Logo ETI Quitter la lecture facile

Les véhicules hybrides rechargeables de Toyota et EDF bientôt à Strasbourg

Posté le par La rédaction dans Environnement

Après un premier round d'observation, EDF et Toyota testeront, fin 2009, une offre de location de véhicules hybrides rechargeables à Strasbourg. L'occasion de tester de nouvelles technologies.

Toyota et EDF font un pas de plus dans leur projet commun de tests routiers de véhicules hybrides rechargeables (VHR) en France. Initié en septembre 2007 dans l’Hexagone, puis étendu en septembre 2008 au Royaume-Uni via EDF Energy (la filiale d’EDF outre-Manche), ce partenariat change d’envergure. Le constructeur automobile japonais, fabricant de la Prius, et le groupe électrique français ont annoncé, mercredi 18 mars 2009, qu’ils proposeraient en location, dès la fin de l’année dans la ville de Strasbourg, des véhicules hybrides rechargeables nouvelle génération. Encore au stade du prototype, peu d’informations circulent sur ces nouvelles voitures. Toyota livre pourtant quelques indices. Contrairement aux VHR fabriqués actuellement par le constructeur, ces nouveaux véhicules ne seront plus équipés de batteries Nickel Metal Hydride (NiMH), mais de batteries Lithium-ion. De même, si comme les précédentes, le moteur électrique de ces voitures peut être rechargé pendant la conduite et en se connectant au réseau électrique domestique ou sur une borne de charge publique, elles utiliseront un système novateur de charge. Développé par EDF, il permet d’assurer la sécurité de l’alimentation, la communication entre la prise et le véhicule, l’identification du véhicule et la facturation de l’énergie. Cette offre destinée avant tout aux entreprises et aux partenaires institutionnels de la région de Strasbourg poursuit plusieurs objectifs. Pour Toyota, il s’agit d’accélérer l’étude de la technologie et des performances des VHR, programme qu’il poursuit par ailleurs aux Etats-Unis, en collaboration avec le milieu universitaire, et au Japon. Pour EDF, il s’agit de tester différentes solutions opérationnelles d’infrastructure de charge. Enfin, il s’agit pour les deux partenaires, de mieux comprendre les comportements des consommateurs dans la perspective d’un déploiement plus large de ce type de véhicule. Un laboratoire grandeur nature en quelque sorte qui a reçu le soutien financier du fonds démonstrateur de recherche géré par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !