Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Un camion électrique de 12 t pour livrer les McDonald’s parisiens

Posté le par La rédaction dans Environnement

Première entreprise du secteur logistique en France à se doter d’un camion électrique de 12 t de PTAC pour livrer, sous température dirigée, des restaurants situés en zone urbaine, LR Services lance une expérimentation grandeur nature à Paris afin de mettre en place une solution pérenne de livraison urbaine à la fois silencieuse et non polluante. 

Avec la réception du premier camion électrique de 12 t, le PTAC le plus important actuellement sur le marché pour un véhicule électrique, permettant des livraisons sous température dirigée en zone urbaine, LR Services, le partenaire logistique de McDonald’s depuis plus de 20 ans,  lance le projet « Keytruck ».

Matérialisant la volonté de l’entreprise de faire évoluer son organisation logistique en zone urbaine, afin de mieux limiter son impact sur l’environnement, « Keytruck » va consister à livrer les restaurants McDonald’s de Paris intra-muros avec un véhicule silencieux et non-polluant, ayant pour principales caractéristiques :

  • de disposer d’une partie porteur 100 % électrique. Doté d’un moteur électrique à induction de120 kW et de batteries lithium Ion Acier Phosphate d’une capacité de 80 kWh, le camion fabriqué en Grande-Bretagne par Fraikin, sous la marque Smith, dispose d’une autonomie de 90 km ;
  • de fonctionner selon un système de caisses mobiles certifiées PIEK, permettant de générer, lors de la livraison des restaurants, un niveau sonore inférieur à 60 dB soit l’équivalent d’une conversation entre deux personnes (le groupe froid est un Carier Arier Supra 850 Super Silent). Trois types de caisses mobiles ont été construits : une caisse frigorifique mono-température, une caisse mobile bi-température de 2,9 t de charge utile réalisées par Chéreau et une caisse fourgon due à Carrosserie Industrielle Lemasson ;
  • de recourir à une zone de transit en périphérie de Paris dédiée au transfert de caisses mobiles préalablement chargées sur le centre de distribution de Fleury-Mérogis, permettant ainsi de tirer parti de 100  % de l’autonomie de ce véhicule.

LR Services va exploiter ce camion pendant les 3 prochains mois, afin de réaliser plusieurs phases de test qui correspondront à une montée en puissance progressive en termes de fréquences de rotation, de nombre de restaurants livrés et de variété dans les types de livraisons effectuées (mono, puis bi-température). En fin d’expérimentation, LR Services optimisera le schéma de distribution, en y intégrant des tournées spécifiquement destinées à la collecte de certains déchets revalorisables, au moyen de la caisse fourgon prévue à cet effet.


 

Un premier bilan en juillet 2011

L’évaluation de la performance environnementale de ce nouveau véhicule sera menée par le GIE Cemafroid, un centre d’expertise indépendant sur la chaîne du froid, qui réalise des essais et étalonnages, notamment pour les engins de transport frigorifique et dispose, pour ce faire, de laboratoires accrédités Cofrac. Il réalisera des mesures portant sur le bruit, la production de froid et l’impact du kilométrage parcouru. LR Services, qui se donne pour objectif de partager les premiers résultats de cette expérimentation début juillet, envisagera sur cette base les suites à donner à ces tests en termes de déploiement.

Cette expérimentation entre dans l’engagement environnemental de LR Services, qui a obtenu la certification ISO 14 001 de son système de management environnemental en 2006 et réalisé son premier bilan carbone cette même année. L’entreprise fait en effet partie des signataires de la « Charte de réduction volontaire des émissions de CO2 » élaborée en 2007 par le Ministère des Transports et l’ADEME et de la « Charte des bonnes pratiques des transports et des livraisons de marchandises dans Paris » (mise en place en 2006 par la Mairie de Paris) et est membre de l’association Demeter et de la Chaire Frelon à Mines-ParisTech. Elle effectue un travail de fond au quotidien dans plusieurs directions pour améliorer son bilan environnemental :

  •  le stockage des produits, avec une plateforme située à Beauvais ayant servi de pilote en 2005 pour l’application de la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) aux entrepôts logistiques ;
  • la limitation du kilométrage à vide, en livrant son client McDonald’s en une seule fois, grâce à des livraisons tri-température (ambiant, frais, surgelé) et grâce à une organisation de ses 7 plate-formes sur l’ensemble du territoire pour être au plus près des restaurants ;
  • la livraison des produits aux restaurants en réduisant les nuisances sonores (notamment grâce à la norme PIEK), en utilisant des véhicules moins polluants (100 % des véhicules conformes à la norme Euro 5 et roulants au B30 – Biodiesel 30 % d’origine végétale et test de l’utilisation du B100 sur 10 véhicules depuis mai 2010) et en formant les chauffeurs-livreurs à la conduite économique ;
  • le recyclage, avec la collecte auprès des restaurants de certains déchets revalorisables (10 000 t de cartons et 310 t de films plastiques collectées en 2010).
     

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !