Présentation

Article

1 - LES ACV DANS L’INDUSTRIE CHIMIQUE

2 - ÉTUDE DE CAS : ACV DES SYSTÈMES DE DÉPOLLUTION DES REJETS GAZEUX

3 - DÉFINITIONS DES INDICATEURS D’ÉCO-EFFICIENCE

4 - ANALYSE DE L’INCERTITUDE

5 - RÉSULTATS DE L’ACV DES SYSTÈMES DE TRAITEMENT DE REJETS GAZEUX

6 - CHOIX DU SYSTÈME DE TRAITEMENT DE REJETS GAZEUX LE PLUS ADÉQUAT

| Réf : G5810 v1

Résultats de l’ACV des systèmes de traitement de rejets gazeux
Analyse du cycle de vie - Application aux systèmes de dépollution

Auteur(s) : Dr André WEIDENHAUPT, Dr Markus A. MEIER

Date de publication : 10 oct. 2000

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

Auteur(s)

  • Dr André WEIDENHAUPT : Responsable du Centre de ressources des technologies pour l’environnement (CRTE) - Centre de recherche public Henri-Tudor (Luxembourg)

  • Dr Markus A. MEIER : Ciba Specialty Chemicals Inc, Colours department (Suisse)

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

Cet article est destiné à faciliter le choix d’une technologie de dépollution des rejets gazeux émis par une station d’épuration d’eaux usées provenant de grands sites de production d’usines chimiques. Il prend en compte tous les effets environnementaux liés aux différentes techniques à l’aide des analyses du cycle de vie (ACV) et montre l’intérêt d’une telle démarche même au niveau des technologies de dépollution choisies.

Après une présentation sommaire des ACV dans le contexte de l’industrie chimique, on exposera :

  • les technologies faisant l’objet de cette étude (biofiltration, adsorption sur charbon actif, oxydation catalytique, incinération thermique régénérative) ;

  • les indicateurs d’éco-efficience introduits dans cette approche (méthode Eco-Indicator 95) ;

  • les différents indicateurs d’impacts environnementaux (toxicité, effet de serre, destruction de la couche d’ozone, formation de smog).

Comme les ACV se basent sur de nombreuses hypothèses, il a été nécessaire de procéder à un calcul d’incertitude fondé sur la méthode de Monte-Carlo. Les résultats obtenus ont été discutés et ont permis de déterminer la meilleure réflexion possible pour une prise de décision quant au choix de la technologie de dépollution la mieux adapté et présentant les possibilités d’optimisation les meilleures.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-g5810


Cet article fait partie de l’offre

Chimie verte

(157 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Version en anglais En anglais

5. Résultats de l’ACV des systèmes de traitement de rejets gazeux

5.1 Comparaison basée sur la consommation en énergie

Les quatre systèmes de traitement de rejets gazeux ont d’abord été comparé par rapport à leur consommation en énergie (y compris l’énergie contenue dans la matière ou feedstock et l’énergie de précombustion) tout au long de leur cycle de vie. Pour cela, il a fallu tenir compte de la consommation en électricité et en vapeur (dans les cas étudiés, la vapeur provient à 92 % du gaz naturel et à 8 % du pétrole). Si l’on compare la consommation en énergie, la biofiltration est l’option la plus intéressante du point de vue des impacts sur l’environnement. La consommation énergétique de l’adsorption sur charbon actif est semblable à celle de l’oxydation catalytique, cependant les sources d’énergie sont différentes (gaz pour OxCat et vapeur pour CA). La consommation en énergie du thermoréacteur est sensiblement plus élevée que celle des autres systèmes analysés.

HAUT DE PAGE

5.2 Comparaison basée sur les catégories d’impacts environnementaux

Les écopoints de la méthode Eco-Indicator 95 calculés pour obtenir les paramètres EBurd (impact environnemental) et EBene (bénéfices environnementaux) sont représentés sur le figure 5.

Le bénéfice environnemental est représenté par la réduction des émissions des catégories d’impact que sont le smog estival (POCP, potentiel photochimique de création d’ozone troposphérique), la carcinogénèse et la toxicité. La réduction du POCP est dominante (> 80 %), car cet impact est surtout lié aux polluants comme le toluène, le xylène et l’éthylbenzène présents en grandes quantités dans les rejets non traités. En ce qui concerne les quatre impacts environnementaux, il faut noter que la plupart des émissions sont dues à des procédés de combustion de combustibles fossiles (GWP, NP, SO2equi) et aux métaux lourds (> 80 %).

La classification des quatre procédés étudiés suivant le bénéfice environnemental croissant (biofiltration < CA < OxCat » Thermo) et suivant la charge...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Chimie verte

(157 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Résultats de l’ACV des systèmes de traitement de rejets gazeux
Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - KUSKO (B.-H.), FRANKLIN (W.E.) -   Analyse du cycle de vie. Réalisation de l’inventaire.  -  G 5 500 (1998).

  • (2) - SCHNEIDER (F.), CHEVALIER (J.), NAVARRO (A.) -   Analyse du cycle de vie. Problèmes d’affectation.  -  G 5 550 (1998).

  • (3) - ROUSSEAUX (P.) -   Analyse du cycle de vie. Évaluation des impacts.  -  G 5 605 (1998).

  • (4) - KHALIFA (K.) -   Analyse du cycle de vie. Problématique de l’évaluation des impacts.  -  G 5 610 (1999).

  • (5) - DUPRAZ-LAGARDE (S.), POIMBOEUF (H.) -   Développement durable. Implications pour l’industrie.  -  G 200 (1999).

  • (6) - GOEDKOOP (M.), KHALIFA (K.) -   Analyse du cycle de vie. Logiciel SimaPro 4.0.  -  G 5 780 (1998).

  • ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Chimie verte

(157 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS