Logo ETI Quitter la lecture facile

Le boom des ventes de véhicules électriques attendu pour 2020

Posté le par Matthieu Combe dans Énergie

Les constructeurs automobiles sont sur le point de passer à la vitesse supérieure. L’ONG Transport & Environnement estime qu’un million de véhicules électriques à batterie et hybrides seront vendus en Europe en 2020.

Selon les données réunies par l’analyste berlinois Matthias Schmidt, cité dans Les Echos, il s’est vendu plus de 200 000 véhicules 100 % électriques en Europe de l’Ouest entre janvier et août 2019. Et plus de 310 000 en comptant les hybrides rechargeables. Cela représente 2,1 % du marché sur la période, et 85 % de plus que sur la même période de l’année précédente.

Le boom va s’amplifier. Jusqu’à un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables seront vendus l’année prochaine en Europe, à en croire les prédictions d’une nouvelle étude de l’ONG Transport & Environnement. Intitulée « Mission impossible: comment les constructeurs automobiles peuvent atteindre leurs objectifs de CO2 pour 2021 et éviter les amendes », elle dévoile comment les constructeurs automobiles peuvent atteindre leurs objectifs climatiques européens.

Après des années d’efforts limités, les constructeurs parient sur les véhicules électriques et hybrides pour se conformer à la loi européenne sur les émissions de CO2 des voitures. Ainsi, les véhicules électriques pourraient représenter entre 3 et 7 % des ventes de véhicules neufs en 2020 et entre 5 et 12 % en 2021, en fonction des stratégies retenues par les constructeurs automobiles.

Les constructeurs sur le point de passer à l’électrique

L’investissement pionnier de Toyota dans le véhicule hybride non rechargeable et de l’alliance Renault-Nissan dans le véhicule électrique à batterie les place en tête des constructeurs les plus avancés pour se conformer aux objectifs européens. À l’opposé, plusieurs constructeurs ont beaucoup à faire pour combler leur retard, en particulier Honda, Ford, Hyundai-Kia,Volvo et Fiat-Chrysler.

« Nous allons voir des véhicules électriques de bonne qualité et abordables dans un an ou deux, et non pas dix, et c’est une excellente nouvelle pour les consommateurs qui économiseront beaucoup d’argent à la pompe » prévient Julia Poliscanova, directrice des véhicules propres chez Transport & Environnement.

Selon l’Agence de l’environnement (AEE), les émissions moyennes des voitures neuves s’élèvent à 120,4 gCO2 / km. C’est bien supérieur aux objectifs de 95 gCO2 / km d’ici fin 2020. C’est surtout 2,3 gCO2 / km de plus que le niveau minimum atteint en 2016. Cette hausse est majoritairement due à l’augmentation des ventes de SUV en Europe. Leur part dans les ventes de véhicules neufs est passée de 7% en 2009 à 36% en 2018 et pourrait atteindre 40% d’ici 2021.

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !