Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

6 choses extraordinaires qui se cachent sous terre

Posté le par La rédaction dans Insolite

Le gouffre de Krubera Voronja, une nouvelle espèce d'arthropode vivant à 1980 mètres de profondeur, un trésor indien, une cité égyptienne enfouie, une grotte de cristaux... Découvrez le dernier extrait du blog Axolot consacré à a la science étonnante.

Pour commencer, est ce que vous saviez que si vous êtes propriétaire d’un terrain, vous en possédez le sous-sol jusqu’au centre de la Terre ? C’est ce que stipule l’article 552 du code civil, quand il dit que « La propriété du sol emporte la propriété du dessus et du dessous ». En clair, vous êtes propriétaire d’une carotte d’environ 6000 km. C’est pour ça qu’en France, quand un nouveau métro est construit, il faut d’abord racheter les tréfonds aux propriétaires, même si les travaux se déroulent très en dessous de la surface.

Une question qu’on peut se poser, c’est : « Jusqu’où s’est-on déjà rapproché du centre de la terre ? » Nous l’avons vu, le noyau terrestre se trouve à 6000 km de profondeur environ. Et on est loin de l’avoir atteint. Le forage le plus profond jamais creusé par l’homme est le forage SG3, qui fut creusé dans la péninsule de Kola, en Russie. Les travaux commencèrent en 1970, et l’objectif était de traverser la croute terrestre, dont l’épaisseur moyenne est d’environ 30 km. Finalement, pour diverses raisons techniques et politiques, le forage s’arrêta à 12 km de profondeur, après 19 ans d’efforts. Ça signifie que non seulement on est encore très loin du centre de la Terre, mais qu’on est même loin d’avoir traversé la croute elle-même. Le forage de Kola a tout de même permis d’en apprendre beaucoup sur la composition du sous-sol. On sait par exemple qu’à cette profondeur, les roches atteignent une température d’environ 300°.

Nous avons parlé de la plus profonde cavité artificielle, mais quelle est la plus profonde cavité naturelle ? Ce titre revient au gouffre de Krubera Voronja, qui fut découvert dans les années 60 en Abkhazie. Sa profondeur est pour le moment établie à 2197 m, mais les tréfonds du gouffre continuent à être explorés par de nombreuses équipes. En 2010, la cavité est devenue la scène d’un autre record, quand des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce d’arthopode vivant à 1980 de profondeur : le Plutomurus ortobalaganensis. Il s’agit de l’animal le plus profondément enfoui sous Terre que l’on connaisse.

Pour en revenir au code civil, en France,  vous êtes donc propriétaire de votre sous-sol jusqu’au centre de la Terre, mais pas si on y trouve du pétrole. Non. Là ça appartient à l’état. En revanche, si vous trouvez un trésor dans votre jardin, il est tout à vous. A condition de l’avoir trouvé par hasard, et de ne surtout pas oublier d’en informer les autorités. Sinon, c’est considéré comme du vol.

Beaucoup de trésors prestigieux ont été découverts sous terre, mais le plus important est sans conteste celui du temple de Sree Padmanabhaswamy, en Inde. C’est en explorant les souterrains du temple en 2012 que des chercheurs ont trouvé des tonnes de bijoux, de pièces d’or et de pierres précieuses cachés dans des chambres secrètes. Il s’agissait principalement d’offrandes au Dieu Vishnou qui attendaient là depuis des siècles. Le montant du trésor est estimé à plus de 15 milliards d’euros, ce qui dépasse largement le PIB du Kerala, l’état dans lequel se trouve le temple. A noter que sur les 6 chambres découvertes, l’une d’elle, la chambre B, n’a toujours pas été ouverte. Elle est scellée par une porte de fer ornée d’un cobra, et d’après les croyances locales, son ouverture pourrait déclencher une terrible malédiction divine.

Mais le sous sol cache aussi parfois des trésors plus inattendus, comme une cité égyptienne enfouie… dans un désert de Californie. En 1923, le cinéaste Cecil B De Mille réalisa une version muette des 10 commandements. Il embaucha 1500 ouvriers pour construire une cité des pharaons dans les dunes de Guadalupe Nipomo, au milieu de la côte californienne. La construction dura 6 semaines, et elle comprenait notamment un temple de 36 m de haut, 4 statues de plus de 10 m, et 21 sphinx de 5 tonnes chacun. Le décor était si colossal qu’a la fin du tournage, De Mille n’avait plus le budget nécessaire pour le transporter ailleurs. Il décida donc de faire venir des bulldozers pour pousser sa cité dans un fossé de 100 m de long, avant de la recouvrir de sable. Dans son autobiographie, le réalisateur écrivit : si dans 1000 ans les archéologues creusent sous les dunes de guadalupe, j’espère qu’ils ne croiront pas que la civilisation égyptienne s’est étendue jusqu’à la cote ouest de l’amérique. »

En ce qui concerne les trésors naturels, ils sont nombreux sous terre, comme les grottes de Waitomo, en Nouvelle Zélande, dont les parois sont illuminées par des constellations de vers luisants. Ou encore la grotte de Hang Son Doong au Vietnam, si immense qu’elle abrite sa propre jungle. Mais l’une des merveilles souterraines les plus fascinantes est sans doute la mine de Naica, au Mexique,  où se trouve l’incroyable grotte des cristaux. La grotte a été découverte an l’an 2000, elle se trouve à 300 m de profondeur, et elle contient les plus grands cristaux du monde. Le plus imposant mesure 11 m de long pour 55 tonnes. Malheureusement, la grotte est interdite au public à cause de ses conditions extrêmes. Sans équipement spécial pour supporter la chaleur et le taux d’humidité, on ne peut pas y survivre plus d’un quart d’heure.

Parmi les structures souterraines les plus impressionnantes qu’on peut visiter, il y a les mines de sel. Deux en particulier : d’abord la mine de Turda, en Transylvanie, qui a été convertie en musée en 1992, et qui abrite aujourd’hui un véritable centre de loisirs à plus de 120 m de profondeur. On y trouve notamment une grande roue, et un lac souterrain sur lequel les visiteurs peuvent naviguer. La mine de Wielickza, ensuite, qui se trouve en Pologne, et qui atteint 327 m de profondeur pour près de 300 km de galeries. Cette mine contient des statues, des chapelles et une cathédrale qui ont été directement taillées dans le sel. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et elle accueille plus d’un million de visiteurs par an.

L’endroit dont je vais vous parler à présent, lui, n’accueille pas de visiteurs, et si tout se passe comme prévu, il n’en recevra pas pendant les 100 000 prochaines années. Onkalo est un complexe souterrain de 500 m de profondeur qui est en cours de construction en Finlande. Son but est de recueillir tous les déchets nucléaires du pays, ce qui en fait le premier projet de ce genre. Les travaux ont commencé dans les années 70, et le stockage see poursuivra jusqu’au début du 22ème siècle, période à  laquelle la cavité sera remblayée et scellée. Ensuite, elle devra contenir les déchets jusqu’à ce qu’ils ne soient plus toxiques, c’est-à-dire pendant au moins 100 000 ans. Cette durée dépasse de très loin toutes les constructions humaines jamais créées, à titre de comparaison, les pyramides d’égypte n’ont que 5000 ans. C’est une durée si vertigineuse qu’elle pose même des questions inédites aux scientifiques : par exemple, si l’humanité disparait avec ses langages et ses connaissances, comment faire comprendre à nos lointains successeurs qu’il ne faut pas entrer dans la structure ? Un film consacré à Onkalo est sorti en 2010. Il s’appelle Into Eternity, et c’est sans doute un des documentaires les plus fascinants de ces dernières années.

Par Patrick Baud, blog Axolot

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !