Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Un bandeau connecté pour améliorer votre sommeil

Posté le par Xavier Lula dans Informatique et Numérique

Dreem est un bandeau connecté qui promet d'améliorer la qualité du sommeil. Sa commercialisation est prévue l'an prochain.

Certains objets connectés se proposent d’analyser la qualité du sommeil. Dreem promet de faire mieux, c’est-à-dire d’améliorer la qualité du sommeil. Ce bandeau communicant et lié à une application mobile, via Bluetooth et WiFi, est le premier fruit de la start-up Rythm, née en 2014. Les deux cofondateurs, Hugo Mercier et Quentin Soulet de Brugière, sont en effet passionnés de neurosciences, en plus d’être jeunes polytechniciens. C’est à la suite d’une collaboration avec l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière qu’ils ont l’idée de créer Dreem. Le projet retient l’attention de plusieurs investisseurs, dont Xavier Niel, qui injectent plus de 10 millions d’euros.

Dans le principe, Dreem s’apparente à un véritable électroencéphalographe tel qu’utilisé en médecine : il mesure l’activité électrique du cerveau, grâce à ses cinq électrodes, trois d’entre elles étant placées à l’avant et les deux restantes à l’arrière. A la différence près que Dreem n’est pas qu’un appareil passif. A l’aide de cet électroencéphalogramme, son logiciel interne examine la «signature électrique » du cerveau et identifie la phase de sommeil dans laquelle le porteur se trouve (léger, profond ou paradoxal).

Ce bandeau produit ensuite des stimulations sonores – des bruits «roses» – qui se propagent par conduction osseuse et sont synchronisés avec l’activité cérébrale. Ainsi le sommeil profond, le plus réparateur, est-il induit. Favoriser l’endormissement est une autre fonction envisagée, ce qui pourrait plaire aux insomniaques. Dreem sera mise à l’épreuve en situation réelle dès cet été, dans un test qui impliquera quelque 500 volontaires. Sa commercialisation est prévue en 2017, à un prix qui n’a pas encore été déterminé.

Frédéric Monflier

Pour aller plus loin

Posté le par Xavier Lula


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !