Logo ETI Quitter la lecture facile

Une culture de mandarines assistée par un système d’information

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Fujitsu (spécialisé dans les systèmes d'information) et Sowakajuen (une société cultivant des mandarines) se sont associés pour tenter de cultiver des mandarines avec l'assistance d'un système d'information.

Sowakajuen est une société créée il y a plus de 30 ans et qui produit 13 différents produits à base de mandarines, sur un terrain de 60 000 m2. Entreprise familiale lors de sa création, elle s’est cependant agrandie graduellement pour atteindre 34 employés. Néanmoins, l’exploitation fait face à un certain nombre de besoins : la standardisation des tâches, l’estimation de leur coût et la formation de nouveaux employés remplaçant les personnes très qualifiées partant à la retraite. Ainsi, les objectifs de l’expérimentation de Fujitsu sont les transcriptions directes de ces besoins : les employés doivent être capables de réaliser les bonnes tâches aux bons moments, les coûts opérationnels doivent être déterminés et les employés expérimentés doivent pouvoir transmettre leurs connaissances à la nouvelle génération.

Pour cela, Fujitsu a mis en place tout un système combinant stockage sur le nuage, capteurs, smartphones et PC, des sujets sur lequels Fujitsu possède une forte compétence technique. Ce système fonctionne selon trois axes principaux :

  • Un certain nombre de données, obtenues soit par des capteurs directement implantés dans les plantations (température de l’air, quantité de précipitations, température du sol), soit par un smartphone (journal des tâches réalisées par un employé, photographies des terrains) sont enregistrées dans un centre de données pour une utilisation ultérieure ;
  • Chacun des 5 000 arbres dispose d’un identifiant, ce qui permet d’enregistrer des données telles que des changements de conditions de croissance de l’arbre ou l’émergence de maladies ;
  • L’analyse croisée des données enregistrées par le passé et des conditions présentes permet de mettre en place les futurs procédés de production.

L’initiative est également soutenue et encadrée par deux acteurs publics : le Centre de Recherche sur l’Agriculture, les Forêts et la Pêche de Wakayama ainsi que la ville d’Arida (préfecture de Wakayama). Il ne s’agit pas de la première expérience de Fujitsu dans le domaine de l’agriculture ; depuis 2008, la société a réalisé des expérimentations de stockage sur le nuage dans deux exploitations japonaises, dans les préfectures de Saga et Miyazaki.

Source : communiqué de presse de Fujitsu, 07/07/2011 (anglais) : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/Xi066

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67308.htm

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !