Logo ETI Quitter la lecture facile

La vidéosurveillance intelligente décrypte les images dégradées

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Le système d’analyse différentielle de composantes d’Evitech détecte et reconnaît des silhouettes à contre-jour.

Une des situations les plus gênantes relative au déploiement d’une application de vidéosurveillance intelligente est la présence des éclairages et des phares provenant du domaine public. La société Evitech propose des solutions de vidéo surveillance intelligente qui permettent d’analyser les événements malgré le halo des phares.Dans le cadre du projet XVision, du pôle System@TIC, Evitec étudie des techniques de vidéosurveillance intelligente permettant de détecter des événements même en contre-jour. Ce projet sera l’occasion de mettre en œuvre un nouveau capteur, inventé par le Professeur Y. Ni (de NIT) pour le contre-jour et de tester différents algorithmes permettant de résister à ce type de situations. En attendant ce capteur, Evitech a développé, dans le cadre de ce projet, un premier traitement susceptible de s’appliquer aux capteurs CCD et CMOS courants, pour le cas particulièrement sensible où un objet mobile (une voiture) éclaire la caméra, sans la saturer complètement, avec un halo rendant la détection quasiment impossible. Ce traitement sera encore plus performant avec le capteur XVision, puisque les caméras qui l’intégreront résisteront à la saturation que pourraient provoquer le soleil ou les pleins phares de face.Fig : Le système d’analyse d’Evitech permet d’analyser le comportement de la silhouette noyée dans le halo des phares.Avec un système ordinaire de vidéo surveillance intelligente, un véhicule est détecté avec son halo, ainsi que les effets lumineux qu’il provoque. Lorsqu’une silhouette quitte le véhicule et aborde la périphérie sur le côté, on assiste à une agrégation de la silhouette suspecte dans le halo. Il n’y a alors que deux solutions : émettre une alarme “à tout hasard”, ou ne pas en émettre (mais alors on risque de rater une intrusion).Pour offrir malgré tout un fonctionnement satisfaisant dans ce type de situation, Evitech a mis au point dans ses solutions Jaguar et Eagle de vidéo surveillance intelligente un système d’analyse différentielle de composantes, qui agit comme des superpositions de calques dans un schéma d’architecte.Au calque le plus “profond” de la nuit avec la rue tranquille, vient se superposer celui du lampadaire, puis celui de la voiture et des phares, puis celui du reflet sur le côté, et finalement, au-delà de ces calques, on retrouve celui de l’intrus dont on peut alors analyser le comportement.

Pour aller plus loin

Dans l'actualité

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !