Logo ETI Quitter la lecture facile
big-data-sante-1024

En ce moment

Big Data et amélioration du système de santé

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Dans un monde submergé par des données -du flot sans fin des tweets et des notifications Facebook aux enregistrements des tests médicaux et génétiques-, il appartient aux informaticiens de donner sens à tout cela. Le Professeur en sciences informatiques à l'Université de Colombie-Britannique (UBC) Raymond Ng s'interroge sur la manière dont les données de masse sont en train de révolutionner la médecine.

Comment les données de masse peuvent améliorer le système de santé ?

« Nous avons de nombreuses nouvelles biotechnologies qui nous permettent d’étudier un patient au niveau moléculaire. Un simple échantillon d’un patient à un instant T peut facilement générer des centaines de milliers de lectures possibles. Si vous avez 1.000 patients et 10 instants t, en une seule prise de données, vous avez plus d’un milliard de nombres à analyser. C’est pourquoi nous avons besoin de méthodes informatiques pour analyser les données individuelles. Tout cela conduit à une médecine personnalisée : pour établir un diagnostic ou une prédiction de l’évolution des conditions de santé d’un patient, vous avez besoin de données très volumineuses sur cet individu ».

Quelle en est l’utilisation actuelle en médecine ?

« On en est qu’au début, particulièrement dans les cas de cancer où on essaie de prédire, par exemple, si quelqu’un répondra à une certaine chimiothérapie. Mais on ne voit encore que la partie émergée de l’iceberg. La médecine personnalisée aura beaucoup plus d’applications cliniques dans les 10 à 20 prochaines années.

Un des tests que nous sommes en train de développer à PROOF [Prevention of Organ Failure] est de prélever un échantillon de sang d’un patient souffrant de maladie respiratoire obstructive chronique, au moment où le patient ressent les premiers symptômes pour essayer de prédire si cette personne va présenter un développement rapide de sa maladie ou une attaque pulmonaire dans les deux mois. Si un test comme celui-ci fonctionne, le clinicien pourrait commencer à donner au patient un traitement plus efficace, comme des stéroïdes, avant le déclenchement de l’attaque. Ceci pourrait éviter au patient d’être hospitalisé. En plus d’aider des patients, un tel test sanguin permettrait au système de santé de réaliser une économie substantielle.

Beaucoup de gens soulignent les problèmes concernant l’atteinte à la vie privée dans le recueil de telles données. Dans les recherches de santé, la vie privée des patients est d’une importance capitale. Tout ce travail se fait sous le couvert d’une éthique stricte. Au-delà du contexte de médecine spécialisée, des techniques très puissantes ont été développées, sous la bannière des recherches de données, ou de statistiques informatiques.

Nous avons les technologies pour collecter et analyser les données de masse, et nous devons avoir l’assurance que les structures de gouvernances sont là pour limiter les abus » conclut le Prof. Ng.

Source : bulletins-electroniques

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Posté le par La rédaction

Les derniers commentaires

  • Donner un sens à « toux se lasse », c’est de relever constamment ses dits-eus affirmatifs, jusqu’à des résultats propres à soi, magnétiques, quantiques, énergétiques fins, avant de se confier abusivement à des technologies complexes ou sales ! A chacun son autonomie réelle et le véhicule intérieur autant que de santé collective s’en portera vite mieux !
    Arrêtons les ‘sales-airs’ à vies utiles fausses, trop arrêtées sur place !

    Un revenu mondial et des activités propres, une gestion appropriée telle de la surpopulation mondiale priment !
    https://revenuinternationaldebaseonu.wordpress.com


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !