#

Dans 100 ans

Dans 100 ans dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Dans 100 ans dans les livres blancs


Dans 100 ans dans les conférences en ligne


Dans 100 ans dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2004
  • |
  • Réf : BN3881

Accidents nucléaires

en trente ans et l’équivalent de dose efficace par presque 100. On notera qu’ en 1967 une deuxième... la sécurité et l’indépendance de l’URSS. L’accident du 29 septembre 1957 a été gardé secret 32 ans par l’URSS.... , étaient rejetés en routine directement dans cet environnement : il s’est écoulé moins de trois ans... pendant 32 ans. Le voile n’a été levé qu’en 1989 par les autorités soviétiques. La référence L’accident...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 1998
  • |
  • Réf : M7672

Nouveaux procédés d’aciérie

allant de 100 % de ferrailles à 100 % de fonte ! (figure 1 ) [2]. Évolution des nouveaux procédés d... de ce procédé et, plus spécialement des opérations à 100 % de ferrailles sont résumés au tableau 1... /an de billettes avec, toujours, une charge à 65 % de fonte et 35 % de ferrailles... -usines avec réacteurs EOF d’environ 30 à 40 t et des capacités de 250 000 à 600 000 t/an. La remise en service...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 avr. 2014
  • |
  • Réf : RE178

Utilisation innovante des hydroliennes

sur plus de 100 000 km 2 et pour des milliers de TWh/an. Usines Groupes bulbes Une turbine à axe... mais le potentiel mondial utilisable à un coût acceptable n'est probablement que de l'ordre de 100 TWh/an... avait été évalué à près de 100 TWh/an en se limitant aux zones de marnage supérieur à 5 ou 6 m. La nouvelle... de 140 TWh/an peuvent inclure des STEP, par exemple sur 5 % de la surface du bassin. Si l'on réalise 100...

Les articles Recherche et Innovation présentent des technologies en cours de développement, émergentes, qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel mais sont prometteuses.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juil. 2011
  • |
  • Réf : 0150

Jusqu’à quand mettre sur le marché ou fabriquer une substance non enregistrée avant son échéance d’enregistrement ?

Dans le cadre de la réglemention REACh, vous n’avez pas enregistré une substance, bien que mise sur le marché ou fabriquée, et vous ne bénéficiez plus des échéances réglementaires. Vous vous demandez jusqu’à quand vous pouvez encore la mettre sur le marché ou la fabriquer.

Echéances réglementaires des substances préenregistrées

Les échéances pour les substances préenregistrées sont :

  • le 30 novembre 2010 pour les substances fabriquées ou importées à plus de 1 000 tonnes par an ou classées CMR catégorie 1 ou 2  fabriquées ou importées à plus d’une tonne par an ou les très toxiques pour les organismes aquatiques et pouvant entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique (R50/53) à plus de 100 tonnes par an ;
  • le 30 mai 2013 entre 100 et 1 000 tonnes par an ;
  • le 30 mai 2018 entre 1 et 100 tonnes par an.

L’article 6 de REACh précise que les substances telles quelles ou contenues dans des mélanges ou des articles ne peuvent être fabriquées dans la Communauté européenne ou mises sur le marché si elles n'ont pas été enregistrées. Vous n’avez pas respecté cette obligation et votre échéance d’enregistrement.

Quels sont les points à regarder avant d’arrêter la fabrication ou la mise sur le marché de votre substance ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1435

Comment passer d’un SMQ papier à une dématérialisation 100 %

La mode du zéro papier n’épargne par les laboratoires. Dans une période où tout est informatisé, disponible au format numérique, les laboratoires disposent de plus en plus d’un LIMS et d’un extranet permettant la consultation des résultats par internet. Cependant, leurs systèmes de management de la qualité, pourtant générateurs d’un nombre invraisemblable de documents et d’enregistrements sont encore très papier avec une gestion qui a peu évolué ces dernières années.

L’objectif de cette fiche est d’aborder les questions que les laboratoires souhaitant dématérialiser leur système de management de la qualité doivent se poser. Sans être la description de la méthodologie idéale, cette fiche décrit les points essentiels de la dématérialisation en présentant les conseils et erreurs à éviter pour trouver l’outil, qu’il soit commercial ou développé en interne.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1483

Surveiller statistiquement un lot d’instruments de mesure : la comparaison inter-instruments

Cette fiche propose une méthode statistique de comparaison des chaînes et instruments de mesure basée sur les tests d’hypothèses : la C2I (comparaison Inter-Instruments). Particulièrement utile dans les cas de raccordements difficiles, elle apporte une solution aux besoins d’étalonnage de chaînes de mesure non démontables.

Plus qu’une surveillance classique, elle a pour but de démontrer, suite à un étalonnage, le maintien du raccordement dans le temps de ceux-ci.

Il n’est pas rare que les entreprises disposent d’un nombre conséquent d’instruments et chaînes de mesure similaires (balances, pipettes, clés dynamométriques, pieds à coulisse, thermomètres…). Les étalonnages systématiques, souvent programmés à intervalles fixes (un an), entraînent des surcoûts, soit en matière de qualité (périodicité trop longue entraînant des non-conformités), soit financiers (périodicités trop courtes entraînant une surqualité). La C2I permet d’optimiser les intervalles tout en assurant le maintien du raccordement.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !