystèmes tout en les préservant.

  • Comment faire bon usage de la biomasse qui est incontournable pour la transition énergétique ? Un rapport du WWF et un autre de l’Ademe, publiés en janvier, éclairent notamment les ressources mobilisables et la dimension environnementale du bois-énergie.

  • Article du magazine d'actualité
    Trop de fuites de méthane dans l’atmosphère

    Une étude du CNRS confirme les importantes fuites de méthane de l’industrie pétrolière et gazière dans l’atmosphère. Les grands bassins de production mondiaux sont logiquement les plus émetteurs : une action internationale s’impose pour les supprimer et ainsi protéger le climat, même si les actions sur le CO2 restent prioritaires au regard des volumes concernés.

  • La méthanisation agricole permet d’obtenir du biogaz puis du biométhane. Nécessaire à la transition énergétique, elle fait pourtant l’objet de contestations sur la mobilisation des intrants, les risques liés à l’exploitation, la gestion du digestat. Une étude de l’INRAE vient clarifier les bénéfices de cette filière via une analyse du cycle de vie.

  • La Commission européenne milite en faveur du développement des technologies propres sur des marchés de masse pour accélérer la transition énergétique. Mais en intégrant le nucléaire et le gaz fossile dans sa taxinomie verte, elle vient de brouiller le jeu.

  • L’amélioration des piles à combustible est nécessaire pour développer la mobilité hydrogène. Afin de mieux comprendre comment optimiser leur fonctionnement, l’IFPEN dispose d’un nouveau banc d’essai près de Lyon.

  • Malgré une année 2021 record en termes d’installations de nouvelles capacités de production, les énergies renouvelables électriques ne sont pas encore en mesure d’atteindre les objectifs nationaux, comme le montre le dernier baromètre d’Observ’ER.

  • Dans l’industrie, les besoins en calories sont importants. Pour en décarboner la production, les pompes à chaleur peuvent s’avérer intéressantes. L’Alliance industrielle pour la compétitivité et l’efficacité énergétique (ALLICE) a étudié le potentiel de différentes technologies pour arriver à plus de 100°C.

  • À la suite de ses travaux prospectifs engagés il y a quelques années, l’Ademe a publié quatre nouveaux scénarios de transition énergétique. Quatre visions différentes des mutations possibles, de la frugalité la plus grande à une abondance de technologies.

  • Alors que s’ouvre la Semaine de la chaleur renouvelable, le président du Comité interprofessionnel du bois-énergie, Mathieu Fleury, expose les dynamiques en cours dans la filière biomasse solide, en particulier pour les gros projets industriels et collectifs.

  • Le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE, a élargi son traditionnel bilan provisionnel à une étude prospective pour 2050. L’option médiane mise en avant semble avantager un mix équilibré entre nucléaire et renouvelables alors que, dans le détail, le rapport de RTE ouvre d’autres pistes vers plus de sobriété.

  • Le nouveau scénario de transition énergétique de l’Association négaWatt repose sur une évolution des comportements vers plus de sobriété mais également sur des technologies efficaces. Tour d’horizon de ses propositions.

  • Les prix de l’énergie sont à la hausse et en particulier ceux de l’électricité. Un tour par la bourse Epex Spot s’impose pour en comprendre le lien avec les prix du gaz.