Logo ETI Quitter la lecture facile

3 questions à

Nouvel étiquetage : Etes-vous au point ?

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Le nouvel étiquetage peut apparaître comme un véritable casse-tête. Techniques de l'Ingénieur vous permet de tester vos connaissances sur le sujet grâce à un petit quiz. A vos méninges.

QUIZ N°1 : LA CORROSIVITÉ

Vous disposez de deux étiquettes de deux produits corrosifs. L’un est R35 et l’autre est R34. Déterminez les étiquettes sur la base du règlement CLP. Que constatez-vous ?

Les deux anciennes étiquettes :

Ponfrappe (100% m/m)

N°CAS 46492-07-7
 

R35 : Provoque de graves brûlures

  • S26 :En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste. 
  • S36/37/39 : Porter un vêtement de protection approprié, des gants et un appareil de protection des yeux/du visage.
  • S45 : En cas d’accident ou de malaise, consulter immédiatement un médecin (si possible, lui montrer l’étiquette).

 

Methyl-Diot (100% m/m)

N°CAS 1132-95-8
 

R34 : Provoque des brûlures 

  • S23:Ne pas respirer les aérosols.
  • S26 :En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste. 
  • S36/37/39 : Porter un vêtement de protection approprié, des gants et un appareil de protection des yeux/du visage.
  • S45 : En cas d’accident ou de malaise, consulter immédiatement un médecin (si possible, lui montrer l’étiquette).

LES REPONSES A LA PAGE SUIVANTE

LES REPONSES

En ce qui concerne les classes de danger : Pour le produit R35, l’annexe VII du CLP vous indique une correspondance directe avec la classe de danger corrosion cutanée 1A, H314.

Ponfrappe (100% m/m)

N°CAS 46492-07-7

H314 : Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves

  • P305+P351+P338: EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.
  • P280: Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/du visage.
  • P310: Appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin.

En ce qui concerne les classes de danger : Pour le produit R34, l’annexe VII du CLP vous alerte sur le fait que plusieurs classes de danger sont possibles : corrosion cutanée 1B et corrosion cutanée 1C. Seul le temps d’observation d’une nécrose vous permettra de faire la différence (temps d’observation entre 3 mn et 1h pour la catégorie 1B et entre 1h et 4h pour la catégorie 1C). Ces résultats devraient être disponibles dans la FDS, sinon vous pouvez suivre la note 2 de l’annexe VII du CLP.

Methyl-Diot (100% m/m)

N°CAS 1132-95-8

H314 : Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves :   

  • P305+P351+P338: EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.
  • P280: Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/du visage.
  • P310: Appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin.

En ce qui concerne les étiquettes :
Sur la base du tableau 3.2.5 de l’annexe I du CLP, vous obtenez le pictogramme, la mention d’avertissement et la mention de danger. Vous remarquez qu’il n’y a plus de moyen de faire la différence entre les deux produits. Il conviendra de se reporter à la FDS pour déterminer la catégorie (A, B, C) de la classe danger « corrosion cutanée » de votre substance.
Attention : les conseils de prudence sont choisis en tant compte des mentions de danger et de l’utilisation prévues ou identifiées de la substance ou du mélange (article 22. 3 du CLP). Ils peuvent donc être différents pour une même substance entre deux fournisseurs.

QUIZ N°2 : TOXICITÉ AIGUE

Vous disposez de l’étiquette d’un produit corrosif et nocif pour la voie cutanée et ingestion. Et la Fiche de Données de Sécurité référence les valeurs suivantes :  

  • Toxicité aigüe par voie cutanée : DL50 = 1500 mg/kg pour le rat.
  • Toxicité aigüe par voie ingestion : DL50 = 250 mg/kg pour le rat.

Déterminer les étiquettes sur la base du règlement CLP.

Les anciennes étiquettes :

Tirabouis (100% m/m)

N°CAS 95801-19-8

 

R21/22 : Nocif par contact avec la peau et par ingestion.  
R35 : Provoque de graves brûlures.

  • S26 :En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste.
  • S36/37/39 : Porter un vêtement de protection approprié, des gants et un appareil de protection des yeux / du visage.
  • S45 : En cas d’accident ou de malaise, consulter immédiatement un médecin (si possible, lui montrer l’étiquette).

LES REPONSES A LA PAGE SUIVANTE

LES REPONSES

En ce qui concerne les classes de danger : Pour la phrase R35, l’annexe VII du CLP vous indique une correspondance directe avec la classe de danger corrosion cutanée 1A, H314. Sur la base du tableau 3.2.5 de l’annexe I du CLP, vous obtenez le pictogramme, la mention d’avertissement et la mention de danger pour cette classe de danger.
Pour la phrase R21/22, l’annexe VII du CLP vous alerte sur le fait que plusieurs classes de danger sont possibles pour chaque voie d’exposition.
Xn R21 => Toxicité aigüe catégorie 4, H312 ou Toxicité aigüe catégorie 3, H311
Xn R20 => Toxicité aigüe catégorie 4, H302 ou Toxicité aigüe catégorie 3, H301
Pour déterminer les classes de danger, vous devez donc vous referez au tableau 3.1.1 de l’annexe I du CLP pour déterminer la catégorie de danger pour les toxicités aigües. Sur la base de ce tableau, Xn R20 devient Toxicité aigüe catégorie 3, H301 et Xn R21 devient Toxicité aigüe catégorie 4, H312. Le tableau 3.1.3 de l’annexe I du CLP vous indique le pictogramme, la mention d’avertissement et la mention de danger pour ces classes de danger.

Tirabouis (100% m/m)

N°CAS 95801-19-8

 

H312 : Nocif par contact cutané.
H301 : Toxique en cas d’ingestion.    
H314 : Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves.

 

  • P305+P351+P338: EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.
  • P280 : Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/du visage.
  • P310 : Appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin

 

En ce qui concerne les étiquettes :

Pictogramme : sur la base des classes de danger trois pictogrammes sont à votre disposition pour l’étiquette. L’article 26.1 du CLP qui indique que si le pictogramme « tête de mort » s’applique, le pictogramme « point d’exclamation » n’apparaît pas. Il convient donc de retenir le pictogramme « corrosion » et « tête de mort ».
Mention d’avertissement : danger pour corrosif et toxicité aigue par ingestion et attention pour la toxicité aigue par contact cutané. Lorsque l’étiquette comporte la mention avertissement « danger », elle ne comporte pas la mention d’avertissement « attention » (article 20.3 du CLP).
Attention : les conseils de prudence sont choisis en tant compte des mentions de danger et de l’utilisation prévues ou identifiées de la substance ou du mélange (article 22. 3 du CLP). Ils peuvent donc être différents pour une même substance entre deux fournisseurs.

Par P.T

Les formations TECHNIQUES DE L’INGENIEUR correspondant aux problématiques d’étiquetage :

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !