Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Les panneaux solaires risquent d’être affectés lors de la prochaine éclipse solaire

Posté le par La rédaction dans Énergie

Le réseau de transport électrique français se prépare à faire face à la baisse brutale de luminosité lors de l’éclipse solaire qui touchera l’Europe le 20 mars prochain.

En donnant une part de plus en plus importante aux sources d’énergie solaire, les gouvernements n’avaient pas pensé aux éclipses. Certes, les éclipses solaires sont rares, mais elles pourraient bien avoir de graves conséquences sur l’approvisionnement en électricité, notamment en privant brutalement les panneaux photovoltaïques de lumière. Or, la part d’énergie produite via ces panneaux est suffisamment importante pour qu’on ne puisse pas s’en passer si facilement.

Que va-t-il se passer quand le soleil sera caché par la Lune le 20 mars 2015 ? Ce sont pas moins de 75 000 à 80 000MW de panneaux solaires qui risquent d’être affectés dans toute l’Europe. Deux cas de figures sont possibles. Si le jour du l’éclipse, le ciel est très nuageux au dessus des panneaux, ceux-ci produiront très peu et leur contribution sera négligeable. Même si la forte diminution de luminosité abaissera encore leur production, la différence sera minime et facilement compensée en temps réel par les autres sources d’énergie.

Mais si le 20 mars est un jour ensoleillée, l’approvisionnement risque d’être fortement perturbé. En effet, en quelques minutes seulement, près de 30 000MW produits par les sources photovoltaïques pourraient disparaitre. Une baisse brutale qui devra être compensée par les autres sources d’électricité. En parallèle, la demande va grimper à cause des lumières qui vont être allumées au même moment pour éclairer les maisons, habitations et bureaux. De quoi accentuer les difficultés d’approvisionnement du réseau électrique.

Heureusement, plusieurs solutions sont envisageables. La plus évidente est de se passer des panneaux photovoltaïques quelques heures avant l’éclipse, et donc de ne pas s’exposer à une variation brutale de la production. Une deuxième approche consiste à préparer les centrales hydrauliques qui prendront le relai pendant l’éclipse. L’avantage est que cette source d’électricité est rapidement mobilisable. Sinon, il est toujours possible d’activer quelques heures en avance  des centrales à gaz en renforts.

Il reste 3 mois aux différents acteurs du secteur de l’électricité pour préparer l’éclipse de soleil. Les Allemands sont les plus exposés avec leur parc solaire très développé de 36.9 GW, soit 8 fois plus que la France.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !