Article interactif

1 - DÉFINITION

2 - RÉSOLUTION D'UN PROBLÈME DYNAMIQUE LINÉAIRE

3 - ANALYSE SPECTRALE

4 - ANALYSE PSEUDO-STATIQUE

5 - EXEMPLES D'APPLICATION

6 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : AF1681 v1

Amplification dynamique dans le calcul des structures

Auteur(s) : Irénée CORNATON

Relu et validé le 26 avr. 2021

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

La plupart des structures subissent des charges dynamiques variées : séisme, souffle d'une explosion, impacts divers, coup de bélier (pour les tuyauteries), etc. Leur prise en compte dans le dimensionnement constitue une des composantes majeures de la sécurité des ouvrages. S'il y a encore quelques décennies cette tâche était éludée ou simplifiée, l'explosion des moyens informatiques permet aujourd'hui des calculs complexes et de plus en plus réalistes. A cette fin, l'ingénieur dispose de plusieurs techniques (notamment l'analyse spectrale ou l'analyse temporelle), mais doit avoir assimilé un certain nombre de connaissances pour maîtriser ses hypothèses de calculs. Ce document, à travers une approche théorique illustrée par des exemples concrets, attirera son attention sur le phénomène de l'amplification dynamique qui constitue le coeur du problème.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Most structures may undergo various dynamic loads: earthquake, blast of an explosion, various impacts, water hammer (for pipes), etc. Taking these loads into account in design is a major component of the safety of structures. This task was simplified in the past. However, the huge increase in computer capacity allows complex and more realistic calculations. The engineer now has several techniques (including floor response spectrum analysis or time history analysis), but has to assimilate a certain amount of knowledge to choose assumptions. Through a theoretical approach illustrated with different applications, this article focuses on the phenomenon of dynamic amplification, which lies at the heart of the problem.

Auteur(s)

  • Irénée CORNATON : Ingénieur mécanicien - Chargé de développement des logiciels PIPESTRESS et BEAMSTRESS DST Computer Services SA, Genève, Suisse

INTRODUCTION

L'amplification dynamique est un phénomène à la fois physiquement intuitif et mathématiquement mal compris. Par exemple, les effets du séisme, en termes d'amplification dynamique, peuvent ainsi facilement se comprendre en raisonnant sur un simple ressort. Quiconque secoue un ressort souple sur lequel est fixée une masse comprend de suite que celle-ci peut se balancer d'autant plus fortement que la secousse sera violente. À l'inverse, si le ressort est remplacé par un tube rigide, la masse ne se balancera plus et suivra la secousse imposée, aussi explosive soit-elle.

Il s'agit là d'une illustration triviale de l'amplification dynamique : le premier cas de figure correspond à un oscillateur souple, et le second à un oscillateur rigide sans amplification dynamique (la masse tend à suivre intégralement le mouvement imposé de la base). Nous verrons en particulier que cette caractéristique des oscillateurs rigides se traduit par un comportement asymptotique des spectres sismiques, ces derniers étant une représentation graphique de l'amplification dynamique. Cette asymptote coïncide avec l'accélération maximale du mouvement imposé.

Cet exemple simple est la clé de compréhension des calculs dynamiques linéaires. En effet, toute structure peut s'interpréter comme la superposition d'une infinité d'oscillateurs, parmi lesquels seuls quelques-uns jouent un rôle majeur dans le comportement global. Ces oscillateurs correspondent en fait aux modes propres, états de vibration naturelle de la structure, et la littérature parle ainsi d'oscillateurs modaux.

Après une première partie décrivant les objectifs généraux du document, et les notations associées, nous présenterons dans la deuxième partie les rappels théoriques relatifs à la résolution classique d'un problème dynamique linéaire, à travers l'écriture de la solution sur la base orthogonale des modes propres.

Ces bases théoriques permettront de quantifier l'amplification dynamique (que ce soit pour une force fonction du temps ou une accélération fonction du temps), et donc de définir un critère numérique différenciant modes souples et modes rigides. Ce critère sera par la suite utilisé dans la phase d'extraction modale, car seuls les modes souples sont recherchés. En effet, la plupart des logiciels de calculs intègrent une fonctionnalité de correction statique garantissant la prise en compte des modes rigides dans la détermination de la solution.

La résolution temporelle est la seule technique de calcul fournissant la réponse théorique exacte du système analysé. Néanmoins, ce type d'analyse implique le calcul d'une solution complète pour chaque pas de temps (il peut y en avoir plusieurs dizaines de milliers) et la connaissance de données de chargements précises. Pour cette raison, de nombreux ingénieurs préfèrent déployer des techniques moins « coûteuses » comme l'analyse spectrale (monospectrale ou multispectrale), ou pseudo-statique, respectivement objets de la troisième et quatrième partie du document.

L'analyse spectrale, offrant un bon compromis entre coût calculs et précision des résultats, est probablement la technique de calculs la plus répandue, notamment pour les calculs sismiques. Il s'agit là d'une approche statistique consistant à combiner de façon plus ou moins conservative des réponses modales maximales a priori non simultanées. Nous analyserons dans ce document la méthodologie de création des spectres à partir des charges temporelles, donnant ainsi un sens aux opérations mathématiques pratiquées dans l'analyse spectrale (sommes quadratiques améliorées).

L'analyse pseudo-statique consiste quant à elle à convertir le problème dynamique en problème statique. Ce type d'approche présente l'avantage de la simplicité et de la rapidité de calculs, mais l'évaluation des efforts statiques équivalents doit se faire avec précaution. Une attention particulière doit être portée quand cette conversion se fait à partir de charges temporelles, sous peine de sous-estimer l'amplification dynamique. L'application éventuelle de coefficients de sécurité réglementaires ne garantit pas l'aspect conservatif des calculs, ces coefficients étant avant tout d'ordre statistique dans l'objectif de produire des calculs industriellement exploitables. À l'inverse, une conversion basée sur des spectres garantit la maîtrise de l'amplification dynamique, compte tenu de leur méthode d'élaboration.

Enfin, dans la dernière partie, nous résoudrons analytiquement plusieurs problèmes dynamiques. Il s'agira d'appliquer une variété représentative de chargements (analyse multispectrale, charge temporelle rapide, charge temporelle lente, accélérogrammes, souffle d'une explosion) sur des structures simples, et, en particulier, de mettre en évidence l'importance de l'amplification dynamique. Cette amplification peut atteindre des valeurs très importantes, nettement plus élevées que les coefficients de sécurité usuels.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

accelerogram   |   spectrum analysis   |   dynamic magnification   |   seismic analysis   |   dynamic calculations of structures

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-af1681


Cet article fait partie de l’offre

Physique Chimie

(200 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

TEST DE VALIDATION ET CERTIFICATION CerT.I. :

Cet article vous permet de préparer une certification CerT.I.

Le test de validation des connaissances pour obtenir cette certification de Techniques de l’Ingénieur est disponible dans le module CerT.I.

Obtenez CerT.I., la certification
de Techniques de l’Ingénieur !
Acheter le module

Cet article fait partie de l’offre

Physique Chimie

(200 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - ORBAN (F.) -   Damping of materials and members in structures.  -  J. Phys. Conf. Ser., 268 (2011).

  • (2) - MAUREL (Ph.) -   Calcul sismique – Non conservatisme du calcul au pic du spectre  -  (2010) http://phmaurel.fr/seis-comb-001.pdf

  • (3) - MAUREL (Ph.) -   Calcul sismique – Validation du calcul de spectres transférés à partir des spectres de réponse élastique Eurocode 8  -  (2010) http://phmaurel.fr/seis-spec-001.pdf

  • (4) -   *  -  Guide méthodologique pour la conception, l'installation et le diagnostic des équipements en zone sismique – Plan séisme Chantier no 2 – Action 2.4.6.

  • (5) - IGUSA (T.), DER KIUREGHIAN (A.) -   Generation of floor response spectra including oscillator-structure interaction.  -  Earthg. Engrg. Struct. Dyn., 13(5), p. 661-676 (1985).

  • (6)...

1 Outils logiciels

PIPESTRESS version 3.8.0 (+ SPECT5 + THISTC + FHFILE6 + CREAHIST)

BEAMSTRESS version 1.2.0

Mathcad 2001

Accel_Art (calcul d'accélérogramme de séisme artificiel à partir d'un spectre)

AppTdSS (transfert de spectre de séisme à partir d'une base modale)

HAUT DE PAGE

2 Sites Internet

DST Computer Services SA http://www.dst.ch

Site de Philippe Maurel http://phmaurel.fr

HAUT DE PAGE

3 Réglementation

Eurocode 8 (NF EN 1998-1 de septembre 2005) « Partie 1 : règles générales, actions sismiques et règles pour les bâtiments »

HAUT DE PAGE

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Physique Chimie

(200 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire

QUIZ ET TEST DE VALIDATION PRÉSENTS DANS CET ARTICLE

1/ Quiz d'entraînement

Entraînez vous autant que vous le voulez avec les quiz d'entraînement.

2/ Test de validation

Lorsque vous êtes prêt, vous passez le test de validation. Vous avez deux passages possibles dans un laps de temps de 30 jours.

Entre les deux essais, vous pouvez consulter l’article et réutiliser les quiz d'entraînement pour progresser. L’attestation vous est délivrée pour un score minimum de 70 %.


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Physique Chimie

(200 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS