Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Un nouveau verre de sécurité feuilleté minimise les coûts de rénovation

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Grâce à l’utilisation d’un intercalaire 100 fois plus rigide et 5 fois plus résistant qu’un intercalaire PVB conventionnel, le verre de sécurité feuilleté permet, contrairement au verre de sécurité trempé, de rénover des immeubles sans remplacer la structure de soutien. 

Le verre de sécurité feuilleté est de plus en plus utilisé pour remplacer le verre de sécurité trempé dans les projets de rénovation de façades. Il présente en effet divers avantages : notamment, en cas de rupture, les fragments de verre adhèrent à l’intercalaire, de telle sorte que le panneau reste quasiment intact, en place dans sa fixation, et conserve une haute résistance. Toutefois, pour offrir la même capacité de charge que le verre de sécurité trempé, un verre feuilleté standard produit avec un intercalaire en polyvinyle butyral (PVB) est considérablement plus lourd.

Telle était la situation du siège du Fraunhofer Gesellschaft, organisme allemand de recherches en sciences appliquées, à Munich : une façade en verre de sécurité trempé qu’un projet de modernisation demandait de remplacer par du verre de sécurité feuilleté. Des feuilletés standard basés sur un intercalaire (PVB) auraient dépassé la capacité de charge de la structure de soutien et des cadres métalliques des panneaux, d’où la nécessité de procéder à d’importantes modifications.

Une résistance après rupture nettement plus élevée

Les calculs effectués par Flachglas Wernberg spécialiste de la transformation du verre, avec l’assistance de DuPont ont montré qu’un feuilleté composé de deux plaques de verre de sécurité trempé de 5mm d’épaisseur et d’un intercalaire SentryGlas de DuPont de 1,52mm résisterait aux charges attendues. L’épaisseur totale du verre (10mm) étant la même que celle du verre de sécurité trempé utilisé jusqu’alors, les ingénieurs structurels ont approuvé cette solution sans aucune modification de la structure en place. En effet, un panneau feuilleté avec un intercalaire SentryGlas étant environ un tiers  moins épais et plus léger qu’un panneau offrant la même performance mais produit avec un intercalaire PVB, la capacité de chargement en augmente d’autant.

L’intercalaire SentryGlas est 100 fois plus rigide et 5 fois plus résistant qu’un intercalaire PVB conventionnel, ce qui permet un transfert de charge quasiment parfait entre les deux plaques de verre. Ainsi, à charge égale, les feuilletés produits avec SentryGlas présentent une flèche correspondant à moins de la moitié de celle d’un feuilleté contenant un intercalaire PVB, et quasiment le même comportement qu’un verre monolithique de même épaisseur. Ils peuvent aussi résister à des chocs bien plus importants que les feuilletés PVB et, s’ils viennent malgré tout à se briser, conservent une résistance après rupture nettement plus élevée.

Le Fraunhofer Gesellschaft a donc choisi le verre de sécurité feuilleté Siglaplus de Flachglas Wernberg produit avec l’intercalaire SentryGlas qui associe un niveau de sécurité élevé et un poids particulièrement faible. Il a ainsi été possible de conserver la structure de soutien existante, conçue à l’origine pour un verre de sécurité trempé, et donc de minimiser le coût d’ensemble de cette rénovation d’envergure en dépit du coût théoriquement plus élevé par mètre carré de vitrage. Une surface totale de 1700m2 a ainsi été restaurée lors de cette modernisation, dont la mise en œuvre a été assurée par la société allemande Atzinger Glasbau GmbH d’Osterhofen-Altenmarkt.

M.C
 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !