Logo ETI Quitter la lecture facile

Recherche : Que disent les candidats à la présidentielle ?

Posté le par Pierre Thouverez dans Entreprises et marchés

La Recherche n’a pas fait l’objet d’une grande attention des candidats à l’élection présidentielle qui se tiendra les 23 avril et 7 mai prochains. C’est le moins que l’on puisse dire. Techniques de l’Ingénieur a fait le tour des programmes et déclarations publiques des 11 candidats sur le thème de la Recherche, souvent associé à l’enseignement secondaire. Neutralité oblige, la rédaction a fait le choix de classer ces derniers par ordre alphabétique.

Nathalie Arthaud – Force Ouvrière (FO)

Nathalie Arthaud fait le constat du désengagement financier de l’Etat dans l’Education supérieure et la Recherche et pointe du doigt la loi sur l’indépendance des universités (loi LRU) votée en 2007.

« Plutôt que de financer la recherche publique et les universités, l’État préfère consacrer des milliards au CIR (Crédit Impôt Recherche), dont 80 % va aux grandes firmes multinationales. L’ensemble du CIR, 6 milliards d’euros, représente plus de deux fois ce que l’État alloue annuellement à tout le CNRS. L’industrie pharmaceutique s’est octroyée deux milliards de CIR entre 2008 et 2012 tout en détruisant 2 400 emplois de recherche et développement. Renault, qui touche 140 millions d’euros de CIR par an, avait créé des filiales fantômes, tout en réduisant ses investissements et ses effectifs en recherche et développement. 140 millions d’euros, c’est ce qui est nécessaire pour faire fonctionner une université de 20 000 étudiants. »

Nathalie Arthaud se propose de remettre en cause la loi LRU et d’augmenter le financement public de la Recherche.

François Asselineau – Union Populaire Républicaine (UPR)

François Asselineau fait le constat d’une recherche précarisée financièrement et dont l’indépendance est remis en cause : « Le modèle de l’université française, lieu de savoir et de réflexion, temps essentiel dans la formation de tout citoyen, qui se caractérise par son indépendance à l’égard du pouvoir, risque ainsi de disparaître. L’indépendance même des universitaires, leur liberté de pensée et l’orientation de leurs travaux sont de plus en plus remises en question par le pouvoir politique en faveur d’intérêts économiques guidés par l’idéologie néolibérale ».

Son programme contient 9 propositions sur la Recherche :

  • Proposition 151 : Restaurer l’indépendance et la liberté des chercheurs et des enseignants-chercheurs.
  • P 152 : Suppression de l’Agence nationale de la recherche.
  • P 153 : Mettre fin à la complexification administrative croissante.
  • P 154 : Suppression du crédit d’impôt recherche (CIR) et redéploiement des financements.
  • P 155 : Réduire la précarité dans l’enseignement et la recherche en lançant une politique de recrutement ambitieuse.
  • P 156 : Revaloriser le doctorat et les grilles salariales des acteurs de l’enseignement et de la recherche.
  • P 157 : Sauvegarder le faible coût des études et l’accès à l’université pour tous.
  • P 158 : Favoriser la diffusion de la culture humaniste et des connaissances techniques issues du monde universitaire et de la recherche.
  • P 159 : Refuser les grilles d’évaluation anglo-saxonnes et le monopole de l’anglais.

Jacques Cheminade

Jacques Cheminade s’intéresse à la Recherche, surtout celle dédiée à l’espace qu’il considère comme le fer de lance de son engagement politique. Il est de loin le candidat qui parle le plus d’Espace et de projets spatiaux.

Les propositions de Jacques Cheminade sur l’Espace :

  • Un vaste programme d’exploration robotisée, d’observation radio-astronomique et de veille spatiale depuis la Terre s’impose avant d’en arriver à la présence permanente de l’homme.
  • Veille accrue contre les menaces spatiales, géologiques et climatiques : renforcement des programmes Neo et Copernicus, création d’une Agence mondiale de décision sous l’égide des Nations unies.
  • Ouvrir une nouvelle fenêtre du cosmos en participant au projet chinois visant à installer un observatoire par radio-interférométrie sur la face cachée de la Lune.
  • Lancer une exploration robotique lunaire de grande ampleur suivie de l’implantation de centres industriels et scientifiques sur la Lune. Soutenir le projet de « village lunaire » de l’ESA.
  • Au-delà d’Ariane 6, développer un véritable lanceur lourd européen capable de propulser 60 à 140 T en orbite basse.
  • Développer de nouveaux systèmes de propulsion, notamment nucléaires.
  • Renforcer le contrôle public sur l’industrie spatiale, sans exclure de vastes coopérations avec le secteur privé.
  • Création d’un ministère de l’Exploration et de la Recherche spatiale.
  • Fondation d’un nouvel Institut européen de la recherche lunaire et spatiale.
  • Consacrer au moins 3 % de notre produit intérieur brut à la recherche, pour contribuer selon nos capacités aux objectifs communs de l’humanité.

