Logo ETI Quitter la lecture facile

En chiffres

Les 100 premiers acteurs français du digital pèsent 12Md€

Posté le par Xavier Lula dans Informatique et Numérique

Tech In France et le SNVJ ont dévoilé la version 2017 du « 100 Digital », une étude menée pour le compte des deux syndicats par PwC sur les acteurs français du logiciel, des services internet et du jeu vidéo. Un secteur dynamique pour lequel les 100 premiers pèsent plus de 12Md€.

Depuis 2008, PwC mène, en collaboration avec Tech In France et le syndicat national du jeu vidéo (SNJV) une étude annuelle sur le secteur digital qui décrypte les tendances et les progressions des entreprises de la French Tech à travers des analyses et les classements des principales entreprises de l’édition de logiciels, des services Internet et du jeu vidéo français.

Une croissance à deux chiffres

Les cent premiers acteurs français de ce classement représentent un revenu de 12,2 Md€ (hors services de conseil et d’intégration) en croissance de 11,8% par rapport à 2015. Et 18 entreprises enregistrent même une progression supérieure à 20% soulignent les auteurs de l’étude. Cette croissance est générale et le 100e du classement réalise désormais 16M€ de revenu en logiciels et services internet, contre 10 M€ en 2014.

Les éditeurs consolident leurs positions

Après deux années de croissance à plus de 10%, les éditeurs de logiciels (incluant les licences, la maintenance et le support et les abonnements SaaS) sont revenus à 6,5% et représentent toujours près de 50% en volume (6,8 Md€) du top 100 via 68 entreprises. C’est clairement le SaaS qui tire la croissance vers le haut mais le secteur reste très dynamique et attire les investissements internationaux. Outre les grands segments traditionnels que sont les RH, la banque-assurance ou l’offre PLM, la France se positionne bien en matière de logiciels d’infrastructure grâce à trois acteurs qui ont connu des croissances organiques supérieures à 15% (Scality, Mega International et Talend). Mais le marché français se distingue aussi par une offre très riche en matière de logiciels métiers sur des secteurs comme l’agriculture ou l’immobilier. On enregistre aussi de très fortes transformations dans l’offre et les entreprises sur le segment de la santé portées par la digitalisation de l’hôpital et la santé centrée sur le patient.

La publicité porte les services internet

Les services internet sont en très forte croissance (+26%), principalement grâce à la publicité digitale. Dans le top 100, 26 entreprises représentent ce secteur et pèsent 32% des 12,2Md€ de revenu. Sur le segment publicitaire, Criteo et Teads continuent leur croissance et restent dans le top 10. D’autres segments sont en cours de consolidation comme le streaming représenté par Deezer ou Believe Digital ou comme le e-paiement avec Ingenico ePayments ou Lyra Network. On note aussi la présence de services qui intègrent le quotidien des français sur le net comme Blablacar ou Doctolib.

Jeux vidéos : des industries innovantes

Six acteurs de jeux vidéos se partagent les 16% de revenus des 100 premières entreprises digitales françaises. Une part stable qui ne doit pas cacher des situations très différentes entre des entreprises qui réussissent à allier innovation technologique et attraction culturelle et d’autres qui peuvent être rapidement fragilisées (cinq des acteurs du top 30 de ces deux dernières années ont ainsi disparu). L’année 2016 est cependant positive puisque le top 20 des éditeurs de jeux vidéos connaît une progression de 6% par rapport à 2015 qui avait enregistré une stagnation.

Sophie Hoguin

Pour aller plus loin

Posté le par Xavier Lula


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !