Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Un nouveau Master : « Électrification et Propulsion Automobile »

Posté le par La rédaction dans Environnement

Soutenu par de nombreux industriels et porté par l'ENS Cachan en co-habilitation avec l'École Centrale Paris, Supélec et l'IFP School, le nouveau Master "Véhicules et Transport Durable" comportant la spécialité "Électrification et Propulsion Automobile (EPA)"qui ouvrira en septembre 2010, alliera des compétences dans le domaine de l'énergie, du génie électrique et de la mécanique

Face à l’enjeu écologique et sociétal de réduction des émissions de gaz à effet de serre issues des transports, les constructeurs automobiles se sont engagés sur la voie du véhicule décarboné. A ce titre, l’électrification progressive de la propulsion automobile représente une réponse pertinente. Elle fait actuellement l’objet de recherches et développements intensifs et va nécessiter de nouvelles compétences encore peu couvertes par les formations étudiantes existantes. D’où l’habilitation du nouveau Master « Véhicules et Transport Durable » comportant la spécialité « Électrification et Propulsion Automobile (EPA) », créé par l’ENS de Cachan, Centrale Paris, SUPELEC et l’IFP School.

Cette nouvelle formation, qui va accueillera à la rentrée universitaire 2010 ses premiers étudiants issus de Master universitaire M1 ou de 2e et 3è année d’école d’ingénieur dans le cadre d’un Master M2, est originale à plusieurs titres. Elle s’appuiera sur des établissements d’excellence de la région parisienne, ce qui permettra une mise en commun unique d’expertises et de compétences complémentaires et transdisciplinaires. Elle bénéficiera par ailleurs d’un fort adossement aux laboratoires de recherche du secteur et d’un solide ancrage industriel.

Répondre à la mutation technologique

La finalité de cette nouvelle spécialité « Electrification et Propulsion Automobile » est de répondre à la mutation technologique engagée en traitant du système constitué du groupe moto-propulseur et de son électrification. L’originalité de la formation réside d’abord dans la pluridisciplinarité et dans l’aspect système du domaine scientifique traité. Cette particularité découle directement des applications visées qui sont, par essence, des systèmes riches et complexes où plusieurs phénomènes physiques sont forcément couplés.

Cette spécialité répond donc à un besoin de formation pluridisciplinaire associant les compétences suivantes : compétence électrique (énergie électrique, électronique et traitement de l’information), compétence mécanique (dynamique du véhicule, transmission de puissance), compétence en transferts thermiques et en moteur à combustion interne (combustion, carburant, thermodynamique, cinétique chimique, post traitement des émissions de gaz), compétence en contrôle et intégration des système (automatique, techniques d’optimisation). L’association des compétences permet d’appréhender le groupe moto-propulseur totalement ou partiellement électrifié et le véhicule dans sa globalité.

A l’issue du Master les étudiants pourront poursuivre des travaux de recherches dans le cadre de thèses de doctorat ou occuper des fonctions d’ingénieur au sein des équipes de R&D de l’industrie et des laboratoires spécialisés dans le domaine de l’électrification de la propulsion automobile.

Ce Master a reçu le soutien de nombreux industriels (constructeurs automobiles et équipementiers), d’écoles d’ingénieurs et de laboratoires de recherche, tous acteurs de la transition énergétique dans le domaine des transports.

Marc Chabreuil

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !