Article

1 - PRINCIPES DE RÉDUCTION DES PERTURBATIONS DES CONVERTISSEURS STATIQUES

2 - SIMULATION DE LA CEM DES CONVERTISSEURS STATIQUES

3 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : D3292 v1

CEM en électronique de puissance - Réduction des perturbations, simulation

Auteur(s) : François COSTA, Gérard ROJAT

Date de publication : 10 août 1999

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Auteur(s)

  • François COSTA : Agrégé de Génie électrique - Docteur en sciences physiques de l’Université d’Orsay Paris-Sud - Maître de conférences à l’École normale supérieure de Cachan

  • Gérard ROJAT : Docteur de troisième cycle de l’Université Paul-Sabatier (Toulouse) - Docteur d’État en sciences physiques de l’Université Claude-Bernard (Lyon) - Professeur à l’Université Lyon-I

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

Cet article s’attache à décrire les principes de réduction des perturbations électromagnétiques des convertisseurs statiques et introduit les méthodes de simulation ; l a prise en considération de la CEM dans la conception d’un convertisseur statique est devenue une réalité plus ou moins bien maîtrisée. Elle demande au concepteur une bonne pluridisciplinarité, tant pour ce qui est du domaine de la conversion statique (connaissance des techniques pour accroître le rendement, les performances statiques et dynamiques, la compacité) que pour ce qui est du domaine de la CEM (connaissance des phénomènes, optimisation des formes d’onde, minimisation des couplages, respect des gabarits de normes, susceptibilité électromagnétique), et enfin de la métrologie (haute fréquence et fort courant) associée à ces domaines.

Les outils de simulation ne permettent actuellement de traiter la CEM des convertisseurs statiques que partiellement. Les logiciels utilisés sont de type «circuit » en ce qui concerne les perturbations conduites et spécifiques pour les perturbations rayonnées. Une tendance émergente est l’apparition de logiciels de calculs des éléments parasites de câblage ou de phénomènes rayonnés. Cependant, pour en faire de véritables outils de CAO (Conception assistée par ordinateur), ces logiciels souffrent encore de limitations quant aux modèles disponibles, aux fonctionnalités et au temps de calculs. Enfin, ils n’ont pas encore un aspect totalement intégré comme cela existe pour la CAO en électronique des courants faibles. Cependant, les améliorations sont rapides et les puissances de calcul s’accroissant, les logiciels de CAO en électronique de puissance intégrant tous les aspects CEM seront bientôt une réalité.

Après avoir explicité les phénomènes de génération et de transmission des perturbations dans les convertisseurs statiques dans l’article CEM : sources de perturbations, couplages, SEM [34], cet article expose, dans une première partie, quelques principes de réduction des parasites électromagnétiques, en agissant à la source ou sur les couplages. La seconde partie est consacrée aux méthodes de simulation des perturbations conduites et rayonnées ; les principes de constitution des modèles des composants actifs, passifs et du câblage sont abordés ; les principales techniques de simulation sont évoquées.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-d3292


Cet article fait partie de l’offre

Conversion de l'énergie électrique

(277 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Conversion de l'énergie électrique

(277 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - COSTA (F.) -   Contribution à l’étude des perturbations conduites dans les convertisseurs statiques haute fréquence.  -  Thèse de doctorat de l’université Paris-Sud Orsay, avril 1992.

  • (2) - PUZO (A.) -   Contribution à l’étude des perturbations rayonnées dans les convertisseurs haute fréquence.  -  Thèse de doctorat de l’École Centrale de Lyon, juin 1992.

  • (3) - LEFEBVRE (S.), FOREST (F.) , COSTA (F.), CHANTE (J.P.) -   Optimisation de la commande de l’IGBT utilisé en quasi-résonnance.  -  Revue Générale de l’Électricité, p. 23-31, fév. 1994.

  • (4) - LAVEUVE (E.) -   Modélisation des transformateurs des convertisseurs haute fréquence.  -  Thèse de doctorat de l’INPG, sept. 1991.

  • (5) - COGITOR (B.) -   Recherche des circuits équivalents pour les composants magnétiques haute fréquence.  -  Thèse de doctorat de l’INPG, juill. 1994.

  • ...

ANNEXES

  1. 1 Thèse

    1 Thèse

    * - http://www.sudoc.abes.fr

    DULOUNG (C.) - Modélisation comportementale des perturbations électromagnétiques en électronique de puissance : signature CEM d'une cellule de commutation. - Université de droit, d'économie et des sciences (Aix-Marseille) (2001).

    HAUT DE PAGE

    Cet article est réservé aux abonnés.
    Il vous reste 95% à découvrir.

    Pour explorer cet article
    Téléchargez l'extrait gratuit

    Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


    L'expertise technique et scientifique de référence

    La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
    + de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
    De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

    Cet article fait partie de l’offre

    Conversion de l'énergie électrique

    (277 articles en ce moment)

    Cette offre vous donne accès à :

    Une base complète d’articles

    Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

    Des services

    Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

    Un Parcours Pratique

    Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

    Doc & Quiz

    Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

    ABONNEZ-VOUS