Nicolas Dupont-Aignan – Debout la France

Nicolas Dupont-Aignan s’engage à « faire de la France le paradis des chercheurs ». Pour cela, il a plusieurs propositions :

  • 1 – Former les futurs ingénieurs et chercheurs à la question du brevet (brevetabilité d’un sujet, savoir rédiger un brevet, connaître les étapes pour le déposer).
  • 2 – Valoriser et motiver au sein des laboratoires et entreprises les chercheurs et ingénieurs déposant des brevets de qualité par le versement de royalties sur leur exploitation industrielle.
  • 3 – Autofinancer partiellement la recherche par un circuit de transfert technologique de brevets de qualité vers des start-ups prêtes à les mettre en application avec versement de royalties à l’exploitation.
  • 4 – Protéger les brevets qui ont été subventionnés par le CIR, par des subventions ou allocations.
  • 5 – Favoriser les liens entre les centres de recherche, les universités et les entreprises.
  • 6- Diversifier l’évaluation des chercheurs et intégrer le nombre de citations de leurs travaux et l’exploitation de leurs brevets.
  • 7- Développer de nouvelles sources d’énergie fusion/fission nucléaire et le stockage.
  • 8 – Développer les nouveaux systèmes informatiques : les supercalculateurs, les ordinateurs quantiques.
  • 9 – Développer les nouvelles technologies de médecine et de santé : diagnostic automatisé & biologie synthétique.
  • 10 – Développer les nouvelles technologies de transport : Télé-présence au travail & véhicules autonomes.
  • Pour cela, Nicolas Dupont-Aignan souhaite franchir le seuil des 3% de ratio de dépenses en R&D/PIB dès 2019 (contre 2,2% à l’heure actuelle). L’Etat investirait 4 milliards d’€ supplémentaires par an pour relancer la recherche.

François Fillon – Les Républicains

François Fillon soutient la réforme sur l’autonomie des universités et souhaite « faire confiance à l’excellence des chercheurs » dans le domaine de la Recherche. Il considère également que le numérique doit être une priorité et que « le pétrole du XXIe siècle est la data ».

Les 3 propositions de François Fillon sur la Recherche :

  • 1 – Remettre la créativité et les équipes au cœur de la politique de la recherche. Redonner à l’agence nationale de la recherche (ANR) les moyens de financer des projets à caractère original et innovant et donner une nouvelle impulsion aux investissements d’avenir et au soutien dans la durée des projets d’excellence.
  • 2 – Faciliter la vie des chercheurs en simplifiant les procédures administratives qui leur sont imposées. Revaloriser la fonction de chercheur. Aider les chercheurs à préparer des réponses aux appels à projet européens.
  • 3 – Promouvoir les liens avec l’industrie : développement du label « Carnot » et des laboratoires communs, renforcement du dispositif des thèses CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche).

Benoit Hamon – Parti Socialiste

Benoit Hamon veut faire de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche une priorité budgétaire en y investissant un milliard d’euros supplémentaire par an.

Les propositions de Benoit Hamon sur la Recherche :

  • 1- Les universités accueilleront 25 % d’étudiants internationaux supplémentaires, et soutien de l’asile scientifique et universitaire en France pour les chercheurs et étudiants en danger.
  • 2 – Création de 7 500 emplois dans les universités et les laboratoires, revalorisation de 10 % la rémunération des universitaires et chercheurs en début de carrière, et fin aux thèses non financées notamment en doublant les doctorats préparés en entreprise.
  • 3 – Augmentation des moyens des laboratoires.

Jean Lasalle

Jean Lasalle s’intéresse à la Recherche, notamment celle sur l’humain. Il souhaite également renforcer la recherche sur les énergies décentralisées, en phase avec son projet d’aménagement de l’ensemble du territoire.

Les 6 propositions de Jean Lasalle sur la Recherche :

  • 12.33 : Fédérer des scientifiques des différents pays pour la recherche d’autres mondes habités.
  • 12.34 : Développer la R&D sur l’énergie de la houle et les hydroliennes.
  • 12.35 : Accroître la recherche sur la biodiversité marine et le milieu océanique.
  • 12.36 : Lancer des appels d’offres pour la recherche pharmaceutique, et sur les maladies orphelines, au lieu de la financer par crédit d’impôt.
  • 12.37 : Développer la recherche sur l’humain, la transformation de l’humanité.
  • 12.38 : Garantir l’accès en ligne, gratuit, au savoir produit par la recherche publique.

Emmanuel Macron – En Marche

Emmanuel Macron soutient l’autonomie des universités et met en garde contre le risque de « relégation de la Recherche française face à une concurrence mondiale inédite ».

Les propositions d’Emmanuel Macron sur la Recherche :

  • 1 – Soutenir la constitution d’universités de niveau mondial, sur la base de regroupements volontaires d’universités et de grandes écoles avec le soutien des organismes de recherche.
  • 2 – Allouer des moyens supplémentaires au financement de projets en priorité.
  • 3 – Faire de la France le leader mondial de la recherche sur le réchauffement climatique et la transition environnementale.
  • 4 – Donner aux universités la possibilité de déployer librement leur offre de formation, à condition d’offrir une palette suffisamment large de filières et d’orientations et de favoriser les aménagements de cursus aux étudiants en stage, en alternance ou en activité professionnelle. Développer les licences professionnelles en alternance sur les 3 ans.
  • 5 – Donner aux universités et aux grandes écoles la liberté de recruter elles-mêmes leurs enseignants-chercheurs suivant les standards internationaux de qualité et d’indépendance. Le recrutement des dirigeants des organismes de recherche et des grandes universités se fera suivant les normes internationales.
  • 6 – Sanctuariser le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche.
  • 7 – Attribuer des moyens publics supplémentaires aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche sur des bases contractuelles.
  • 8 – Permettre aux universités et aux grandes écoles de diversifier leurs sources de financement.

Jean-Luc Mélenchon – La France Insoumise

La mer, l’espace, le monde du numérique et du virtuel sont les domaines sur lesquels Jean-Luc Mélenchon souhaite concentrer les efforts de Recherche.

  • 1 – Développer les énergies marines renouvelables (EMR) dans le cadre du plan de transition énergétique et d’une maîtrise publique des installations et réseaux.
  • 2 – Faire de la France le leader mondial de la recherche et de l’éducation dans le secteur maritime, en ouvrant au moins un lycée professionnel maritime dans chaque département littoral en métropole et dans chaque département ou territoire d’Outre-mer, et développer les formations d’enseignement supérieur liées au maritime, en renforçant les moyens de recherche de l’Inserm et de l’Inra liés aux ressources marines, ainsi que les moyens de l’Ifremer.
  • 3 – Soutenir la recherche publique sur la réalité et l’humanité augmentées dans le cadre d’une concertation éthique et citoyenne constante.
  • 4 – Sur l’espace : Garantir le lancement de la fusée Ariane 6 en 2020 et renforcer les recherches pour Ariane 7, notamment la recherche pour un lanceur réutilisable en 2025 et la maîtrise des technologies nécessaires à un vol habité. Revenir sur la privatisation d’Arianespace et la filière de lancement de satellites, renforcer les moyens du Centre national d’études spatiales. Instaurer un protectionnisme pour favoriser le développement d’Arianespace pour les lancers européens. Garantir l’achèvement du programme Galileo de radio-navigation par satellites. Renforcer la contribution française à la présence humaine permanente dans l’espace en lien notamment avec la Russie, la Nasa, la Chine et l’Inde. Renforcer la recherche sur les propulseurs nécessaires aux expéditions les plus lointaines et avancer dans la maîtrise des vols suborbitaux. Doter la France des moyens de neutralisation des actions hostiles menées contre elle depuis l’espace.

Marine Le Pen – Front National

Marine Le Pen souhaite renforcer la recherche en française par une augmentation du budget public et en redirigeant les crédits d’impôts.

Les propositions de Marine Le Pen sur la Recherche :

  • 1 – Promouvoir les secteurs stratégiques de la recherche et de l’innovation, en augmentant la déductibilité fiscale des dons. Augmenter de 30 % le budget public de la recherche (pour le porter à 1 % du PIB).
  • 2 – Recentrer le Crédit Impôt Recherche vers les PME et les startups, diriger une part de l’assurance-vie (2 %) vers le capital-risque et les startups et inciter les grands groupes à créer leur propre fonds dans les entreprises innovantes.
  • 3 – Soutenir une filière française de l’hydrogène (énergie propre), par un appui de l’État en matière de recherche et développement, afin de réduire notre dépendance au pétrole.

Philippe Poutou – Nouveau Partie Anticapitaliste (NPA)

La Recherche ne fait l’objet d’aucun traitement dans le programme de 48 pages de Philippe Poutou. Liée à ce thème, la rédaction n’a relevé que la proposition de rendre l’université gratuite et sans sélection.

Romain Chicheportiche

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !