Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Alpha, premier vélo électrique à hydrogène fabriqué en série

Posté le par La rédaction dans Énergie

(AFP) Cinq minutes de recharge et 100 km d'autonomie : Alpha, le premier vélo à assistance électrique fonctionnant à l'hydrogène et fabriqué en série, a été présenté en avant-première mercredi à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), a constaté l'AFP.

« Il s’agit d’une première mondiale », s’est félicité Pierre Forté, 38 ans, président directeur général de Pragma Industries, la société conceptrice basée à Bidart, championne en matière de génération électrique à base de piles à hydrogène.

La principale innovation d’Alpha, qui dissimule sa pile dans un cadre un peu plus épais que la moyenne, est sa capacité de se recharger en moins de cinq minutes auprès d’une station de production d’hydrogène dédiée. « Alors qu’un vélo électrique se recharge en trois ou quatre heures », a insisté M. Forté devant journalistes et élus.

Autre nouveauté: son autonomie peut atteindre 100 kilomètres, contre quelques dizaines de kilomètres pour les vélos à assistance électrique classiques. « Le tout avec une empreinte environnementale minimale, car ces vélos sont constitués de composants toujours plus recyclables », a souligné M. Forté. « Ainsi la pile peut-être entièrement recyclée, avec une empreinte carbone vingt fois plus faible qu’un batterie au lithium », a-t-il assuré.

Selon M. Forté, « la pile du vélo fournit de l’électricité à partir d’hydrogène en ne rejetant que de l’eau pure » et « les stations de recharge peuvent produire l’hydrogène à partir d’énergies renouvelables, comme l’éolien ou le solaire ». Ces stations de recharge ont été mise au point avec l’entreprise savoyarde Atawey, spécialisée en autonomie énergétique.

« C’est assez incroyable d’être pionniers! » s’est réjoui le chef d’entreprise. « Nous n’avons pas de concurrents. Il existe des prototypes, mais ce sont des démonstrateurs », a-t-il dit.

Pragma Industries prévoit de commercialiser 100 unités en 2016 et un millier en 2017 pour un coût de production autour de 2.300 euros, « pas éloigné de celui d’un vélo électrique haut de gamme ».

La société vise dans un premier temps les flottes professionnelles et les collectivités.

Alpha sera dévoilé au grand public à l’occasion du 22e Congrès mondial des systèmes de transport intelligent (ITS) qui se déroule du 5 au 9 octobre à Bordeaux. Dix vélos seront mis à disposition.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 Agence France-Presse. »

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !