Livres blancs en téléchargement gratuit

Pour accompagner vos abonnements aux ressources documentaires et services, les Éditions Techniques de l'Ingénieur vous offrent les dossiers spéciaux de la rédaction sur des sujets variés, à télécharger gratuitement.

Ressources océaniques

Publié en septembre 2016

Les ressources océaniques minérales sont pour le moment en grande partie inexploitées, pour des raisons de rentabilité. Leur future extraction des fonds marins par l’homme pose de nombreuses questions, car l’équilibre océanique est très fragile : la disparition rapide des récifs coralliens en est un exemple direct.

 

 

SOMMAIRE

RESSOURCES MINÉRALES : LES OCÉANS, DERNIER GRENIER DE LA PLANÈTE ?

QUELLES RESSOURCES MINÉRALES AU FOND DES OCÉANS ?

Les océans couvrent 70 % de la surface de la Terre, abritant une grande variété de processus géologiques responsables de la formation et de la concentration des ressources minérales.

 

LES RESSOURCES MARINES EXPLOITÉES : SEL, POTASSIUM ET MAGNÉSIUM

Parmi les ressources principalement extraites des milieux marins aujourd’hui, le sel, le potassium et le magnésium arrivent en tête.

 

COMMENT EXPLOITER LES MÉTAUX ET L'EAU DES OCÉANS ?

Les océans regorgent de métaux dissous, dont l'exploitabilité n'est pas encore rentable.

 

LES OCÉANS REGORGENT DE RICHESSES INEXPLOITÉES

Parmi les ressources présentes dans les océans, les sables, calcaires et phosphorites ont un potentiel important en termes de disponibilité. Seulement les coûts d'extraction sont encore souvent rédhibitoires. Pour le moment.

 

 

PEUT-ON EXPLOITER LA MER DURABLEMENT ?

COMMENT EXPLOITER LES OCÉANS DE MANIÈRE DURABLE ?

Les océans constituent le réservoir le plus important de la planète, couvrant près des trois quarts de la Terre, et sont essentiels à sa survie.

 

L'IMPACT ÉCONOMIQUE ET SOCIOLOGIQUE DE L'EXPLOITATION DES OCÉANS

L'impact sociologique et économique de l'exploitation des océans est important. C'est pour cela que les Nations Unies ont pris des résolutions qui vont dans le sens d'une gestion plus durable des ressources marines, dans tous les sens du terme. Rappels.

 

 

LES RÉCIFS CORALLIENS VONT-ILS DISPARAÎTRE ?

DIMINUTION DES RÉCIFS CORALLIENS : QUELLES CAUSES ?

On estime que 70 % de la surface de la Terre est recouverte par les océans, l’habitat le plus productif qui abrite 75 % de toutes les espèces connues. Cet environnement unique, qui est largement inexploré et inconnu, joue un rôle important sur les températures du globe terrestre et est le principal producteur d’oxygène.

 

DIMINUTION DES RÉCIFS CORALLIENS : QUELLES CONSÉQUENCES ?

Bien qu’il leur ait fallu des millions d’années pour se constituer, les organismes marins, dans les conditions actuelles, doivent s’adapter très rapidement aux nouvelles conditions. Les changements que subit leur environnement menacent leur habitat naturel, les éléments nutritifs dont ils ont besoin et la chimie des océans.

 

DIMINUTION DES RÉCIFS CORALLIENS : LES SOLUTIONS

Deux choix se présentent pour préserver les environnements marins et parmi eux les récifs coralliens : l’adaptation et l’atténuation des effets.

 

 

ALLER PLUS LOIN

FORER SOUS LES OCÉANS POUR COMPRENDRE LA TERRE !

Depuis début octobre, le nouveau programme IODP a été lancé. Il s’agit de l’un des plus importants programmes de recherche en géosciences marines au monde, qui couvrira la période 2013-2023. Pour l’occasion, la signification de l’acronyme passe de « Integrated Ocean Drilling Program » à « International Ocean Discovery Program ».

 

UNE GRANDE QUANTITÉ D’EAU SE CACHE DANS DES RÉSERVOIRS SOUS-MARINS NATURELS

L’exploitation de cette eau peu salée pourrait aider les régions déficitaires en eau.

 

ACIDITÉ DES OCÉANS, VERS UNE EXTINCTION MASSIVE DES ESPÈCES ?

Au cours de l'extinction Permien-Trias il ya 252 millions d'années, la plus grande partie de la vie sur Terre a disparu. Des scientifiques de l'Université d'Édimbourg viennent de prouver que l'acidification des océans a joué un rôle clé dans cette extinction. L'acidification actuelle pourrait donc reproduire le phénomène. L'étude a été publiée dans la revue Science le 10 avril 2015.

Vous souhaitez partager ce livre blanc ?    Facebook Twitter Linkedin
Chargement

Merci de patienter ...