Livres blancs en téléchargement gratuit

Pour accompagner vos abonnements aux ressources documentaires et services, les Éditions Techniques de l'Ingénieur vous offrent les dossiers spéciaux de la rédaction sur des sujets variés, à télécharger gratuitement.

Livre blanc handicap

Nouvelles technologies : la recherche se penche sur les handicaps

Publié en mai 2020

Que ce soit au travers d’outils numériques ou d’équipements médicaux, la recherche innove en permanence pour venir en aide aux personnes présentant un handicap. Ce dossier explore différentes technologies mises au point à cet effet. 

Nous découvrons ainsi le projet européen Motion qui développe un exosquelette équipé de moteurs, couplé à des vêtements intelligents, et pouvant s’adapter à la croissance des enfants polyhandicapés. « Il sera capable de suivre leur croissance en hauteur comme en largeur », indique Laurent Peyrodie, enseignant-chercheur responsable de ce projet. En plus de disposer d’une structure réglable en fonction de la taille de l’enfant, cet exosquelette embarquera des capteurs du mouvement, des accéléromètres et des gyroscopes.   

Dans un autre article du dossier, lumière sur une neuroprothèse employant de l’intelligence artificielle, une invention du centre de recherche biomédicale Clinatec (CEA) ayant permis à un patient tétraplégique de retrouver la mobilité en contrôlant un exosquelette par la pensée. Comme nous l’explique Guillaume Charvet, responsable du projet : la neuroprothèse est implantée sur la zone sensorimotrice supérieure du cerveau et est dotée d’une matrice de 64 électrodes mesurant l’activité cérébrale qui est ensuite interprétée par l’IA. 

Les robots ne sont pas en reste, puisque le dossier détaille aussi leur utilisation, dans une clinique spécialisée à Paris, comme outils de médiation thérapeutique auprès d’enfants présentant des troubles du spectre de l’autisme (TSA). Au fil d’un entretien, le psychologue clinicien Olivier Duris revient sur comment il a pu programmer le robot Nao pour créer des thérapies adaptées et l’utiliser au cours d’ateliers encadrés. Selon lui, les personnes ayant des difficultés relationnelles sont plus à l’aise devant un robot car celui-ci a un visage simple, qui relaie moins d’informations que celui d’un humain, et un comportement prévisible. 

Toujours à destination des enfants TSA, le projet Hol’Autisme a lui aussi fait l’objet d’un article. Porté par Actimage, il se base sur la réalité mixte et l’IA pour favoriser l’inclusion des patients. Selon Thomas Klein, directeur de l’entreprise, la série d’applications en cours de conception a vocation à être diffusée dans les centres médico-sociaux. Une autre finalité est la collecte de données en vue de les rassembler sur une plateforme de partage et construire des modèles prédictifs : « Il s’agirait de data lakes codépendants qui communiqueraient entre eux et permettraient à différents acteurs d’analyser les données en question, qu’elles soient liées à la recherche, aux soins, ou à l’expérience utilisateur », souligne Guillaume Dumas, chercheur à l’Institut Pasteur, associé au projet.   

Enfin, nous reprenons dans un article les éléments-clés de la ressource documentaire “La réalité virtuelle au service de l’autonomie des personnes”, des éditions Techniques de l’Ingénieur, en accès libre sur notre site web jusqu’au 10 juin. Au centre de cette publication : l’application de la réalité virtuelle à la rééducation cognitive des patients souffrant d’affections neurologiques, grâce notamment à Virtual Action Planning – Supermarket (VAP-S). Ce dernier simule en 3D un supermarché où le patient doit exécuter une liste de tâches virtuelles qui se résume à faire ses courses, payer, et sortir. En retour, le système enregistre des informations variées qui seront analysées par les thérapeutes. S’en suivront un calcul des indicateurs, un replay de la performance, un choix de nouveaux défis… Le champs des possibles est vaste !

Vous souhaitez partager ce livre blanc ?    Facebook Twitter Linkedin
Chargement

Merci de patienter ...