Logo ETI Quitter la lecture facile

Des chercheurs créent un hologramme en couleurs… et rêvent d’une “TV holographique”

Posté le par La rédaction dans Insolite

Des chercheurs coréens ont dévoilé ce qu’ils présentent comme le premier vrai hologramme en couleurs, visionnable sous plusieurs angles. D’ici à 2020, ils espèrent peaufiner leur système et fabriquer une “TV holographique”.

Le premier hologramme en couleurs : c’est ce que des chercheurs coréens, travaillant pour un consortium de 16 labos d’optique gérés par LG, affirment avoir conçu.

Oubliez donc le faux hologramme du chanteur Tupac, qui n’était en réalité qu’un “fantôme de Pepper” (une illusion d’optique qui remonte au XIXe siècle). Cette fois, les scientifiques coréens ont conçu, non pas une image en 2D projetée de façon à donner l’illusion de la 3D, mais d’une image véritablement en trois dimensions – que l’on peut ainsi regarder sous différents angles.

Diffraction et franges d’interférence

Dévoilé dans une vidéo de démonstration de l’Electronics and Telecommunications Research Institute, l’hologramme d’un Rubik’s Cube rappelle quelque peu le premier épisode de la saga Star Wars… Et suivant le procédé de l’holographie (qui remonte à une trentaine d’années, au moins), il a été conçu grâce à la diffraction.

Concrètement, l’objet d’origine (ici, un Rubik’s Cube) est éclairé par différents lasers. En combinant l’onde émise par la source (les lasers) et l’onde réfléchie par l’objet, les scientifiques obtiennent des “franges d’interférence” (des bandes sombres et brillantes, semblables à celles produites lors de l’expérience des fentes d’Young). Ces franges, enregistrées sur une surface sensible, puis éclairées à nouveau par un laser, forment alors une image en relief de l’objet d’origine.

Selon les scientifiques coréens, qui ont donné peu de détails sur leur invention, la couleur de l’hologramme est affichée grâce à la production d’interférences via des lasers de teintes différentes.

Bien que l’hologramme obtenu “tremble” et ne mesure que 7,6 centimètres, les chercheurs espèrent pouvoir améliorer leur système, jusqu’à multiplier sa taille par 3 ou 4, d’ici 2020. A ce moment là, le consortium de laboratoires de LG pourra alors fabriquer la première “télévision holographique”.

Par Fabien Soyez

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !