Chimie analytique - Glossaire | Techniques de l'Ingénieur
#

Chimie analytique

Chimie analytique dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Chimie analytique dans les livres blancs


Chimie analytique dans les conférences en ligne


Chimie analytique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 juil. 2019
  • |
  • Réf : IN224

AFM-IR : caractérisation chimique à l’échelle nanométrique

La caractérisation chimique de la matière à l’échelle nanométrique est un enjeu majeur. Cet article présente une technologie innovante, appelée AFM-IR, capable de réaliser des mesures de spectroscopie et d’imagerie infrarouge à l’échelle de quelques nanomètres. Dans un premier temps, le principe de fonctionnement et les développements de cette nouvelle microscopie seront abordés. Puis quelques applications illustrant les capacités de la technique seront présentées pour les domaines les plus significatifs : science des polymères, pharmaceutique, et biologie.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2020
  • |
  • Réf : P1457

Chromatographie en phase liquide bidimensionnelle (2D-LC)

La chromatographie liquide bidimensionnelle (2D-LC) est une méthode d’analyse à très haut pouvoir de séparation. Elle combine deux séparations basées sur des mécanismes orthogonaux lui permettant d’accéder à un degré d’information bien supérieur à celui obtenu par chromatographie unidimensionnelle classique (1D-LC). Cet article détaille les différents modes de 2D-LC qui peuvent être envisagés selon la problématique tout en illustrant leur intérêt par rapport à une approche 1D-LC. Les éléments clés du développement de méthode en 2D-LC en ligne sont abordés avant d’illustrer le potentiel de cette technique par des exemples d’applications relatifs à de nombreux secteurs.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2021
  • |
  • Réf : P2717

CDMS – Spectrométrie de masse à détection de charge

La spectrométrie de masse à détection de charge CDMS est une méthode à ion unique où la masse de chaque ion est directement déterminée à partir de mesures de son rapport masse/charge et de sa charge. Cette technique émergente s’avère particulièrement pertinente pour la caractérisation d’analytes hétérogènes et de masse élevée. Depuis la fin des années 2000, la technique CDMS a connu une renaissance, et grâce aux développements techniques, a conquis le nanomonde. Dans cet article sont décrits le principe et les trois principaux modes de fonctionnement CDMS ainsi que ses couplages. Un aperçu des applications récentes est donné.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 20 févr. 2015
  • |
  • Réf : 1409

La validation de méthodes analytiques

À partir de données observées, seules preuves tangibles et sincères d'une qualité établie et maîtrisée, la validation vous apportera la preuve par l’expérience.

Cependant, pour valider, il faut avant tout :

  • un même langage (la validation est à la jonction de la qualité, de la métrologie, des statistiques et de l’humain) ;
  • de bonnes méthodes (analyse de risque, qualification d’équipement, suivi des performances) ;
  • de bons outils (plans d’expérience, cartes de contrôle, règle d’échantillonnage, etc.).

Le domaine de la validation est vaste et vous offrira de nombreuses opportunités d’amélioration.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 mars 2015
  • |
  • Réf : 1413

Validation de la robustesse d’une méthode analytique par plan d’expériences

La robustesse d’une méthode d’analyse est une mesure de sa capacité à supporter sans conséquence de petites variations des paramètres internes à la méthode (pH, débit…). Il s’agit de variations de l’ordre de grandeur de celles qui pourraient se produire lors de la mise en application de la méthode en conditions normales d’usage. La robustesse permet donc d’évaluer la fiabilité d’une méthode dans ses conditions d’usage de routine.

Plusieurs guides de référence sont mis à la disposition des qualiticiens pour la validation de méthodes analytiques. Les travaux de la Commission d’harmonisation internationale (ICH pour International Conference Harmonisation) avec le guide Q2 (R1) constituent un des documents de référence en la matière. Notons que si la validation de la robustesse n’est pas listée dans les critères obligatoires définis par l’ICH pour la validation d’une méthode analytique, il est notoire que l’étude de la robustesse doit être considérée à une étape appropriée du développement de la procédure d’analyse.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 mai 2016
  • |
  • Réf : 1542

Méthode analytique d’estimation pour déterminer les coûts des tâches d’un projet

Pour estimer les coûts d’un projet, la méthode analytique est la plus utilisée et la plus intuitive puisqu’elle invite à estimer le coût des tâches au plus proche des activités prévues lors de la phase d’exécution. Cette méthode fournit ainsi un degré d’exactitude des estimations de l’ordre de 5 % alors que d’autres méthodes d’estimation comme celle de la méthode paramétrique ont une fiabilité de seulement 20 %.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !