Article

1 - CONDUCTEURS

2 - CÂBLES DE GARDE

3 - ASSOCIATION PRÉCONISÉE ENTRE CÂBLE DE GARDE ET CONDUCTEUR

Article de référence | Réf : D4422 v2

Lignes aériennes : matériels. - Conducteurs et câbles de garde

Auteur(s) : André CHANAL, Jean-Pierre LÉVÊQUE

Date de publication : 10 févr. 2003

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Auteur(s)

  • André CHANAL : Ingénieur de l’École supérieure d’électricité - Ingénieur en chef honoraire d’EDF, direction de la production et du transport

  • Jean-Pierre LÉVÊQUE : Ingénieur de l’École spéciale des travaux publics - Chef de la division retour d’expérience et animation technique liaisons au Centre national d’expertise réseau, réseau de transport d’électricité, EDF

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

Cet article indique les caractéristiques des câbles nus pour la construction des lignes aériennes : conducteurs et câbles de garde.

Au cours des dernières décennies, aucune évolution importante n’est apparue dans le choix des métaux conducteurs. Sont utilisés presque exclusivement :

  • l’aluminium écroui, de grande pureté, dans des câbles bimétalliques aluminium-acier ;

  • un alliage d’aluminium, l’almélec, qui possède une résistance mécanique à la traction notablement plus importante que celle de l’aluminium et permet, de ce fait, de réaliser des câbles homogènes constitués uniquement de fils d’almélec.

Cependant, dans le but d’accroître la capacité de transport de certaines lignes existantes sans modifier notablement l’environnement, des métaux conducteurs pouvant supporter des températures de fonctionnement plus élevées que celles de l’aluminium ou de l’almélec ont été étudiés. Les conducteurs installés dans différents pays paraissent avoir un comportement acceptable et permettent ainsi le renforcement des ouvrages.

Une autre voie de recherche fait actuellement l’objet d’expérimentations : elle consiste à réaliser des conducteurs composés d’assemblages de matériaux conducteurs et composites (fibres de carbone) de façon à obtenir des câbles performants peu sensibles aux variations de température. Les recherches n’ont pas conduit, à ce jour, à des expérimentations satisfaisantes.

Par contre, en ce qui concerne les câbles de garde des lignes HTB, l’évolution est plus importante : on a utilisé, au cours des dernières années, de plus en plus fréquemment des câbles comportant des circuits de communication incorporés. Dès le début des années 2000, la pose de câbles renfermant des fibres optiques s'est généralisée sur l’ensemble du réseau de transport afin de permettre, si nécessaire, l’installation de transmissions à haut débit d’informations numériques. Cette orientation fait suite aux décisions du comité interministériel pour l’Aménagement du territoire du 9 juillet 2001 visant à desservir la totalité du territoire avec des performances équivalentes et satisfaisantes.

Dans les réseaux de distribution, la part des canalisations souterraines s’est accrue dans les travaux d’extension ou de renouvellement et celle des câbles nus a notablement diminué.

Pour les lignes basse tension, des conducteurs préassemblés sont systématiquement utilisés : ceux-ci ne sont pas traités dans le présent article.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v2-d4422


Cet article fait partie de l’offre

Réseaux électriques et applications

(176 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Réseaux électriques et applications

(176 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

1 Bibliographie

###

HAUT DE PAGE

2 Annexe

Dans les Techniques de l’Ingénieur

CHANAL (A.) - Lignes aériennes : présentation et calcul des lignes - . D 4 420, traité Génie électrique (2000).

CHANAL (A.) - Lignes aériennes : dimensionnement - . D 4 421, traité Génie électrique (2000).

FORGES de PARNY (R. de) - LÉVÊQUE (J.-P.) - Lignes aériennes : construction - . D 4 429, traité Génie électrique (1993).

FORGES de PARNY (R. de) - LÉVÊQUE (J.-P.) - Lignes aériennes : entretien - . D 4 430, traité Génie électrique (1993).

DEBU (T.) - Lignes aériennes : paramètres électriques - . D 4 435, traité Génie électrique (1996).

JOHANNET (P.) - Lignes aériennes : chutes de tension - . D 4 438, traité Génie électrique (1997).

GAUDRY (M.) - BOUSQUET (J.-L.) - Lignes aériennes : échauffements et efforts électrodynamiques - . D 4 439, traité Génie électrique (1997).

GARY (C.) - Effet couronne sur les réseaux électriques aériens - . D 4 440, traité Génie électrique (1998).

LAURENT (G.) - GHIAZIA (D.) - Insertion des lignes aériennes dans l’environnement - . D 4 445, traité Génie électrique (1996).

HAUT...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Réseaux électriques et applications

(176 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS