Logo ETI Quitter la lecture facile
Des-cellules-photovoltaiques-qui-battent-des-records

Décryptage

Des cellules photovoltaïques battent des records

Posté le par La rédaction dans Environnement

Des modules photovoltaïques cristallins, multicristallins et CIGS de Q-Cells viennent, sous le contrôle de laboratoires indépendants, de battre des records de rendement et de puissance, même dans des conditions climatiques extrêmes.  

Au sein de son centre de recherche Rainer Lemoine basé à Bitterfeld-Wolfen, en Allemagne, Q-Cells, un des leaders mondiaux de l’industrie photovoltaïque, dispose d’une équipe de plus de 200 scientifiques et ingénieurs dont l’objectif est de réduire durablement les coûts de la technologie photovoltaïque afin de la rendre plus compétitive et de favoriser son développement rapide à travers le monde. En misant ainsi sur la R&D, Q-Cells vient de battre, avec plusieurs de ses produits, des records validés par des laboratoires indépendants.

Un rendement de 17,84 % pour des cellules multicristallines

Un record mondial pour le développement d’un module de cellules multicristallines affichant un rendement de 17,84 % (et même 18,45 % en pic) et une puissance de 268 Watts a été confirmé par le laboratoire d’étalonnage de l’ESTI (European Solar Test Installation), une agence européenne indépendante.

Cette performance unique a été obtenue grâce à la réalisation d’un module de 1,492 m2 contenant 60 cellules multi-cristallines de 156 par 156 millimètres issues de la ligne de production de Q-Cells, sur son site de Bitterfeld-Wolfen. Ce résultat sera prochainement utilisé pour la production en série d’une nouvelle génération de module, attendant des rendements qui devraient atteindre 20 % selon PeterWawer, Vice-Président pour la technologie chez Q-Cells.

Une puissance moyenne de 5,8 kWh/kWp/j pour des cellules CIGS

Testé dans le désert australien, à côté d‘Alice Springs, par le centre indépendant DKASC (Desert Knowledge Australia Solar Centre) pendant une période allant d’août 2010 à janvier 2011, un module Q.Smart, de technologie couche mince CIGS (cuivre, indium, gallium et sélénium), a délivré une puissance moyenne de 5,8 kWh/kWp/j dans des conditions climatiques extrêmes. Il s’agit du meilleur résultat obtenu avec cette technologie, les autres modules CIGS de taille équivalente du marché offrant des performances comprise entre 5,1 et 5,3 kWh/kWp/j. Ce module est d’ailleurs, selon Q-Cells, le seul module CIGS du marché à afficher un rendement de 13 %.

Du prototype à la commercialisation

Le prototype QC-05 des modules de technologie cristalline Q.Pro et Q.Base qui a, quant à lui, été testé par le centre DKASC de mars 2010 à janvier 2011, a également obtenu le meilleur résultat, avec une performance moyenne de 5,3 kWh/kWp/j alors que la puissance moyenne des autres modules du marché se situe entre 4,6 et 5,1 kWh/kWp/j.
 

La collaboration étroite entre les services commerciaux, la production et la R&D qui permet à Q-Cells d’industrialiser la production de ses innovations et de les mettre sur le marché en un temps record, se traduira par le lancement en France, courant 2011, d’une nouvelle génération de modules Q.Pro et Q.Smart, à partir des performances obtenues par le prototype QC-05. 

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !