Logo ETI Quitter la lecture facile

21 mesures pour changer d’échelle le véhicule électrique

Posté le par Matthieu Combe dans Énergie

L'association Équilibre des Énergies publie un nouveau rapport pour atteindre l'objectif d'un parc français de 5,2 millions de véhicules électriques en 2030. 21 mesures concrètes à mettre en œuvre rapidement pour développer le véhicule électrique entre 2019 et 2030.

En France, plus de 200 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables étaient en circulation fin 2018. Au premier trimestre 2019, les immatriculations ont bondi de 36 % par rapport au premier trimestre 2018. Et la PPE porte un objectif de 4,8 millions de véhicules électriques en circulation en 2028. Cela suppose un taux de croissance des immatriculations de 28 % par an pendant 10 ans, calcule l’association Équilibre des Énergies (Eden). Qu’il s’agisse de particuliers ou de gestionnaires de flottes en entreprise, le parcours est semé d’obstacles pour relever ce défi.

L’étude commandée à Wavestone par Bouygues Énergie & Services, EDF, Enedis, Schneider Electric et le groupe Volkswagen France, regroupés au sein de l’association Eden, se démarque par sa méthodologie. Elle s’est attachée à définir des profils d’utilisateurs, puis à identifier les freins qu’ils rencontraient lors de leur parcours d’achat et au cours de l’utilisation de leur véhicule.

Des défis immenses, notamment en matière d’image

Xavier Metz, directeur associé de Wavestone, en retire un enseignement capital. Mettre des millions de véhicules électriques sur les routes est certes un « défi technologique et économique » pour développer des gammes de voitures accessibles, des batteries performantes et réduire les temps de recharge. Mais il ne faut surtout pas sous-estimer que nous faisons aussi face à « un défi sociologique, un défi de marketing, un défi d’usage et un défi de communication« .

Jean-Pierre Hauet, président du Comité scientifique d’équilibre des Énergies, relève ainsi que les utilisateurs potentiels ont « un immense besoin d’information » pour contrer un « certain scepticisme« . Et pour cause : Xavier Metz révèle que les acheteurs potentiels ont bien souvent des représentations erronées. « Il y a un enjeu de communication pour réduire les risques perçus et démontrer les bénéfices du véhicule électrique dans la transition énergétique et en matière de lutte contre la pollution« , prévient-il.

Inventer une expérience propre au véhicule électrique

Pour faire adopter le véhicule, « il faut aller vers des services qui simplifient au maximum la vie de l’utilisateur« , estime Xavier Metz. Il faut que le véhicule thermique soit définitivement plus attractif que le thermique. « Le rêve atteignable d’ici 2030 est de ne plus avoir à se poser de questions pour charger son véhicule parce que c’est le système qui s’en charge automatiquement dès qu’il a accès à une borne« , estime l’expert de Wavestone.

Il faudra toutefois lever les freins sur plusieurs segments du marché. « Il y a des freins tellement importants sur certains segments qu’ils limiteront considérablement le potentiel du véhicule électrique s’ils ne sont pas levés : les logements collectifs, les Français qui n’ont pas de parking, les véhicules de fonctions, les PME... », prévient Xavier Metz. Eden propose plusieurs solutions pour développer une infrastructure de recharge suffisante à tous les niveaux. Elle invite l’État à soutenir la mise en œuvre de ces recommandations portées par les grands acteurs industriels.

Eden prévoit que les tarifs des véhicules électriques deviennent compétitifs en 2030. L’association demande donc de pérenniser les incitations financières à l’acquisition d’un véhicule électrique pour les trois prochaines années. Elle alerte également sur la nécessité de préparer et stimuler dès à présent le marché de l’occasion. Pour sécuriser la valeur de revente, il faudra mettre en place un diagnostic sur les batteries. À ces conditions, Eden voit un parc de 2 millions de véhicules hybrides rechargeables et de 3,2 millions de véhicules électriques à batterie en 2030.

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !