Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Une armada de satellites pour une couverture mondiale d’Internet

Posté le par Philippe RICHARD dans Informatique et Numérique

La mégaconstellation OneWeb, composée de plus de 600 microsatellites de télécommunications, va permettre de couvrir l’ensemble de la terre en internet d’ici à 2022. Fin février, OneWeb a lancé les six premiers satellites.

Après environ 7 ans, tous les systèmes sont prêts pour le lancement, il y a un mois environ, des premiers satellites haut débit produits en série du monde. Pesant 147 kilos, ces petits satellites sont positionnés sur une orbite basse quasi polaire (1 200 km d’altitude).

Fabriquée à Toulouse par une entreprise commune à OneWeb et Airbus, cette constellation reposera sur 648 satellites opérationnels. Il y aura 252 satellites de remplacement.

Il existe différents projets d’internet par micro satellites. Mais OneWeb peut se targuer d’avoir de puissants investisseurs : Softbank (principal, actionnaire), Virgin Group, Coca-Cola et Qualcomm. Intelsat, le numéro un mondial des télécommunications par satellite, devait se rapprocher de ce projet, mais le mariage n’a pas eu lieu.

Ce lancement témoigne aussi du succès de Syrlinks. Installée à Cesson-Sévigné, cette entreprise va produire plus de 3 000 équipements radiofréquence pour faire fonctionner cette constellation ; il s’agit d’un émetteur-récepteur pour contrôler le satellite à partir de l’infrastructure au sol et d’un amplificateur faible bruit à l’entrée du récepteur GPS. Cet émetteur-récepteur constitue un vrai cordon ombilical. Il permet de commander et contrôler les satellites, et de les faire communiquer avec la Terre.

Mais y aura-t-il de la place pour tout le monde ? De nombreux industriels aux États-Unis, en Europe, en Asie, ou encore au Brésil ont des projets de constellations de micro ou nanosatellites. Ainsi Starlink, initié par SpaceX, prévoit de lancer 12 000 satellites.

De quoi augmenter le nombre de déchets dans l’espace…

Pour aller plus loin

Posté le par Philippe RICHARD


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !