Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

La Chine suspend la construction d’une trentaine de centrales charbon

Posté le par Xavier Lula dans Environnement

Quelques jours avant l’entrée en vigueur officielle de l’Accord de Paris sur le Climat (4 novembre), la Chine a décidé de suspendre la construction de 30 grandes centrales à charbon qui avaient pourtant reçus les autorisations nécessaires. Cela représente l’équivalent de 19 réacteurs nucléaires de 900 MW qui ne seront pas branchés au réseau.

Pékin semble avoir pris la mesure des défis qui l’attendent pour répondre à sa demande d’énergie croissante tout en réduisant son impact carbone. Première source d’énergie en Chine (64% de l’énergie primaire consommée), le charbon est le combustible le plus abondant, le moins cher, mais aussi le plus polluant. Or, le gouvernement s’est lancé dans une politique de réduction drastique des autorisations de construction pour privilégier des énergies plus vertueuses.

chinacoalmap1

Changement de stratégie énergétique

La décision des autorités chinoises intervient quelques mois l’annulation de 100 GW de projets de centrales charbon en avril dernier, rapporte l’Energy Desk de Greenpeace. Ces mesures semblent indiquer un changement de braquet dans la stratégie énergétique du pays. Elle reposait sur de grandes installations de production (charbon, gaz ou nucléaire) et la construction de milliers de kilomètres de lignes haute tension pour alimenter les grands centres urbains. Mais le développement rapide des énergies renouvelables et surtout la baisse des coûts ont poussé Pékin à revoir sa copie. Ainsi, la production électrique d’origine éolienne terrestre a dépassé celle du nucléaire en Chine dès 2012. Tim Buckley, directeur de l’Institut des études sur l’économie de l’énergie et l’analyse financière, a indiqué que la consommation de charbon de la Chine en 2015 avait baissé de 3,7%, tandis que la capacité solaire et éolienne avait augmenté respectivement de 74% et 34%.

Ces dynamiques montrent bien la montée en puissance des énergies renouvelables au détriment du charbon. Mais malgré la « déclaration de guerre » du gouvernement contre la pollution qui affecte sa population, le chemin est encore long. Selon les dernières données du BP Statistical Review, les énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) continuaient en 2015 de représenter 88% de l’énergie primaire consommée dans l’Empire du Milieu, contre seulement 0,02% pour les énergies renouvelables…

Romain Chicheportiche

Pour aller plus loin

Posté le par Xavier Lula

Les derniers commentaires

  • 0.02 % de renouvelables ça semble un peu faible …!
    Pour rappel ils produisent quand même beaucoup d’hydraulique, ils ont de la biomasse, et ils installent plus de soilaire et d’éolien qu’aucun pays …


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !