Article

1 - RÈGLES DE SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE EN MILIEU HUMIDE

2 - BAIGNOIRES

3 - RECEVEURS DE DOUCHE

4 - LAVABOS. VASQUES. LAVE-MAINS. BIDETS. WC

5 - MOBILIERS DE SALLE DE BAINS

6 - ÉVIERS

7 - ROBINETTERIE

Article de référence | Réf : C3810 v4

Appareils sanitaires - Robinetterie

Auteur(s) : Gérard MATHIEU

Date de publication : 10 févr. 2011

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

La salle de bains est un espace d’hygiène de vie qui dépasse le cadre d’une simple pièce où l’on se lave, pour devenir une pièce à vivre. L’utilisateur conserve avant tout le souci de l’hygiène, mais il s’intéresse de plus en plus à l’environnement et prend en compte les économies d’eau et d’énergie. Un autre souci important de l’utilisateur est de concevoir un cadre confortable et pratique. Les meubles évoluent ainsi, en mettant la technologie au service du confort : les interrupteurs à infrarouge, les leds ou encore les miroirs rétro-éclairés. L’utilisateur recherche également l’optimisation de l’espace : par exemple, la douche est préférée à la baignoire classique. Le marché du sanitaire est devenu un marché de remplacement, essentiellement en raison de la crise économique, dans lequel l’utilisateur s’implique. L’article permet de mieux comprendre les différents constituants de la salle de bains, les matériaux, les règles fondamentales à respecter en matière de sécurité et d’installation, afin d’orienter un choix sur des critères objectifs.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Sanitary fittings. Taps

The bathroom is a room for hygiene which has become much more than a simple room where one washes has now become regarded as a true living space. Although users' main concerns remain hygiene, they are increasingly aware of the environment and take into account the need for water and energy saving. Another major concern of the users is to create a comfortable and practical environment. Furniture has thus evolved, applying technology to the service of comfort with infrared switches, LEDs or backlit mirrors. Users are also eager to optimize space; for instance they prefer showers to classical bathtubs. Essentially due to the economic crisis, the sanitary fittings market has become a replacement market in which users have become involved. This article allows for the better understanding of the different components constitutive of a bathroom, the materials, the fundamental rules to be respected in terms of security and installations in order to make the best choices based on objective criteria.

Auteur(s)

  • Gérard MATHIEU : Directeur des opérations Robinetterie, Kohler – Jacob Delafon

INTRODUCTION

La salle de bains est un espace d’hygiène de vie, où l’on recherche plaisir et délassement. Elle dépasse le cadre d’une simple pièce où l’on se lave pour devenir une pièce à vivre, en conciliant l’esthétique au coté pratique.

L’utilisateur conserve avant tout le souci de l’hygiène ; il privilégiera, par exemple, un mode d’installation « en suspendu » qui lui assure un nettoyage plus facile. Mais, il s’intéresse de plus en plus :

  • à l’environnement, et prend en compte les économies d’eau et d’énergie ;

  • aux solutions « gain de temps » proposées par l’évolution spectaculaire de la douche : du simple « coin douche » à la cabine multi-fonctions à commande électronique, pouvant même intégrer… la radio ;

  • à l’optimisation de l’espace : le plan vasque sur meuble remplacera le lavabo sur colonnes, la douche est préférée à la baignoire classique, qui subsistera néanmoins sous forme de baignoire-douche avec pare-bain. Le bidet tend à disparaitre.

La baignoire garde ses adeptes ; elle permet de se relaxer en fin de journée et de libérer son stress sous une épaisse couche de bain moussant. Si l’on opte, de surcroit, pour la balnéothérapie, associée à l’aromathérapie et à la chromothérapie, on accède alors à tous les bienfaits tonifiants de l’eau combinés aux effets relaxants des huiles essentielles, ou énergisants de la lumière. L’électronique permet de choisir l’intensité et la durée du massage, de régler l’apport d’ozone depuis la télécommande à infrarouge, de rêver dans une ambiance lumineuse que l’on modifiera par… simple pression du pied !

Depuis quelques années, la mise en chantier de maisons et d’immeubles neufs est en baisse, essentiellement liée à la crise économique. Le marché du sanitaire est donc devenu un marché de remplacement, dans lequel l’utilisateur s’implique : organisation de l’espace, décoration, ambiance, style, design, qui refléteront sa personnalité et son besoin de bien être.

L’article qui suit permettra au lecteur de mieux connaître les différents constituants de la salle de bains, les propriétés des appareils, les matériaux, les règles fondamentales à respecter en matière de sécurité et d’installation, afin d’orienter son choix sur des critères objectifs.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v4-c3810


Cet article fait partie de l’offre

Le second oeuvre et l'équipement du bâtiment

(92 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Le second oeuvre et l'équipement du bâtiment

(92 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

    1 Réglementation

    Arrêté du 29 mai 1997 relatif aux matériaux et objets utilisés dans les installations fixes de production, de traitement et de distribution d’eau destinée à la consommation humaine.

    Arrêté du 16 septembre 2004 modifiant l’arrêté du 29 mai 1997 modifié relatif aux matériaux et objets utilisés dans les installations fixes de production, de traitement et de distribution d’eau destinée à la consommation humaine.

    HAUT DE PAGE

    2 Normes et standards

    Le catalogue de l’Association française de normalisation (Afnor) peut être consulté en ligne : http://www.afnor.fr.

    NF EN 32 (10-99), Lavabos suspendus. Cotes de raccordement. Indice de classement : D11-103.

    NF EN 34 (9-92), Cuvette de WC suspendue à chasse directe et réservoir attenant – Cotes de raccordement. Indice de classement :...

    Cet article est réservé aux abonnés.
    Il vous reste 95% à découvrir.

    Pour explorer cet article
    Téléchargez l'extrait gratuit

    Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


    L'expertise technique et scientifique de référence

    La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
    + de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
    De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

    Cet article fait partie de l’offre

    Le second oeuvre et l'équipement du bâtiment

    (92 articles en ce moment)

    Cette offre vous donne accès à :

    Une base complète d’articles

    Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

    Des services

    Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

    Un Parcours Pratique

    Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

    Doc & Quiz

    Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

    ABONNEZ-VOUS