Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Applications santé : que penser de Google Fit et HealthBook ?

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Pour rester en forme, nous sommes de plus en plus nombreux à nous intéresser aux e-services de santé, ces applications mobiles qui nous permettent de nous surveiller au quotidien.

Le culte de la santé n’a jamais été aussi poussé qu’aujourd’hui. Cela n’a pas échappé aux grands pontes de la technologie mobile qui se sont empressés de se nicher dans ce type de services. Résultat, on assiste à un développement d’applications en pagaille, avec dans ce sillon celui des objets connectés. Le marché est fleurissant, comme l’est celui des smartphones. Aujourd’hui, c’est au tour de deux des acteurs les plus emblématiques, Google et Apple, de surfer sur cet engouement en livrant leur application phare : le Google Fit et le l’HealthBook.

Google Fit

Jusqu’à maintenant, si vous utilisiez une ou plusieurs applications mobiles dans les domaines de la santé et du sport, vous ne pouviez observer les résultats transmis par les capteurs des objets connectés que sur l’application en question.

Google va changer la donne avec la plateforme Google Fit, une base de données permettant de centraliser les informations de ces applications en un seul point. C’est bête comme chou, mais en interconnectant ces applications, Google apporte à l’utilisateur une vision d’ensemble de ses performances et lui simplifie ainsi la vie.

Des marques renommées comme Adidas, Nike, Withings ou encore Asus devraient normalement faire partie des premiers partenaires.

HealthBook

Annoncée au même moment que le nouvel IOS 8, lors de la dernière conférence d’Apple le 2 juin, l’application HealthBook promet de chambarder notre quotidien. Ce « carnet de santé » numérique révélera à son utilisateur, en temps réel, toutes les données ayant trait à sa santé telles que son poids, ses heures de sommeil, sa tension, ses taux de glucose dans le sang et d’oxygène…

Encore une fois, les capteurs ont un rôle prépondérant dans cette collecte d’informations très personnelles. Dans un premier temps, l’application dialoguera avec des objets connectés d’autres fabricants, mais par la suite, il y a des chances pour qu’Apple s’appuie exclusivement sur les objets qu’elle compte développer.

Vous vous demandez sans doute ce que devient votre vie privée dans tout ça ? C’est bien normal, tant il est vrai qu’au travers de cette collecte d’informations « pour notre bien », les géants de l’hi-tech peuvent tout savoir de nous. La confidentialité sera-t-elle assurée ? Il semblerait que oui, toutefois, on peut légitimement penser que nos données seront commercialisées. Gageons que les marques tireront bien parti de nos données personnelles (mensurations, conditions physiques,…) pour nous proposer des solutions à nos maux.

Faire un bilan de santé tous les jours, grâce à son mobile, est une véritable innovation à n’en pas douter. Ces applications mobiles vont changer notre quotidien, bien qu’il faille sûrement un peu de temps avant que leur utilisation ne rentre tout à fait dans les moeurs. Google et Apple promettent d’offrir une toute nouvelle expérience, même si certains ont déjà pu s’échauffer via l’application Health Mate de la startup Withings et bien d’autres que l’on aurait pu citer. Quoi qu’il en soit, les Français seraient intéressés; selon une étude Almerys : 53% déclareraient être en faveur d’un carnet de santé en ligne. Il y a donc un public… Et une méfiance concernant la sécurité du stockage de ces informations.

Par Sébastien Tribot

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !