Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Les vagues, nouvelle source d’énergie ?

Posté le par La rédaction dans Énergie

Aujourd'hui, où le prix du baril de pétrole atteint presque 100 dollars et où l'énergie nucléaire est de plus en plus décriée, des solutions alternatives apparaissent comme étant la clé pour une production d'énergie propre et sans risque.

Les scientifiques se tournent de plus en plus vers la mer, élément aux ressources inépuisables… De là est né, il y a plusieurs années, le projet de produire de l’électricité à partir de l’énergie mécanique générée par les vagues au sein du groupe Eleolica, en collaboration avec le groupe finlandais Wave Energy.

C’est à Peniche, au Portugal, que l’on peut observer les premiers prototypes de Wave Roller (littéralement rouleau à vagues) qui peuvent produire entre 500 et 1000 kW par unité. Le principe est basé sur l’oscillement de panneaux immergés à environ 20 mètres de profondeur. L’oscillement est causé par le va et vient des vagues, qui, à cette profondeur, induit une poussée importante sur les unités du Wave Roller. Les panneaux, sont reliés à des pistons hydrauliques et l’énergie mécanique produite est ensuite convertie en énergie électrique via un générateur. L’électricité est acheminée sur le continent par câble sous-marin. A Peniche, ce sont en tout 43 mètres linéaires de panneaux, disposés en rang qui sont à ce jour en fonction pour une valeur de 6,5 millions d’euros, financés à 50% par l’Etat portugais.

La vidéo ci-dessous est un film explicatif du concept du Waveroller :

    

Le site de Peniche n’a pas été choisi au hasard. En effet, la côte portugaise est un lieu stratégique pour l’implantation des Wave Rollers. De par le sens de rotation de la Terre et la direction des vents dominants, les régions les plus favorables sont les côtes ouest des continents. De plus, le fait que Peniche soit exposé à des vagues ayant pu se former à plusieurs milliers de miles nautiques de la côte sans rencontrer aucun obstacle a conforté le choix du site expérimental. L’implantation des panneaux à 900&,nbsp;mètres de la côte permet, entre autre, de ne pas les exposer aux vagues les plus hautes, formées lors de tempêtes (certaines pouvant atteindre plus de 30 mètres) mais aussi de ne pas être trop éloigné du continent.

Source : bulletins-electroniques.com

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !