Article de référence | Réf : J1092 v1

Particules poreuses interactives - Interactions physiques d’adsorption

Auteur(s) : André ZOULALIAN

Date de publication : 10 juin 2006

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Le transport et le transfert des fluides au sein de particules poreuses peuvent se faire en l’absence de transformation chimique, c’est le cas entre autres de l’adsorption. Cet article présente une analyse simplifiée, et une modélisation de ce phénomène pour une particule d’adsorbant obtenue par agglomération et placée dans un écoulement. Il étudie tour à tour l’adsorption isotherme et l’adsorption non isotherme, cette dernière correspondant au cas où la résistance de transfert thermique ne peut être négligée. Un exemple d’application est fourni pour clore l’article.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

 

Auteur(s)

  • André ZOULALIAN : Professeur à l’université Henri-Poincaré (Nancy I) - Docteur ès sciences - Docteur-ingénieur ENSIC (École nationale supérieure des industries chimiques de Nancy)

INTRODUCTION

Dans plusieurs procédés industriels, le transport et le transfert des fluides au sein de particules poreuses se font en l’absence de transformation chimique. C’est en particulier le cas des colonnes d’adsorption, de certaines colonnes chromatographiques, des opérations de séchage de produits naturels poreux, etc.

Dans ce dossier, nous privilégierons les analyses des milieux poreux représentatifs des adsorbants synthétiques où les particules d’adsorbant (de quelques millimètres) sont obtenues par agglomération de microcristallites (de quelques micromètres) également poreuses.

C’est, en particulier, le cas de certaines alumines, des charbons actifs et des tamis moléculaires (figure 1).

Dans ce cas, il faudra distinguer les transferts diffusionnels au sein des microcristallites de ceux observés dans le volume poreux extérieur aux microcristallites qui représente la macroporosité de la particule, le volume poreux des microcristallites correspondant à la microporosité de la particule.

En définitive, ce dossier va se limiter à une analyse simplifiée de l’adsorption dans le cas d’une particule d’adsorbant obtenue par agglomération, placée dans un écoulement. Pour la description des différents adsorbants industriels, de leurs caractéristiques physico-chimiques et des procédés industriels d’adsorption, on pourra consulter le dossier Adsorption du traité Génie Chimique. De plus, si l’on souhaite avoir des informations théoriques complémentaires sur ces différents aspects, on pourra consulter l’ouvrage proposé par D.M. Ruthven sur lequel nous nous appuyons.

Enfin, l’adsorption est un phénomène exothermique. Par suite, un échange d’énergie thermique entre la particule et le milieu extérieur peut apparaître. Dans le paragraphe 2, nous nous placerons dans le cas où la résistance de transfert thermique est négligeable (adsorption isotherme). L’étude de l’adsorption non isotherme sera présentée dans le paragraphe 3 et un exemple d’application de l’adsorption d’un composé organique sur un tamis moléculaire sera traité dans le paragraphe 4.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-j1092


Cet article fait partie de l’offre

Opérations unitaires. Génie de la réaction chimique

(361 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Opérations unitaires. Génie de la réaction chimique

(361 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - MOUCHOT (N.), ZOULALIAN (A.) -   *  -  Canadian Journal of Chemical Engineering (Can) 83, p. 328 (2005).

  • (2) - RUTHVEN (D.M.) -   Principles of adsorption and adsorption processes  -  . Chichester John Wiley and Sons (1984).

  • (3) - GARG (D.R.), RUTHVEN (D.M.) -   *  -  Chem. Eng. Sci. (USA) 27, p. 417 (1972).

  • (4) - RUTHVEN (D.M.), DERRAH (R.I.) -   *  -  Can. J. Chem. Eng. 50, p. 743 (1972).

  • (5) - KYTE (W.S.) -   *  -  Thèse de Ph.D., université de Cambridge (1970).

  • (6) - RUTHVEN (D.M.), LEE (L.K.), YUCEL (H.) -   *  -  A.I.Ch.E.J., 26, p. 16 (1980).

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Opérations unitaires. Génie de la réaction chimique

(361 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS