Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Le dos d’âne, source d’électricité ?

Posté le par La rédaction dans Énergie

Des automobilistes américains ont développé un moyen de générer de l'électricité grâce aux ralentissements habituels de la circulation en des points stratégiques : utiliser l'énergie cinétique des voitures roulant sur un dos d'âne.

Roanoke, petite ville de Virginie. C’est dans cette ville de la côte Est des États-Unis que quelques automobilistes américains se sont associés dans le développement d’un système ingénieux de récupération d’énergie. Certains points stratégiques d’une ville essuient, plus que d’autres, des ralentissements ou des engorgements, temporaires (comme par exemple autour d’un stade) ou habituels. En partant du postulat que l’on peut utiliser ces ralentissements comme source d’énergie pour, par exemple, alimenter un panneau de signalisation temporaire, les inventeurs ont mis au point un système de conversion de l’énergie cinétique des voitures, passant sur un dos d’âne, en électricité.

New Energy Technology a testé son système, baptisé « MotionPower Express », en installant un de ces ralentisseurs à l’entrée de la petite (mais encombrée) ville de Roanoke, alors qu’un congrès et un cirque avait élu temporairement domicile dans la ville. Chaque voiture passant sur le ralentisseur comprime la pédale se trouvant à l’intérieur du dos d’âne, convertissant ainsi cette énergie cinétique en électricité. En près de six heures, quelques 580 voitures sont passées sur le ralentisseur, générant assez d’énergie pour alimenter le panneau électrique le plus proche. Sans ce dos d’âne, cette énergie aurait été perdue, entre autres sous forme d’échauffement des freins.

Les entrées de parking pourraient bien se prêter à l’installation d’un tel système, ainsi que les zones de travaux, lieux où la circulation doit être ralentie. Les péages, les aires de repos tout comme la zone à proximité des aéroports pourraient aussi très bien accueillir ce genre d’installation. La ville de Roanoke publiera les résultats de l’installation témoin en janvier prochain, et nous éclairera par la même sur le coût du système, et sur les économies réalisées par la ville.

Par Rahman Moonzur

 

À lire aussi :

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) se renforce

La récupération d’énergie au freinage fait ses preuves

Economie d’énergie avec des façades thermoplastiques

Les lampes à économie d’énergie : une fausse bonne idée ?

Posté le par La rédaction

Les derniers commentaires

  • Monsieur ARTURO j’ai un projet TIPE est ce que vous pouvez m’aider?Votre idée m’impressionne.Cordialemment

  • Ingénieur à la retraite j’ai étudié un nouveau système qui produit de l’air comprimé (très facile à stocker) rien qu’avec le passage des voitures sur mon dispositif. Cet ait comprimé est ensuite utilisé pour produire de l’énergie électrique en faisant tourner une génératrice de 10 Kw. avec un système tournant à haute force centrifuge, en manuel ou en automatique, selon le choix. Je reste à disposition pour d’éventuels renseignements complémentaires, cordialement.


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !