Livres blancs en téléchargement gratuit

Pour accompagner vos abonnements aux ressources documentaires et services, Techniques de l'Ingénieur vous offre les dossiers spéciaux de la rédaction sur des sujets variés, à télécharger gratuitement.

Les secteurs chimie et pharma : modélisation et simulation à tous les étages

Publié en janvier 2021

La modélisation et la simulation pour les secteurs de la pharmacologie et de la chimie permettent de gagner beaucoup de temps et de précision, à tous les stades des processus de recherche et de développement.

Nous nous sommes penchés, dans ce dossier, sur les bouleversements que les progrès de la modélisation et de la simulation opèrent, en termes de rapidité et de précision des résultats.

En tout premier lieu, ce sont les progrès de l'informatique qui permettent, d'année en année, d'obtenir des résultats de plus en plus précis en un temps record.

Les innovations sur les cartes graphiques ont par exemple permis, en termes de visualisation, de proposer des restitutions de résultats très diversifiées, avec une actualisation des données perpétuelle, et une précision dans les représentations inconnue jusqu'alors.

Les nouveaux processeurs permettent également, au fur et à mesure de l'amélioration de leurs performances, de faire tourner des algorithmes de plus en plus complexes, à une vitesse record.

Les chercheurs et les expérimentateurs peuvent aujourd'hui faire tourner des algorithmes de résolution et obtenir en quelques heures des résultats qu'il aurait auparavant fallu attendre des semaines.

Et cela change tout. D'abord, cette diminution drastique du temps d'attente pour les résultats permet de faire appel à des technologies d'intelligence artificielle plus performantes, et de multiplier les processus d'itération. Logiquement, cela permet d'augmenter l'intérêt des logiciels de simulation et de modélisation, de part leur capacité à résoudre des problématiques de plus en plus complexes. Et cela ne va pas sans intéresser l'industrie.

La capacité à obtenir des résultats plus rapidement et à multiplier les expérimentations pousse les industriels du secteur de la chimie et de la pharmacologie à étudier de près les solutions apportées par les laboratoires de recherche et les start-ups du secteur de la modélisation et de la simulation numérique.

Au-delà des résultats eux-mêmes, la possibilité technologique de les obtenir dans un laps de temps extrêmement réduit séduit le monde de l'industrie, car cela est synonyme de baisse des coûts de recherche et de développement.

Et le futur de la modélisation et de la simulation semble prometteur, rien que si l'on se réfère au développement de l'informatique quantique. Comme nous l'ont expliqué les experts interviewés pour ce dossier, le développement de l'informatique quantique, s'il connaît des progrès qui font la une des médias chaque année, prendra du temps. Cela dit, la puissance de calcul promise par l'avènement de ces outils ouvre également des perspectives nouvelles en termes de simulation et de modélisation.

Dernier point, l'hyper spécialisation devient la norme dans ce secteur très concurrentiel. C'est-à-dire que les technologies de simulation et de modélisation développées par les laboratoires et les start-ups le sont pour des usages extrêmement précis, avec des objectifs prédéfinis. Cela s'explique par la complexité des algorithmes développés... Les connaissances nécessaires au bon paramétrage des logiciels, et la capacité à obtenir des résultats compréhensibles et interprétables exigent une spécialisation poussée.

Vous souhaitez partager ce livre blanc ?    Facebook Twitter Linkedin
Chargement

Merci de patienter ...