Article

1 - AXES DE TRAVAIL DE LA R&D DANS UNE FILIÈRE DE GESTION DES PRODUITS EN FIN DE VIE

2 - SPÉCIFICITÉS DE LA R&D APPLIQUÉE À LA VALORISATION DE PRODUITS EN FIN DE VIE

3 - ORGANISER LA VISIBILITÉ DES RÉSULTATS, DISSÉMINER LES CONNAISSANCES

4 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : G2042 v1

La R et D au service de l’industrialisation d’une filière de valorisation des déchets - Cas du département R et D d’Aliapur

Auteur(s) : Catherine CLAUZADE

Date de publication : 10 avr. 2012

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Dans la lignée des autres filières (emballages, papier graphique, composants électroniques…) déjà couvertes par une responsabilité élargie du producteur (REP), la filière « pneumatiques usagés » a vu le jour en 2004. Aliapur est ainsi le principal organisme collectif en charge de la mise en œuvre des obligations qui incombent aux producteurs de pneumatiques. Son rôle est de s’assurer que les voies de valorisation en place ne présentent pas de risques sanitaires et environnementaux et de rechercher d’autres débouchés. Ces solutions doivent offrir les meilleures plus-values. Pour qu’une professionnalisation de cette filière soit possible, une optimisation pérenne de la chaîne de coûts, ainsi que la production de produits sécurisés, est nécessaire.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

R&D servicing the industrialization of a waste valorization sector -Aliapur's R&D department case

The "used tyres" sector was created in 2004 in line with other sectors (packaging, graphic paper, electronic components, etc.) which were already covered by the extended producer responsibility (EPR). Aliapur has thus become the maincollective body responsible for enforcing the obligations tyre producers have to fulfill. Its role is to ensure that the existing valorization ways do not present any sanitary and environmental risks as well as searching for other solutions. These solutions have to offer optimal gains. The professionalization of this sector requires sustainable optimisation of the cost chain as well as the production of secure products.

Auteur(s)

INTRODUCTION

La filière pneumatiques usagés est une filière jeune, née en 2004 de l’application du principe de responsabilité élargie du producteur (REP). Ce principe institue la prise en charge financière et/ou opérationnelle de tout ou partie de la gestion des produits en fin de vie par les acteurs économiques responsables de leur mise sur le marché. Les acteurs ainsi concernés ont alors le choix d’assumer leur responsabilité de manière individuelle ou collective dans le cadre d’un éco-organisme.

La France est l’un des pays qui a actuellement le plus recours à ce principe de gestion ; une vingtaine de filières sont actuellement, ou en voie, d’être couvertes par une REP (emballages, papiers graphiques, équipements électriques et électroniques, mobilier…).

Aliapur, principal organisme collectif en charge de la mise en œuvre des obligations qui incombent aux producteurs de pneumatiques, collecte et valorise plus de 75 % du gisement actuel de pneus usagés, soit 300 000 tonnes par an environ ; il compte parmi ses actionnaires fondateurs les plus importants manufacturiers : Bridgestone, Continental, Dunlop Goodyear, Kleber, Michelin et Pirelli.

Depuis sa création, la volonté d’Aliapur est de favoriser l’émergence d’une économie industrielle structurée et créatrice de valeur environnementale, économique et sociétale autour des multiples potentialités offertes par les pneus usagés non réutilisables (PUNR) : pouvoir calorifique, contenu en carbone, élasticité…

Cela implique pour la filière d’abandonner progressivement un mode de gestion pensé autour du « déchet » pour s’orienter vers la création de valeur ajoutée par l’élaboration et la livraison de produits standardisés aux utilisateurs finaux.

La fonction de recherche et développement de l’organisme joue un rôle central à plusieurs titres dans l’atteinte des objectifs définis par la filière :

  • en s’assurant de l’absence de risques sanitaires ou environnementaux grâce à une approche d’évaluation s’appuyant sur des expérimentations en laboratoire et en conditions réelles d’utilisation ;

  • en créant des méthodes et les outils qui permettent d’optimiser et d’harmoniser les opérations préalables à la valorisation, telles que le broyage et la granulation, afin de proposer des produits homogènes et de qualité constante sur l’ensemble du territoire ;

  • en explorant les diverses propriétés des produits issus de PUNR et en proposant des méthodes de caractérisation et des valeurs de référence permettant aux utilisateurs potentiels d’appréhender leurs qualités techniques effectives ;

  • en analysant les besoins des utilisateurs, notamment les contraintes d’utilisation dans leurs propres appareillages industriels afin de lever d’éventuels freins à l’utilisation de produits à base de pneus usagés ;

  • en identifiant et en aidant à la création de nouveaux débouchés, dans un souci de diversification et d’utilisation optimale des potentialités des produits.

La démarche de R&D ainsi mise en œuvre porte sur l’ensemble des produits issus du pneu : broyats, granulats et poudrettes, fibres textiles et fils métalliques.

Dès le démarrage de la filière, le service R&D d’Aliapur s’est attaché à créer les conditions favorables à une recherche et un développement collaboratifs en constituant, pour chaque projet, un groupe de travail multipartite regroupant les spécialistes R&D d’Aliapur, les utilisateurs finaux, des spécialistes externes : laboratoires, centres de technologie, experts indépendants ou industriels.

Au niveau normatif, Aliapur a demandé à l’AFNOR la création de la commission « pneus usagés non réutilisables » ; celle-ci a été créée en 2005 et constitue aujourd’hui un lieu d’échanges pour les différents partenaires de la filière.

L’ensemble de ces travaux est indispensable non seulement pour favoriser la valorisation des matériaux issus des PUNR mais également pour aider à la structuration et à la professionnalisation de la filière. Ils apportent enfin des éléments d’évaluation indispensables en faveur d’une sortie progressive du statut de déchet des matériaux à base de PUNR, ce qui pourra permettre à ces matériaux de jouer un rôle économique et environnemental important dans un contexte mondial de raréfaction des ressources naturelles.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-g2042


Cet article fait partie de l’offre

Plastiques et composites

(396 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Plastiques et composites

(396 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - ALIAPUR -   Gazons synthétiques : des granulats respectueux de l’environnement pour des terrains plébiscités par les sportifs. Évaluation environnementale et sanitaire de l’utilisation de granulats d'élastomères (vierges et issus de pneumatiques usagés) comme remplissage des gazons synthétiques de troisième génération  -  (2008).

  • (2) - ALIAPUR -   Utilisation des pneus usagés comme combustible alternatif – Valeurs de référence et protocoles de caractérisation  -  (2009).

  • (3) - ALIAPUR -   Un revêtement équestre de nouvelle génération fabriqué à base de granulats de pneus usagés – Mustang®, le sol équestre souple, amortissant et durable  -  (2008).

  • (4) - RUSSO (P.) -   Valorisation en sidérurgie des fils d’acier issus du déchiquetage fin des pneus en fin de vie  -  ARCELOR RESEARCH (2007).

  • (5) - ALIAPUR -   Analyse du cycle de vie pour 9 voies de valorisation des pneus usagés non réutilisables  -  (2010).

  • ...

1 Sites Internet

ALIAPUR :

https://aliapur.fr/fr/ (page consultée le 23 juillet 2011)

https://aliapur.fr/fr/ (page consultée le 23 juillet 2011)

https://aliapur.fr/fr/ (page consultée le 23 juillet 2011)

HAUT DE PAGE

2 Normes et standards

AFNOR XP T47-751 (2006), Détermination du format des produits issus du broyage primaire. Méthode basée sur la mesure manuelle.

AFNOR XP T47-752 (2007), Pneus usagés non réutilisables (PUNR) – Détermination de la granulométrie des granulats issus de PUNR à l’issue des procédés de granulation – Méthode basée sur le tamisage mécanique des produits.

AFNOR XP T47-753 (2007), Détermination du format des produits issus du broyage primaire. Méthode basée sur la mesure automatisée de la plus grande longueur projetée.

AFNOR XP T47-754 (2007), Pneus usagés non réutilisables (PUNR) – Détermination du taux de fils métalliques ferreux dans les granulats issus de PUNR à l’issue des procédés de granulation – Méthode basée...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Plastiques et composites

(396 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS