Article interactif

1 - MODÉLISATION DE LA VENTILATION NATURELLE POUR LES ESPACES SEMI-OUVERTS

2 - CALCUL DES PRESSIONS EN FAÇADE PAR LA MÉCANIQUE DES FLUIDES NUMÉRIQUES (CFD)

3 - CALCUL DE VENTILATION NATURELLE

4 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : C8131 v1

Calcul des pressions en façade pour la ventilation naturelle dans les espaces semi-ouverts

Auteur(s) : Édouard WALTHER, Antoine HUBERT, Alexis SAUVAGEON, Mateusz BOGDAN

Date de publication : 10 nov. 2020

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

Le renouvellement d’air est un facteur déterminant du comportement thermique dynamique dans les bâtiments ventilés naturellement ou les espaces semi-ouverts comme les gares. Cependant, dans les approches classiques de modélisation, les pressions en façade sont généralement données par des corrélations simplifiées, fonction de l’angle d’incidence et de la forme du bâtiment, qui s’avèrent inadaptées à la plupart des situations réelles.

On se propose ici de donner la méthode et les bonnes pratiques permettant de déterminer de manière idoine les conditions aux limites en pression pour la simulation thermique dynamique, en utilisant la mécanique des fluides numérique. Les écarts obtenus en fonction de la discrétisation angulaire et de la rose des vents du site sont également présentés.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Naturally ventilated buildings and semi-open spaces such as stations are highly sensitive to wind driven air change. Classical methods for the determination of pressures on façades are based on simplified correlations depending on the wind incidence angle and idealized geometrical shape, unsuitable to most of actual buildings, especially in densely built environments. Therefore, the suggested method and guidelines presented here aim at establishing accurate pressure boundary conditions for building energy simulation, using computational fluid mechanics. 

The influence of the incidence angle discretization, the site’s environment and wind rose are also presented. 

Auteur(s)

  • Édouard WALTHER : Docteur ENS Cachan, Ingénieur INSA Strasbourg, Agrégé de Génie Civil - Ingénieur de recherche en physique du bâtiment – AREP Paris

  • Antoine HUBERT : Docteur Kingston University, Ingénieur Grenoble INP - Ingénieur Recherche & Développement – AREP Paris

  • Alexis SAUVAGEON : Docteur ENS Cachan, Ingénieur ESTP - Ingénieur de recherche en méthodes numériques appliquées – AREP Paris

  • Mateusz BOGDAN : Docteur ENS Cachan - Ingénieur de recherche en simulations multi-physiques urbaines – AREP Paris

INTRODUCTION

Avec la réduction des consommations d’énergie des bâtiments et le recours croissant à la ventilation naturelle comme moyen de rafraîchissement, une attention particulière doit être portée à l’estimation des pressions sur l’enveloppe, qui permettent d’estimer le renouvellement d’air lié au vent au travers des ouvrants ou par infiltration.

La difficulté représentée par le calcul de celles-ci a conduit au développement de règles empiriques largement utilisées qui permettent de les obtenir à partir de corrélations simples.

Caractériser le comportement thermique d’un bâtiment par la simulation requiert de tenir compte du couplage entre les phénomènes thermiques et aérauliques. Celui-ci nécessite une connaissance des pressions en façade et sur les ouvrants. Ainsi, pour chaque angle d’incidence du vent, on introduit la notion de coefficient de pression (C p ), fraction de la pression dynamique dans l’écoulement non perturbé par le bâtiment. Le C p permet de s’affranchir d’un calcul systématique de la pression de stagnation sur les ouvrants pour toutes les amplitudes de vent incident et d’obtenir les différentiels de pression entre façades.

Dans les logiciels actuels de Simulation Thermique Dynamique (STD), les coefficients de pression sont généralement donnés par des corrélations en fonction de l’angle d’incidence et de la forme du bâtiment . Ces relations sont valides pour des bâtiments isolés, de faible hauteur et de formes régulières. Il existe des tables correctives pour des environnements urbains réguliers , mais celles-ci se limitent à des environnements réguliers, alignés ou décalés, pour deux configurations :

  • deux fois plus petit que le bâtiment étudié ;

  • de la même hauteur que le bâtiment étudié.

Il existe en complément d’autres facteurs correctifs empiriques, appliqués directement aux débits de ventilation naturelle si des effets de masques importants sont à prendre en compte, variant de 0,33 à 0,99. Des corrections complémentaires existent pour la géométrie, lorsque le bâtiment d’intérêt a une forme géométrique simple : bâtiment en « L », ou encore en cours ouverte (forme de « U »).

Il est à noter que l’ensemble de ces corrélations donne des valeurs de C p, par façade, sans prendre en considération les variations locales de pression, ni l’emplacement précis des ouvrants.

Si les estimations faites sur la base de mesures sont fiables dans des cas particuliers, ces corrélations s’avèrent inadaptées à la plupart des situations réelles. La méthodologie présentée ici s’appuie sur une démonstration de l’intérêt d’une estimation fine, via la simulation numérique, des coefficients de pressions pour la thermique du bâtiment.

Ainsi, une première partie traitera des aspects théoriques régissant le calcul des débits de ventilation naturelle en simulation thermique dynamique. On présentera ensuite les outils récents de simulation numérique appliqués à la dynamique des fluides en vue de l’obtention de pressions en façades. Enfin, un exemple d’application sera développé dans la dernière partie pour illustrer les considérations évoquées dans cet article.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

numerical simulation of surface thermal phenomena   |   computational fluid dynamics   |   pressure coefficient   |   natural ventilation

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-c8131


Cet article fait partie de l’offre

La construction responsable

(56 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

TEST DE VALIDATION ET CERTIFICATION CerT.I. :

Cet article vous permet de préparer une certification CerT.I.

Le test de validation des connaissances pour obtenir cette certification de Techniques de l’Ingénieur est disponible dans le module CerT.I.

Obtenez CerT.I., la certification
de Techniques de l’Ingénieur !
Acheter le module

Cet article fait partie de l’offre

La construction responsable

(56 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - ADAMEK (K.), VASAN (N.), ELSHAER (A.), ENGLISH (E.), BITSUAMLAK (G.) -   Pedestrian level wind assessment through city development : A study of the financial district in toronto.  -  Sustainable cities and society, 35 :178–190 (2017).

  • (2) - AXLEY (J.), NIELSEN (P.V) -   Modeling of ventilation airflow.  -  In Ventilation Systems, pages 155–263. Marcel Dekker (2008).

  • (3) - BLOCKEN (B.), JANSSEN (W.D.), HOOFF (T.V.) -   Cfd simulation for pedestrian wind comfort and wind safety in urban areas : General decision framework and case study for the eindhoven university campus.  -  Environmental Modelling & Software, 30 :15–34 (2012).

  • (4) - COOK (N.J.) -   Designers guide to wind loading of building structures.  -  part 1. (1986).

  • (5) - DOLS (W.S.), WALTON (G.N.), DENTON (K.R.) -   CONTAMW 2.0 user manual,  -  volume 6921. NISTIR (2002).

  • ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

La construction responsable

(56 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire

QUIZ ET TEST DE VALIDATION PRÉSENTS DANS CET ARTICLE

1/ Quiz d'entraînement

Entraînez vous autant que vous le voulez avec les quiz d'entraînement.

2/ Test de validation

Lorsque vous êtes prêt, vous passez le test de validation. Vous avez deux passages possibles dans un laps de temps de 30 jours.

Entre les deux essais, vous pouvez consulter l’article et réutiliser les quiz d'entraînement pour progresser. L’attestation vous est délivrée pour un score minimum de 70 %.


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

La construction responsable

(56 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS