Logo ETI Quitter la lecture facile

3 questions à

Femme et ingénieure… épisode 2

Posté le par Florence Dujardin dans Entreprises et marchés

ENTRETIEN AVEC SIHAM MEFTAHI, LAURÉATE DU CONCOURS INGÉNIEUSES'18 – CATÉGORIE ÉLÈVE-INGÉNIEURE MAGHREB

Le vendredi 25 mai 2018 a eu lieu la cérémonie de remise de prix du concours Ingénieuses’18, organisé par la Cdefi. Celui-ci a pour vocation de récompenser les actions en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes. A ce titre, un prix est décerné à une étudiante ingénieure du Maghreb dont le parcours est remarquable. Cette année, il a été décerné à Siham MEFTAHI, étudiante aux Arts et Métiers Casablanca (ENSAM Casablanca) et créatrice de l’entreprise sociale Safe’Eat.

La faible proportion de femmes ingénieures a incité la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs) à mettre en place l’opération Ingénieuses en 2011, afin d’attirer davantage de jeunes filles en écoles d’ingénieur-e-s. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le 25 mai dernier, l’occasion de rencontrer la lauréate Elève-ingénieur Maghreb, Siham MEFTAHI.

 

Son parcours :  

Siham a été chef de projet et Vice Team Leader à Enactus, le réseau des jeunes entrepreneurs des Arts et Métiers de Casablanca pendant 4 ans (2014-2018). Cette expérience lui a permis de s’interroger sur la condition de la femme. Cela l’a poussée à fonder son entreprise sociale féminine « Safe Eat » : en mêlant le problème des femmes inactives et la dangerosité des fast food.  Safe Eat est un réseau de femmes en situation difficile qui préparent des plats sains, et assurent la restauration d’événements. Elle est membre de l’association Moukawilati qui aide les femmes marocaines à entreprendre.  Elle a été nominée par Google et a remporté le prix d’entrepreneur junior femme 2017.

 

Entretien avec Siham :

Qu’est-ce qui a vous a motivée à participer au concours Ingénieuses’18 ?

S.M. : Ce concours met en valeur le savoir-faire technique des femmes et donne une belle image des femmes intelligentes. De plus, c’est un concours français qui a choisi d’être ouvert sur le Maghreb, donc pour moi, en tant que jeune femme ingénieure et entrepreneure, c’était une opportunité de montrer l’image de la femme marocaine et maghrébine, et surtout d’encourager d’autres jeunes de mon pays à participer à ce genre de concours.

 

Pourquoi avoir voulu devenir ingénieure/entrepreneure ?

S. M. : Cela remonte à mon enfance. Mon grand frère est ingénieur, il représentait pour moi un exemple. Avec tous les livres à la maison, la façon dont mes parents étaient fiers de lui, j’ai voulu à mon tour être ingénieure. De plus, j’avais un très bon esprit d’analyse que je voulais développer. Ingénieure, c’était ce que je voulais être, et j’ai relevé le défi de le devenir. Après avoir intégré l’ENSAM Casablanca, j’ai découvert ma passion pour l’entrepreneuriat et j’ai encore choisi de suivre mon instinct. Mon nouveau défi : comment utiliser ce savoir acquis au sein de mon école pour aider l’évolution de mon pays, et surtout des femmes de mon pays ? Comment faire entendre aux jeunes filles qu’il suffit d’y croire pour aboutir à ses objectifs ? Comment réaliser un vrai changement ? La combinaison ingénieure et entrepreneure était tout simplement la réponse : à travers la création d’une entreprise sociale, Safe Eat, qui est un réseau de femmes dans le besoin qui préparent et commercialisent des plats fait maison. L’ingénierie m’a permis de m’ouvrir sur d’autres horizons et de saisir plusieurs opportunités ainsi que de me fixer des objectifs, et à la fin devenir la femme que je suis fière d’être.

 

Quel serait votre conseil pour des jeunes femmes souhaitant suivre votre voie ?

S. M. : Mon conseil est surtout « Faites ce que vous voulez, soyez le maître de votre vie, et croyez en vous ». Vous êtes courageuses, intelligentes et fortes, rien ne vous manque. Ayez confiance en vous et valorisez votre savoir. Relevez le défi et montrez au monde ce que vous pouvez faire. Et surtout en ingénierie, optez pour la filière qui vous intéresse, vous pouvez faire de la mécanique, de l’automatique, de l’informatique… et toute autre option, rien ne peut vous en empêcher. Vous pouvez même entreprendre, créer vos propres business et vos propres chances. Il n’y a aucune limite pour vos rêves. Faites voir au monde ce que vous pouvez faire.

Pour aller plus loin

Posté le par Florence Dujardin


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !