Logo ETI Quitter la lecture facile

3 questions à

Femme et ingénieure – épisode 1

Posté le par Florence Dujardin dans Entreprises et marchés

ENTRETIEN AVEC AMANDINE DESSALLES, LAURÉATE DU CONCOURS INGÉNIEUSES'18 – CATÉGORIE FEMME INGÉNIEURE

Le vendredi 25 mai 2018 a eu lieu la cérémonie de remise de prix du concours Ingénieuses’18, organisé par la Cdefi. Celui-ci a pour vocation de récompenser les actions en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes. A ce titre, un prix est décerné à une femme ingénieure dont le parcours représente une source d’inspiration pour les futures générations. Cette année, il a été décerné à Amandine DESSALLES, Ingénieure Principale de l’Armement. Techniques de l’Ingénieur a eu l’occasion de la rencontrer, elle a répondu à nos questions avec sincérité et bienveillance.

La faible proportion de femmes ingénieures a incité la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs) à mettre en place l’opération Ingénieuses en 2011, afin d’attirer davantage de jeunes filles en écoles d’ingénieur-e-s. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le 25 mai dernier, l’occasion de rencontrer la lauréate Femme ingénieure, Amandine DESSALLES.

Son parcours :

En parallèle de son diplôme d’ingénieur, Amandine a fait un Master Recherche, ce qui l’a amenée petit à petit à se questionner sur les interactions entre l’Homme et la machine.

Au sein de sa vie professionnelle, elle a exercé différentes fonctions : elle commença dans le département des Facteurs Humains sur l’interaction Homme-Machine, puis exerça un métier plus technique en tant qu’architecte sur le système de drones SDTI. Elle fut ensuite responsable du système d’information d’artillerie ATLAS et du matériel informatique NUMTACT avant d’être finalement responsable d’une équipe de 15 architectes pour le système d’information du Maintien en Condition Opérationnelle Aéronautique. Pendant son congé maternité pour son troisième enfant, Amandine en a profité pour participer à la création d’un réseau de mamans, appelé « MumAround » qui lutte contre l’isolement des femmes en congé maternité. Elle est encore aujourd’hui très active dans la vie associative puisqu’elle gère une association professionnelle de militaires qui vise à favoriser le dialogue au sein de son entreprise APNM France Armement. Elle est aussi membre de l’association « Avec les femmes de la Défense ».

 

Entretien avec Amandine :

Pourquoi avoir participé au Concours Ingénieuses’18, et pourquoi cette année ?

A. D. : J’avais déjà vu passer les appels à candidature les années précédentes, mais je ne pensais pas que mon profil était extraordinaire. Et puis cette année, je me suis dit « pourquoi pas ? ». Si beaucoup de candidatures sont reçues, cela pourra aider la cause et montrer la multiplicité des profils des femmes ingénieures d’aujourd’hui. C’est dans ce sens que j’ai participé à ce concours. Il faut montrer qu’aujourd’hui, on peut être femme et ingénieure, mais aussi maman, sportive…

Justement, on parle beaucoup de « conciliation vie professionnelle / vie personnelle », qu’en pensez-vous ?

A. D. : Je n’aime pas ce terme de « conciliation », il faut arrêter de croire qu’on peut tout faire. Au début j’ai essayé : travailler en tant qu’ingénieur, rater la réunion de 17h pour rentrer s’occuper des enfants… Et un jour, j’ai réalisé que ce n’était plus possible. La société veut nous faire croire qu’on peut réussir à tout concilier, à jongler avec tout, mais j’ai réalisé que ce n’est pas vrai. Il faut faire des choix, et les faire en accord avec soi-même. L’important est de trouver un équilibre et s’épanouir.

Si vous aviez un conseil à donner à une future diplômée, lequel serait-ce ?

A.D. : Croire en elle, ne jamais se dire que c’est impossible. Il ne faut pas se mettre des barrières soi-même, ne pas s’auto-dévaluer, ni se juger les unes les autres. Quel que soit le projet, on peut essayer. Si on rate, on rate, ce n’est pas grave, on apprend et on rebondira. Nous sommes normales.

Pour aller plus loin

Posté le par Florence Dujardin


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !